Les Chemins de Khatovar

Site sur la littérature Fantasy, Fantastique et Science Fiction

Thierry Gloris & Joël Mouclier, Meridia tome 1 (05/2011)

Meridia 1. Les Fleurs de Dorkéïne

Résumé tome 1 : Les Fleurs de Dorkéïne
Sur le point d’être ordonné prêtre du Royaume de Meridia, Lysandre tombe dans un guet-apens avec sa délégation religieuse. Alors qu’il assiste impuissant au massacre des siens, il est sauvé de justesse par le chef barbare. Ce dernier n’est autre que son amour de jeunesse qui lui propose de le suivre dans une délicate mission : dérober à l’Église son bien le plus précieux, les fleurs de Dorkéïne. 

Thierry Gloris et Joël Mouclier s’entendent comme larrons en foire nous offrir un détournement fantasy de La Chair et le Sang ! Déjà que le film de Paul Verhoeven était cru et violent, ici on croirait que l’enfant caché de Quentin Tarantino et d’Alejandro Jodorowsky est passé par là avec du gore, du sexe héréto, du sexe homo et du trash talking en veux-tu en voilà… Du grimdark donc, fait avec tellement de bonne volonté et de bonne humeur que je me suis pris joyeusement au jeu, d’autant plus que c’est truffé de clins d’œil aux classiques ^^

Nous sommes donc dans une Italie de la Renaissance fantasmée, une Italie qui quelque part n’aurait jamais connu Rome et à laquelle il faut ajouter magie et alchimie ! Un émule de la République de Venise joue le rôle de médiateur entre les gibelins du roi Oktav III qui soutient les Anciens Dieux Zeus, Odin et Jupiter mais qui éprouve les pires difficultés à ramener dans son giron ses vassaux récalcitrants, et les guelfes de la grande matriarche Azitia qui soutient la Nouvelle Déesse Cybèle et qui apporte son aide à tous lesdits vassaux récalcitrants… Tout le monde se contrefous du Sud de Meridia harassé de Soleil, Grèce attachée aux Apennins plutôt qu’aux Balkans (sans parler de la Corse et la Sardaigne inversées et renommées Charybde et Scylla ^^). L’Europe est partagée entre Germains à l’Ouest et Slaves à l’Est, l’Afrique est aux Numides, la Scandinavie est aux Nains fabricants d’armes à feu, et le Moyen-Orient est aux Elfes dont le régime hiérogamique va causer par ricochet pas mal de soucis à Meridia et ses habitants. Dans cet univers haut en couleurs, nous allons suivre les heurs et malheurs d’un trio, ou plutôt d’un ménage à trois LGBT inspiré des Borgia qui de game of thrones en game of thrones va monter en garde ou point de participer à la lutte final pour le pouvoir ! Baskia l’homme d’action (César), Lysandre l’homme de réflexion (Machiavel) et la nonne guerrière défroquée Dominik (Lucrèce) ^^

J’ai beaucoup aimé le style de Joël Mouclier à la fois dessinateur et coloriste, qui m’a rappelé celui de Civiello en plus dynamique car contrairement à lui il est sans doute plus dessinateur de BD et moins illustrateur, qui ici s’en donne à cœur joie en alternant les passages très colorés et les passages très sombres, mêlant même parfois les deux ! ^^

Quelques bémols cependant sur l’ensemble de la série :
– grimdark ce sera pas pour tout le monde, mais il faut bien de tout pour faire un monde…
– tout repose sur le passé comme de Lysandre et Baskia, qu’on ne nous montre pas et qu’on nous raconte peu alors qu’alors qu’il aurait suffit d’un flashback pour résoudre tout cela…
– la BD est en 3 tomes seulement alors qu’il y avait largement manière à poser et à développer l’histoire pour obtenir quelques tomes de plus, d’où l’impression à certains moment que l’histoire avance trop vite et n’est pas assez approfondie…

Dans ce tome 1 intitulé Les Fleurs de Dorkéïne, nous découvrons l’univers de Meridia à travers les yeux de Lysandre, adolescent promis au Clergé de Cybèle donc à la castration, et soumis au tutorat de son mentor eunuque Théo assez porté sur la chose… Ils assistent au renouvellement du stock des galériens de la république maritime de Tritio par un rituel transformant les cochons en hommes, détournement d’une scène bien connue de l’Odyssée où la magicienne Circé transformait les hommes en cochons. Ils participent ensuite au rapatriement des Fleurs de Dorkéïne en Etrusie / Étrurie, puissant ingrédient alchimique convoité par mal de monde, et sur le chemin du retour le convoi est est pris en embuscade par des barbares et Lysandre véritable demoiselle en détresse pense sa dernière heure venue !

Attention Spoilers ! Sauf que le commandant de l’opération ennemie est Baskia, un ancien otage welf en exil avec lequel il a partagé tous ses premiers émois au sein d’un pensionnat (émois évidemment homoérotiques d’abord, homosexuels ensuite ^^). En retrouvant son premier et seul amour, Lysandre échappe à la mort et à son destin, et autant par euphorie que par compassion il libère de son calvaire l’abbesse Dominik qui vient de vivre les pires heures de sa vie en la compagnie des soudards de la compagnie de Baskia qui lui sont tous passé dessus ! Monumentale erreur ?!

Nous suivons désormais à la vie à la mort un duo et un couple dont le destin est lié : Baskia devient Batholomey Lysandor et Lysandre devient Lucius Baskini, et Baskia ayant offert sa liberté à Lysandre, Lysandre n’aura de cesse d’offrir à Baskia ce qu’il désire le plus, à savoir le pouvoir ! Au service de Giampero Delphino, ils intègrent la féodalité du royaume de Tyrena et participent à la compagne du roi Oktav III contre le Duc de Limbur, ce qui leur permet d’en gravir les premiers échelons… To Be Continued !

Alfaric

Note : 7,5/10

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 8.0/10 (1 vote cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Thierry Gloris & Joël Mouclier, Meridia tome 1 (05/2011), 8.0 out of 10 based on 1 rating

About The Author

Comments

Leave a Reply