Bohème / Mathieu Gaborit

Pour ceux qui lisent aussi de la science-fiction, ce forum est pour vous. Retrouvez-y les sujets abordant les grands classiques de la SF écrits par Philip K. Dick, Frank Herbert, Richard Matheson, Ray Bradbury, Dan Simmons, Pierre Bordage, Andreas Eschbach, René Barjavel, Norman Spinrad...
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3559
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Bohème / Mathieu Gaborit

Message non lu par tam-tam » 11 août 2010, 08:38

Dans une europe d'ambiance Steampunk, l'Ecryme, une substance corrosive mortelle s'est répandue à travers tout le continent. Seules subsistent quelques poches saines comme Prague ou Moscou. Pour se déplacer, des réseaux de traverses surplombant la mer d'Ecryme ont été construites. Mais elles sont dangereuses car souvent infestées par des maraudeurs. Le dirigeable reste le moyen de locomotion le plus sûr.
Louise Kechelev est une redoutable avocate-duelliste Praguoise (les contentieux sont réglés par des duels au pistolet, ça doit permettre d'éviter l'engorgement des tribunaux :lol: )dont la famille soutient les révolutionnaires moscovites. Son père va lui demander de faire un périlleux périple dans l'Ecryme pour aller retrouver un dirigeable qui y a disparu...
Léon est un capitaine hussard de l'armée Praguoise. Avec son détachement d'Echassiers-Voltigeurs il part en mission de reconnaissance dans l'Ecryme pour tenter de cartographier une région frontalière...
Evidemment leurs destins vont se croiser, et au terme d'une époustouflante épopée on va obtenir des révélations fracassantes sur la nature de l'Ecryme.

Je tiens à préciser que j'ai lu "l'ancienne version" du roman. Celle en 2 tomes parue en 1997.
Les rives d'Antipolie
Revolutsyia
Courant 2010 une intégrale est ressortie chez Folio SF et j'ai appris que l'auteur avait retravaillé une bonne partie du roman en particulier la fin.
N'ayant pas comparé les 2 versions les critiques que je vais faire ne sont peut-être plus justifiées aujourd'hui.

Mathieu Gaborit a une imagination débordante! Il enchaîne les concepts originaux avec une étonnante facilité. De ce point de vue là c'est un vrai régal.
Il ne manque pas de style non plus. Sa prose fluide et imagée est très agréable à lire.
Mais, (il y a un gros mais), son récit est très très mal structuré. Il peine à raccorder les 2 parties du roman. Négligeant pendant près de 100 pages les principaux protagonistes pour présenter du nouveau backgroud (passionnant certes)mais qui aurait du être distillé par petites touches ici et là.
A certains moments il nous présente sous forme d'intermèdes un nouveau protagoniste...qui au final ne sert strictement à rien (mais rien du tout ) dans le déroulement de l'histoire.
Et la fin est particulièrement bâclée. Elle ne répond que partiellement aux questions que l'on se pose. A tel point que je me demande si à la base un 3ème tome n'était pas prévu.
Bon maintenant j'ose espérer que ces gros problèmes ont été résolus dans la nouvelle version "remasterisée".
Au final je ne regrette pourtant pas cette lecture, car du point de vue stimulation de l'imaginaire, ça reste un must.

Je conclue en précisant que le roman a servi de base au jeu de rôles Ecryme. Et franchement ça me donne furieusement envie d'y jouer.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4317
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: Bohème / Mathieu Gaborit

Message non lu par Toon » 28 août 2010, 20:31

jette toi si ce n'est pas déjà fait sur sa trilogie des feals, elle est excellente et encore une fois fait peuve d'une imagination débordante.
Image
Image

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3559
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Bohème / Mathieu Gaborit

Message non lu par tam-tam » 01 sept. 2010, 07:47

ok Toon, je note tout ça :) .
Je pensais aussi me mettre un jour aux chroniques des crépusculaires qui ont servi de base au JDR Agone
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4317
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: Bohème / Mathieu Gaborit

Message non lu par Toon » 01 sept. 2010, 16:56

Yes, tu lis d'abords Souffre-Jour puis Abyme.
Image
Image

Albéric
Annaliste
Messages : 1907
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Bohème / Mathieu Gaborit

Message non lu par Albéric » 16 nov. 2012, 19:05

ImageImage

Le roman en lui-même est divisé en 2 parties pour un total de 280 pages (donc on peut tenter l'expérience sans se perdre dans des centaines de pages qui pourraient déplaire aux éventuels futurs lecteurs) :

* Les rives d'Antipolie qui se résume en une quête des secrets de l'Ecryme dans une Europe divisée entre régimes autoritaires nationaux et mouvements révolutionnaires internationaux (chacun espère trouver dans la cité cachée de Bohème un avantage décisif dans les conflits qui s'annoncent)

* Revolutsyia qui pourrait constituer un mélange fantastique entre l'Octobre de Sergeï Einsentein et le Docteur Jivago de David Lean

Bohème est une intéressante uchronie (qui utilise d'ailleurs le calendrier révolutionnaire français...) qui mélange des aspects steampunk avec ses trains, ses ballons et ses dirigeables, ses échassiers et ses scaphandriers, des aspects post-apocalyptique avec cette Europe rongé par un brouillard toxique qui ne cesse d'engloutir de nouvelles terres et de nouvelles structures, et des aspects fantastiques qui s'accentuent dans la 2ème partie avec
SpoilerAfficher
l'apparition des créatures d'Ecryme

Il s'agit d'un traitement original de l'Europe de l'Âge Industriel avec beaucoup de bonnes trouvailles, au-delà des mystères de l'Ecryme.
Le roman aborde à la fois les exactions des régimes autoritaires et les dérives des mouvements révolutionnaires.
Aborder des thématiques politiques et sociales, c'est assez rare en fantasy pour être signalé.
SpoilerAfficher
Quand le roman bascule dans le fantastique de nouvelles thématiques apparaissent, mais la fuite en avant dans l'onirisme nuit à la bonne compréhension de l'intrique et abouti à un dénouement très flou...


Mathieu Gaborit nous offre aussi une belle galerie de personnages de Louise Kelchelev la froide avocate duelliste à Igor Bladiek le complètement barré conteur populaire.
Mais on d'autant plus de mal à s'attacher à eux que l'auteur lui-même se semble pas trop s'attarder sur leur sort : des personnages secondaires intriguent mais disparaissent au fur et à mesure que d'autres apparaissent...
SpoilerAfficher
Ex: le hussard Léon Radurin, l'assistant Igcho, la famille Koropouskine, les frères Bobovitch, Diotch le savant fou

Je trouve que tout cela manque d'approfondissement et qu'on se retrouve avec un roman très inabouti.
Mais il est tellement atypique qu'il pourrait quand même valoir le détour : aux futurs lecteurs de se faire un avis !

Un univers qui mélange fantasy et steampunk, de nombreuses trouvailles ingénieuses, des pistes intéressantes notamment concernant les problèmes politiques et sociaux, des héros auxquels on a du mal à s'attacher...
Cela rappelle les œuvres de China Miéville AMHA (mais ce dernier boxe dans une catégorie supérieure).

Malgré mes grosses réserves j'ai passé un bon moment surtout en écoutant durant la lecture "Les Braves Cosaques", "Plaine ma Plaine", "Korobeiniki" , "le Rocher sur la Volga", "Troika", "Le Chant des Partisans", "Kalinka" et autres classiques...

http://www.youtube.com/watch?v=YtqYo831Brk[/video]
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Bran Noircorbac
Sorcier
Messages : 2689
Enregistré le : 21 janv. 2005, 22:29
Localisation : Elsass
Contact :

Bohème / Mathieu Gaborit

Message non lu par Bran Noircorbac » 10 mai 2017, 22:24

J'ai fini il y a quelques jours Bohème.

C'est un univers qui a un certain charme, une Europe post-révolution industrielle qui aurait mal tourné, ou les seules voies de communications encore viables se font sur des viaducs plus ou moins branlants et étroits qui surplombent cette substance mystérieuse et quasi mystique qu'est l'Ecryme, qui ronge tout ce qui s'y trouve. La première partie est très sympa, on découvre cet univers qui fourmille d'idées, comme toujours avec Gaborit, et ces personnages intéressants (mais manquant parfois de profondeur ou de détail, en ce cas précis)
La deuxième partie, je l'ai trouvée plus précipitée, ou les intrigues partent un peu dans tous les sens et se nouent de manière peut être un peu forcée à mesure que l'on approche de la fin.
En bref, pas le meilleur roman de Mathieu Gaborit, mais bon voyage quand même.

L'univers du roman existe en JdR sous le nom de Ecryme, et la partie que j'en ai fait à été ma foi convaincante, si ce genre de choses vous intéresse!
Votre talent [lecture de textes vains] vient d'augmenter d'un point

Répondre