[Fantasy] Blanche-Neige & Chasseur - 2012 - Rupert Sanders

La fantasy au cinéma, un mariage pas souvent réussi mais qui offre parfois des chefs d'oeuvres comme le Seigneur des Anneaux, Conan le Barbare et autres Willow
Albéric
Annaliste
Messages : 1863
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

[Fantasy] Blanche-Neige & Chasseur - 2012 - Rupert Sanders

Message non lu par Albéric » 22 nov. 2012, 19:30

http://www.youtube.com/watch?v=OdPzAfCxkbE[/video]

http://ztnarf.illustrateur.org/2012/07/01/snowwhite/
http://odieuxconnard.wordpress.com/2012 ... -level-12/
nuff said, mais je vais y aller quand même de mon petit avis

Il se laisse voir grâce à la beauté des images, mais je me suis endormi 2 fois quand même.

Je ne suis pas un rageux qui a décidé de pourrir le film : commençons donc par les points positifs. :)
Le directeur artistique, aidé par un directeur de photographie inspiré a vraiment fait du bon boulot : l’ensemble est très beau à voir grâce aux paysages, aux décors, aux costumes, aux accessoires.
Sur ces plans là, peu de choses à envier à la trilogie de Peter Jackson.
Les dresseurs on aussi fait un beau boulot : les scènes à cheval très réussies… mais avec un air de déjà vu !
J’ai eu peine à reconnaitre le score de James Newton Howard tant une cohérence musicale peine à ressortir pour offrir une vraie atmosphère à ce film, mais globalement la musique accompagne très correctement les images.


Maintenant passons aux choses qui fâchent : :barbare:

Les films fantasy commence souvent par une introduction où un narrateur omniscient nous résume la situation dans une succession de courtes saynètes à la manière des pages d’un livre d’illustrations qu’on feuillette.
Dans ce film ce passage obligé fait 45 minutes et il n’y a pas de voix off…
Bref on zappe d’une scène à l’autre sans lien, sans explication, sans transition dignes de ce nom !
Après les choses se tassent avec 1 heure de péripéties qui n’apportent rien ni à l’intrigue ni aux personnages :
La forêt des Ténèbres : l’Epouvantail de Batman a balancé ses saloperies dans les bois et on navigue entre OMG et WTF
Le troll ? C’est cool et cela fait une scène d’action en plus (faut bien rentabiliser les FX)
Le village lacustre ? C’est cool et cela fait une scène d’action en plus (et c’est pompé sur le film russe Dark Fantasy)
La forêt enchantée ? C’est cool et cela fait une scène d’action en plus (et c’est pompé sur le film japonais Mononoke)
La forêt enneigée ? Il fallait bien un contraste visuel pour Charlize Theron toute de noire vêtue !
A moment là, d’un coup, Blanche-Neige devient une guerrière intrépide et une vaillante meneuse d’hommes…
… ce qui nous emmène à la bataille finale qui présente l’exploit de ne même pas offrir un bon duel !
C’est fort dommage car c’est la partie la mieux fichue du film.
Et en plus ce film nous offre une géographie qui défie les lois de la physique : certains personnages semblent se téléporter d’un lieu à l’autre alors que d’autres semblent systématiquement tourner en rond…
Et comme d’habitude maintenant avec les blockbusters, un nombre hallucinant d’incohérences !

Les personnages : ils sont terriblement mal écrits :sleep:
La reine ? Son passé, ses motivations, l’origine de ses pouvoirs… on passe outre, car visiblement on s’en fout !
Le chasseur ? Son deuil, sa femme, les conditions de son trépas… on passe outre, car visiblement on s’en fout !
Le frère de la reine frôle le ridicule, et tous les autres sont terriblement creux.

Les acteurs : pas aidés par le scénario, les personnages et les dialogues, ils sont obligés de surjouer pour exister. :sleep:
Et Kirsten Stewart a bien du mal à remplir les 2h du film avec ses 3 expressions faciales.
Mais ce n’est pas grave car c’est l’Elue, et pourquoi est-elle l’Elue ? Parce qu’elle a la foi.

La réalisation : particulièrement maladroite :sleep:
Dès que Charlize Theron apparaît, Rupert Sanders se sent obligé de faire du Tarseem Singh.
J’ai compté, il y a en moyenne plus de 15 à 20 plans par minute… Même quand il ne se passe pas grand-chose !
C’est particulièrement indigeste à la longue car cela donne une impression de précipitation sinon de zapping.
Champ, contre-champ, plongée, contre-plongée, traveling, gros plans... on s’en fout car les FX rattrapent le tout ?
On nous balance moult effets tape-à-l’œil : les soldats réplicateurs en obsidienne, le miroir d’or liquide tout droit sorti de Terminator 2, les sortilèges et transformations de la Méchante Reine, les créatures de la Forêt des Ténèbres, les Créatures de la forêt enchantée… Et le pire, c’est que tout n’est même pas à l’avenant.
Car j’ai parfois vu presque mieux dans la série anglaise à petit budget Sinbad.

Un film popcorn aseptisé qui a coûté la bagatelle de 170 millions de dollars : on pouvait assez facilement faire mieux.
Un sous-Willow sans âme et sans souffle aussitôt aussitôt oublié. :roll:
Ledit Willow avait coûté 35 millions de dollars soit dit en passant.
Modifié en dernier par Albéric le 02 déc. 2012, 18:23, modifié 1 fois.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4264
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: [Fantasy] Blanche-Neige & Chasseur - 2012 - Rupert Sande

Message non lu par Toon » 02 déc. 2012, 09:35

Vu hier et globalement j'ai bien aimé.

C'est une version de blanche-neige *trés* fantasy, beaucoup plus que le conte initial, et qui évolue entre conte et dark fantasy.

j'aurais du mal à m'opposer point par point à la critique de Ser Albéric, parcequ'elle est très bien faite et que je n'ai propablement pas les compétences litéraires et cinématographiques pour. J'oserai juste demander pourquoi critiquer les scènes sur la forêt des ténèbres, le troll, le village lacustre... C'est si embêtant que ca qu'elles y soient ? amha c'est d'abord un film de fantasy avec de l'action et des scènes épiques...

au moins on est d'accord: le film est absolument magnifique, oscillant entre ce qu'a réalisé ce mécréant de PJackson, Willow , Harry potter voir Excalibur sur certains plans.

Le réalisateur a fait de la Reine le personnage principal (Charlize Théron est magnifique et joue parfaitement bien ce rôle) et pas BN (soit dit en passant pas très jolie, comme quoi le miroir magique n'y connait rien et puis elle m'enerve cette actrice avec son tic qu'on a déjà vu dans Twilight: elle se remet une mèche de cheveux derrière l'oreille en baissant le regard).

AU moins BN cette fois-ci n'a pas grand chose d'une cruche (vous saviez que dans le conte, une fois arrivée chez les nains, elle se fait avoir 3 fois par sa belle-mère ????) mais est nettement plus vaillante et courageuse, voir sur la fin presque une Jeanne d'Arc.

BIen sur il ya aussi matière à critiquer: Le roi épouse la Reine dès le lendemain de leur rencontre, mais d'où il sort le cheval blanc sur la plage ?, quelques longueurs surtout sur la seconde moitiée du film, la scène qui ramène BN à la vie très mal amenée même si sur le fond c'est beaucoup moins gnagnan que la version Dysney (la j'en veux au réalisateur, la scène du baiser c'est du Disney et pas du Grimm !).
Image
Image

Albéric
Annaliste
Messages : 1863
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Fantasy] Blanche-Neige & Chasseur - 2012 - Rupert Sande

Message non lu par Albéric » 02 déc. 2012, 18:22

@ Toon
J'oserai juste demander pourquoi critiquer les scènes sur la forêt des ténèbres, le troll, le village lacustre... C'est si embêtant que ca qu'elles y soient ? amha c'est d'abord un film de fantasy avec de l'action et des scènes épiques...
Ce qui est embêtant ce n'est pas qu'elles y soient, c'est qu'elles n'amènent rien à part des scènes d'action en plus.
Elles arrivent comme cela, c'est ni amené, ni exploité, et on passe à autre chose sans que cela n'influe aucunement par la suite.

La Forêt des Ténèbres :
SpoilerAfficher
d'où vient-elle ? on explique brièvement et vaguement qu'il s'agit d'une effet secondaire des sortilèges de la reine : elle se nourrit des peurs de chacun et fait halluciner ses victimes.
Pourquoi le Chasseurs y est immunisé ? pas d'explication
Pourquoi Blanche-Neige dont la pureté est censé annuler la magie de la Reine y succombe ? pas d'explication
On ne reviendra jamais sur ce point par la suite.


Le Troll
SpoilerAfficher
Il sort d'on ne sait où, la Chasseur se fait castagner, Blanche-Neige regarde le troll : celui se calme et s'en va on ne sait où...
je suppose qu'on est censé comprendre que la magie noire de la Reine engendre la violence et l'influence de la pureté de Blanche-Neige l'apaisement... bref c'est pas clair du tout cette affaire


le village lacustre :
SpoilerAfficher
Si les femmes veulent éviter de la reine, où elles restent et doivent se mutiler le visage, où elles se réfugie dans les marais... mais les 2 en même temps c'est totalement débile car c'est juste emploi.
Et les gardes de la reine tombe dessus juste après l'arrivée BN alors qu'il est censé est bien caché : c'est ballot !
Encore une fois, on ne reviendra jamais là-dessus par la suite.


le cerf :
SpoilerAfficher
d'où il vient ? qu'est-ce que s'est ? et les gardes de la reine qui semblent vouloir le tuer (pourquoi, on n'en saura rien) tombent dessus juste après sa rencontre avec BN (là aussi syntonisation pureté de BN / forces de la nature ?) : facilité scénaristique ?
Et bien sûr cela n'a aucune incidence pour la suite car on ne reviendra jamais là-dessus ultérieurement


Je ne suis pas pour que tout fasse sens, mais quand il n'y a pas grand-chose qui fait sens : WTF !
Et c'est quand même con que parmi toutes les scènes qui doivent faire épique, on n'ai même pas un bon duel de capes & épées

au moins on est d'accord: le film est absolument magnifique, oscillant entre ce qu'a réalisé ce mécréant de PJackson, Willow , Harry potter voir Excalibur sur certains plans.
C'est bien pour ce que le montage est catastrophique. Quand des dizaines de petites mains ont sué sang et eau pour obtenir ses belles images on ne saborde pas tout en changeant de champ ou de cadre tous les 2 ou 3 secondes.
Pour profiter de la beauté des images il fallait fallu qu'on se pose de temps en temps une dizaine de secondes : il a une méthode pour cela, c'est le travelling mais visiblement on connaît de moins en moins ce procédé technique à Hollywood.
Le réalisateur a fait de la Reine le personnage principal (Charlize Théron est magnifique et joue parfaitement bien ce rôle)
Walt Disney n'a jamais caché qu'il avait opposé la jeune américaine naïve, femme au foyer et mère de famille, à la femme européenne intellingente, indépendante et célibataire. Dans cette optique Charlize Theron est parfait en quasi dominatrice.
Las, son personnage est écrit comme une patate et son talent passe à la trappe : reste sa fascinante beauté.
et pas BN (soit dit en passant pas très jolie, comme quoi le miroir magique n'y connait rien et puis elle m’énerve cette actrice avec son tic qu'on a déjà vu dans Twilight: elle se remet une mèche de cheveux derrière l'oreille en baissant le regard).
T'as oublié ses moues de lagomorphe : elle qu'il y a au moins 1 plan où on en voit pas ses incisives ?
mais d'où il sort le cheval blanc sur la plage ?
par charité j'en avais pas parlé, sûrement un effet de la magie de la pureté de BN... et pour faire bonnes mesure elle qui n'a jamais appris l'équitation apprivoise ledit cheval blanc, le monte à cru et galope à travers collines et vallées en semant des cavaliers professionnels (où comment les incohérences peuvent plomber une scène de poursuite ma fois bien réalisée)


Bref, un bon casting, de belles images, de beaux FX. Pour tout le reste, les blockbusters "c'était mieux avant" ! :roll:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5473
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Fantasy] Blanche-Neige & Chasseur - 2012 - Rupert Sande

Message non lu par Gregor » 19 mai 2013, 22:02

bah là je viens de le mater c'est clair que c'est un fourre tout intégrale du sda, de willow, de harry potter, d'excalibur, de jeanne d'arc etc etc

mais je n'ai pas été déçu car je n'en attendais rien du tout. J'ai maté ça en 2 fois à quelques jours d'intervalle du coup ça m'a pas paru long et c'est pas plus mal.

En gros c'est joli, le reste ras.

Albéric
Annaliste
Messages : 1863
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Fantasy] Blanche-Neige & Chasseur - 2012 - Rupert Sande

Message non lu par Albéric » 20 mai 2013, 06:47

En gros c'est joli, le reste ras.
Le problème c'est surtout qu'il y a de plus en plus des comme cela... :peur:
Modifié en dernier par Albéric le 20 mai 2013, 16:48, modifié 1 fois.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
AJP77
Asservi(e)
Messages : 1768
Enregistré le : 10 juin 2004, 21:56
Localisation : Troyes

Re: [Fantasy] Blanche-Neige & Chasseur - 2012 - Rupert Sande

Message non lu par AJP77 » 20 mai 2013, 09:40

C'est même devenu une marque de fabrique à Hollywood.
Image

Répondre