Tome 9 : L'Eau Dort

Ici tout ce qui se rapporte directement à la Compagnie Noire
Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 515
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Tome 9 : L'Eau Dort

Message non lu par Dark horse » 24 avr. 2017, 23:07

Image


L'âme de la Compagnie Noire est éternelle, elle traverse avec obstination tous les obstacles les plus improbables. Elle ne connaît pas la défaite, elle ne connaît pas la résiliation et encore moins l'humiliation d'une débâcle cinglante. Elle est insatiable dans son envie d'exister, de perdurer ; affamée par l'irrépressible désir de survivre instillé au fil des années par ses représentants.

La majorité des cadres de la Compagnie s'est faite avoir par la fourberie de Volesprit. Toubib, Madame, Murgen et beaucoup d'autres se retrouvent enfermés dans les cavernes glacées enfouies sous l'ancienne forteresse qui trône au milieu de la plaine de pierre scintillante. Ils sont devenus des captifs, des êtres immobiles coincés dans une hibernation forcée.

Bien des années après, Volesprit gouverne Taglios, s'aidant de la notoriété de la Radisha pour asseoir sa domination. Mais elle est contrainte de subir des attaques terroristes hostiles à son règne. De mystérieux graffitis jaillissent ça et là dans les rues de Taglios. Des messages directement envoyés à la Protectrice, comme s'est autoproclamée Volesprit.
"L'eau dort", "Tous leurs jours sont comptés", autant de provocations perpétrées par ceux qui n'ont pas subi le sort des captifs. Sahra, la femme de Murgen, tient la baguette et Roupille, ayant pris 20 ans dans la vue, la seconde avec brio en échafaudant les entourloupes qui mettent à cran la Protectrice. Elles usent de tout leur talent pour infiltrer le palais de Taglios, afin d'espionner. Roupille infiltre aussi la bibliothèque de Taglios, riche de nombreux écrits pouvant peut être lui permettre de glaner les informations nécessaires à la libération des captifs.
Elles sont aidées de Qu'un Œil et Gobelin. Les vieux briscards ont pris un coup de vieux, mais restent indispensables à la réussite du projet. Et les deux croulants jettent leur dévolu sur Tobo, le fils de Sahra et Murgen, pour leurs succéder. Il faut dire que le jeune homme montre une certaine facilité à maîtriser l'art noble de l'illusion et de la filouterie. Maman Sahra a du souci à se faire...

Roupille cherche la Clé, celle qui pourra ouvrir la porte d'ombre et leur permettre de traverser la plaine. Une personne connaît son emplacement, l'ennemi juré de la Compagnie, Narayan Singh, le félon, qui se cache avec l’engeance démoniaque de Madame. Un autre peut aider Roupille. Murgen, le père de Tobo, qui continue de naviguer paresseusement entre l'espace et le temps. Puis il reste oncle Doj, ce vil cachottier en sait une palanquée sur à peu près toute la genèse de ce joyeux bordel, mais fidèle à lui-même, il va falloir lui tirer les vers du nez à ce vieux salopard !

La Compagnie Noire se dirige encore vers un but incertain. Mais elle y met toute son âme, grâce à une volonté qui défie les Dieux eux-mêmes. La plaine scintillante, infestée d'ombres rampantes et voraces, apportera certainement plus de questions que de réponses aux courageux fidèles qui iront tenter leur chance pour libérer les captifs.
Jamais chemin n'a été plus escarpé pour les rudes soldats de la Compagnie. Il va leur falloir défier les insondables routes de l'inconnu et les terribles tourments d'un espoir incertain...
A mon sens, il y avait de fortes chances pour que Murgen ne sût même pas qui était Tobo. Il avait de gros problèmes avec la chronologie. Depuis le siège de Jaicur. Peut-être croyait-il encore vivre dans un présent vieux de quinze ans et avoir été projeté dans ses rêves par un avenir plausible
Le corbeau blanc. Plus hardi que jamais, l'oiseau avait pris ses aises sur l'échine de mon ami l'étalon noir mystique. Le cheval semblait se satisfaire de cette situation. S'il ne fanfaronnait pas.J'en ai du moins eu l'impression quand il m'a regardée.
PS : Je meurs d'envie de vous parler un peu plus de la suite. Mais, comme le tome précédent, j'ai choisi de raconter à ma manière un "résumé" de la première partie du livre original. Pour ceux qui ont déjà lu, replongez vous dedans. Pour ceux que ça titille et qui hésitent, arrêtez de gamberger et plongez corps et âme !
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5546
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par Gregor » 25 avr. 2017, 18:01

marrant l'eau dort m'a vachement moins marqué que les autres, limite je m'en souvenais pas (heureusement Dark Horse est là :) )

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3549
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par tam-tam » 26 avr. 2017, 12:45

J'avais pas vu ton super compte-rendu DH...
Comme Grégor je n'ai plus que de vagues souvenirs des derniers tomes...c'est triste de vieillir.
En même temps ce n'est pas pour ses intrigues que j'ai tant aimé ce cycle mais pour son ambiance unique et ses personnages inoubliables.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 515
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par Dark horse » 26 avr. 2017, 19:00

Bah alors les gars, Alzheimer tape à la porte ou quoi ? :tongue:
Je me souvenais un peu de la première partie, ça m'avait marqué la façon dont le reste de la Compagnie joue les résistants en se déguisant et en s'infiltrant.

La deuxième partie est vraiment géniale (pourtant je ne m'en souvenais pas beaucoup non plus...) :
SpoilerAfficher
La troupe arpente la plaine scintillante et découvre le gardien Shivetya. Ils descendent dans les abîmes de la forteresse pour libérer les captifs. Doj fait de grosses révélations et on comprend bien mieux la plaine scintillante :-) Il y a une bonne partie très drôle sur la fin et un fait très marquant avec Kina ;-)
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3549
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par tam-tam » 26 avr. 2017, 21:01

Dark horse a écrit :Bah alors les gars, Alzheimer tape à la porte ou quoi ? :tongue:
Ca craint ouais... :peur:
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Albéric
Annaliste
Messages : 1900
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par Albéric » 27 avr. 2017, 07:02

outre tout ce qu'a mentionné, je me souviens de Volesprit qui marche dans les pas du Boiteux... et la géniale stratégie de kidnapping de la Compagnie Noire en mode underground
SpoilerAfficher
(enlever un à un les ministres de la Protectrice, puis tous les relâcher d'un coup pour qu'ils se fightent avec leurs successeurs et paralyser l'Etat !)
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 515
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par Dark horse » 27 avr. 2017, 20:00

Albéric a écrit :outre tout ce qu'a mentionné, je me souviens de Volesprit qui marche dans les pas du Boiteux... et la géniale stratégie de kidnapping de la Compagnie Noire en mode underground
SpoilerAfficher
(enlever un à un les ministres de la Protectrice, puis tous les relâcher d'un coup pour qu'ils se fightent avec leurs successeurs et paralyser l'Etat !)
Oui, c'est exact Albéric, quand tu parles de Volesprit qui marche dans les pas du boîteux (très joli ça :laugh: ), je comprends :
SpoilerAfficher
La façon dont ils la font tourner en bourrique et ils arrivent même (grâce à Gobelin), à la blesser aussi durablement qu'un humain lambda. Elle devient aussi vénère que le boîteux en les pourchassant sans jamais arriver à ses fins (bravo Roupille !)


Et puis pour les kidnapping, ils foutent la merde grave en les manipulant !
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Albéric
Annaliste
Messages : 1900
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par Albéric » 27 avr. 2017, 20:51

Quant à la gnôle de Gobelin et de Qu’un-Œil,
c'est à qui fabriquera le meilleur poison pour éléphant de fabrication artisanale... :smoke2:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 515
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par Dark horse » 27 avr. 2017, 21:28

Albéric a écrit :Quant à la gnôle de Gobelin et de Qu’un-Œil,
c'est à qui fabriquera le meilleur poison pour éléphant de fabrication artisanale... :smoke2:
Alors là clairement, c'est le running gag de la série :D

D'ailleurs tu viens de me donner de l'inspiration pour nommer la bière que je suis en train de brasser. Bon, c'est un kit V&B, mais je vais lui ajouter une petite touche magique :mrgreen:
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4301
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: Tome 9 : L'eau dort

Message non lu par Toon » 28 avr. 2017, 21:22

Dark horse a écrit :Bah alors les gars, Alzheimer tape à la porte ou quoi ? :tongue:
nan mais clairement, il n'ya que le TDF qui me reste en mémoire et le SeIgneur des anneaux mais pour le reste des séries je zappe :cry:
Image
Image

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5546
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Tome 9 : L'Eau Dort

Message non lu par Gregor » 28 avr. 2017, 22:56

bah j'ai des aventures de la compagnie noire bien en tête, mais alors l'eau dort c'est le black out :php34r:
me souviens de ces histoires de grafitis et de la résistance mais c'est tout.
Par contre Soldats de pierre là oui :)

Répondre