La Cité et les Astres - Arthur C. Clarke

Pour ceux qui lisent aussi de la science-fiction, ce forum est pour vous. Retrouvez-y les sujets abordant les grands classiques de la SF écrits par Philip K. Dick, Frank Herbert, Richard Matheson, Ray Bradbury, Dan Simmons, Pierre Bordage, Andreas Eschbach, René Barjavel, Norman Spinrad...
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6317
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

La Cité et les Astres - Arthur C. Clarke

Message non lu par Gregor »

Image
Résumé :
Jadis, les hommes exploraient les galaxies, mais ils en ont été chassés par des ennemis dont le souvenir s'est effacé.
Aujourd'hui, à Diaspar, admirable cité close sur elle-même et sagement gérée par un ordinateur, ils sont dix millions, qui naissent artificiellement et ne meurent jamais tout à fait.
Mais voici qu’apparaît un être unique, Alvin, qui refuse cette existence trop bien réglée, et part à l'aventure.
Grosse déception pour ma part, malgré ses 300 petites pages, ça a été pénible d'aller jusqu'au bout. j'avais lu évidemment l'odysée de l'espace qui déjà ne m'avait d'après mes souvenirs car c'est très vieux que moyennement enthousiasmé (et le film pourtant considéré comme un chef d'oeuvre j'en parle pas) de cet auteur. Après ça ne fait que 2 livres de Clarcke à voir si je retente un jour.
Bref ça commence plutôt bien car le pitch de départ est interessant. Déjà ya un truc qui m'a bloqué c'est quand l'auteur dit qu'avec l'évolution les humains n'ont plus d'ongles ni de dents (les cheveux je sais plus je crois qu'ils n'en n'ont plus non plus) bref imaginé le héros pendant toute l'histoire sans dents c'est con mais ça m'a bloqué :laugh: :laugh: :laugh: en plus je l'imaginais comme le perso des comics de fallout car la cité à un air d'abri vault tec. Bref donc après un début interessant, ça s'essoufle dans une quête iniatique du perso rebelle, mais chiante quand même, pas beaucoup d'évènement marquant, le background de la galaxie découvert au fur et à mesure déçoit, et le ending laisse beaucoup de choses en suspens, mais comme on a plus envie de savoir çà va :happy:
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Répondre