Marie des Brebis / Christian Signol

Forum consacré aux autres genres : littérature classique, romans historiques ou policiers, essais, etc.
Avatar du membre
mzelle
Porte Etendard
Messages : 609
Enregistré le : 14 août 2014, 09:55
Lecture du moment : Gotrek et Felix, Tome 1 : Tueur de trolls

Marie des Brebis / Christian Signol

Message non lu par mzelle »

Image
Marie ne connaissait pas la date exacte de sa naissance. Johannes, le vieux pâtre de Maslafon, l'avait trouvée endormie parmi les brebis un matin d'automne 1901.

Marie ne connaissait pas la date exacte de sa naissance. Johannes, le vieux pâtre de Maslafon, l'avait trouvée endormie parmi les brebis un matin d'automne 1901. Il la baptisa "Marie des brebis" et l'aima comme sa fille...

Près d'un siècle plus tard, cette même Marie, en sa grande vieillesse, confie sa vie à Christian Signol. Il l'écoute avec passion et nous offre un livre qui fleure bon le laurier sauvage des Causses, le miel et l'orange de Noël. L'existence de Marie, toute simple et modeste, rythmée par les saisons et les bouleversements de l'histoire, est une formidable leçon de courage et d'humanité, comme si parfois la vérité n'était jamais aussi juste que dans la bouche des plus humbles.
Jamais je n'aurais lu ce livre si je n'avais pas participé au challenge "Demande de conseils...". Dans ce challenge, nous devons demander des conseils de lectures à nos parents, nos amis, collègues etc... et ma maman m'a conseillé "Marie des Brebis" de son auteur favori, Christian SIGNOL.

Ce livre a trouvé des échos en moi, ce que Marie pense de la vie moderne, de ce que les gens ratent maintenant et les souvenirs de sa région natale qu'elle aime si fort.

Cette vie de labeur et de plaisirs simples et souvent gratuits, c'est la vie de ma maman, celle qu'elle me conte souvent à la différence près que c'est en Picardie et non en Causse.

J'ai lu ce livre avec le cœur serré et j'ai passé les 20 dernières pages du livre en pleurs. C'était une belle histoire et de beaux sentiments, je suis contente d'avoir découvert cet auteur.
Quelle sensation, la destruction !
Tas de viande avariée vous allez payer !
Répondre