[Uchronie] FatherLand / Robert Harris

Forum consacré au reste de la fantasy et au fantastique, avec notamment les oeuvres écrites par les célèbres J.K. Rowling, David Gemmell, J.-P. Jaworski, Michael Moorcock, David Eddings, Greg Keyes, Pierre Grimbert, Terry Pratchett, Alain Damasio, Roger Zelazny et bien d'autres encore.
Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4386
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

[Uchronie] FatherLand / Robert Harris

Message non lu par Toon » 04 juin 2014, 18:12

Image
Berlin, 1964. Depuis que les forces de l'Axe ont gagné la guerre en 1944, la paix nazie règne sur l'Europe. Seule, l'Amérique a refusé jusqu'ici le joug. Mais dans quelques jours, le président Kennedy viendra conclure une alliance avec le Reich. Ce sera la fin du monde libre. Deux meurtres étranges viennent perturber les préparatifs. Les victimes sont d'anciens S.S. de haut rang jouissant d'une paisible retraite. Chargé de l'affaire, l'inspecteur March s'interroge. S'agit-il d'un règlement de comptes entre dignitaires ? Mais, s'il s'agit d'affaires criminelles pourquoi la Gestapo s'intéresse-t-elle à l'enquête ? Quelle est cette vérité indicible qui tue tout ceux qui la détiennent et semble menacer les fondations mêmes du régime ? Le mystère s'épaissit et, dans Berlin pavoisée, les bourreaux guettent prêts à tout pour étouffer dans la nuit et le brouillard les dernières lueurs de la liberté.
Voila un bon thriller dont bien sur l'originalité vient du contexte historique modifié: Un rapide coup d'oeil à la carte nous apprend que finalement nous autres Français nous nous en sommes plutôt bien sorti. Le pays par contre qui a bien dégusté c'est l'Union Soviétique dont une bonne partie du territoire est sous domination du IIIème Reich, l'opération Barbarossa ayant été couronné de succès en 1943 lorsque la Wermacht réussi à couper les voies de ravitaillement de l'Armée Rouge. Et depuis la guerre à l'Est continue...

L'uchronie par ailleurs ne commence pas en 1943 mais avant, je n'en dis pas trop non plus car il y a plein de petites surprises pour ceux qui connaissent un peu la période démarrant dans les années 30.
L'Allemagne est devenu un pays en états d'urgence permanent, ou les citoyens sont surveillés en permanence: on est pas loin de 1984 ou du film Brazil.

Au dela de l'enquête policière, on découvre surtout ce qu'est devenu Berlin (et du coup j'ai perdu un peu de vue l'enquête...). L'architecte du IIIème Reich Albert Speer a pu donner libre cours à ses fantasmes et s’égrènent ainsi dans la ville des monuments aux dimensions gigantesques. La plupart de membres "sinistrement célèbres" du NSDAP sont également présents dans l'histoire mais en filigrane, je pense que c'est un bon choix de la part de l'auteur de ne pas en avoir fait des personnages de premier plan..
Image
Image

Répondre