Page 1 sur 1

Diverses Nouvelles / Stephen King

Posté : 14 avr. 2014, 21:26
par Toon
A suivre mais je viens de remarquer que depuis le début de l'année ce n'étaient pas moins de 3 nouvelles "esseulées" qui étaient parues dont 2 en numérique seulement. Je préfère creer un topic qui regrouperait ses nouvelles ne faisant pas partie d'un receuil de stephen King plutot que de creer un topic par nouvelle.

Voici la première
Image
Sur une route désolée du Nevada, un gang de motards est pris en chasse par un camion fou, apparemment bien décidé à les éliminer un à un. Il n'existe qu'une seule issue pour sauver sa peau : ne jamais ralentir
si vous avez immédiatement pensé à Duel, bravo! Cette nouvelle fait partie d'un recueil en hommage à Richard Matheson,dont Spielberg aura tiré l'un de ses premiers films.

Il s'agit de la première collaboration entre Stephen King et son fils aka Joe Hill. Pas un hasard si le personnage principal, vétéran du Viet-Nam, est le leader d'un redoutable groupe de biker dont le fils fait partie. Au dela d'une relation filiale relativement compliqué, cette courte nouvelle est un concentré d'action pure. Réaliste.Efficace.
Carton jaune cependant niveau traduction, vous imaginez vous un biker type Hell's Angels traiter quelqu'un de "pétochard" ?

Mais ( :!: ) 5 euros pour une nouvelle de 50 pages et 4,50 en format numérique c'est juste du foutage de gueule ! ha oui on a droit au premier chapitre de Nosfera2, le premier roman de Joe Hill pour ce prix..vous voyez où JCLattes voulait en venir en publiant cette nouvelle esseulée maintenant ? :x

Re: Diverses Nouvelles / Stephen King

Posté : 17 avr. 2014, 15:48
par Toon
Image
Depuis la mort de sa femme, Dean Evers trompe l’ennui de ses vieux jours devant les matchs de baseball à la télévision. Quand soudain, dans les gradins, il découvre au cœur de la foule un visage surgi du passé. Quelqu’un qui ne devrait pas être là, au stade… ni même parmi les vivants. Soir après soir, Dean se laisse hypnotiser par les visages de ceux qu’il n’espérait – ou ne voulait – plus voir. Mais le pire est à venir… »
Excellente nouvelle dans le plus pur style de Stephen King où l'on retrouve plusieurs petites histoires dans l'histoire. Elle se situerait entre sa première phase d'écriture (je revisite les poncifs du genre) et sa seconde (je me créé mon univers perso).
Beaucoup de référence au baseball en général et à l'équipe de Tampa Bay en particulier, mais pas besoin de connaître pour l'apprécier. Les termes sont pour une fois très bien traduits (je suis un fan de ce sport).
Les joueurs cités existent réellement , notamment David Ortiz qui vient de défrayer la chronique suite à une photo twitté avec le Président Obama.

Re: Diverses Nouvelles / Stephen King

Posté : 18 avr. 2014, 10:19
par Toon
Image
Dans le couloir de la mort d'un pénitencier américain, un homme condamné pour le meurtre d'un gamin révèle enfin à son avocat pourquoi il a tué cet enfant. Un récit terrifiant dont les monstres et les méchants ne seront peut-être pas ceux qui en ont l'air...
propagande d'Albin Michel qui au final publie une nouvelle de 50 pages et colle 30 pages de pub pour les autres romans de King ainsi que le premier chapitre du prochain romanLe 12 novembre dernier, pour la première fois, Stephen King était à Paris. Ses lecteurs français lui ont réservé un accueil de star. 4 moi plus tard, l'écrivain américain a voulu remercier son public français. Il lui réserve, en avant-première mondiale, la sortie chez Albin Michel d'une nouvelle inédite : Sale gosse.
pour 4 euros en numérique, c'est encore une fois foutage de gueule !
bon sinon, sur la nouvelle elle même, je pense que vous allez penser que je suis de partie pris, mais à nouveau une excellente nouvelle qui se situe en plein dans la seconde période de l'auteur, on pourra notamment penser à La tempête du Siècle.
J'ai du mal à comprendre comment, après tant d'année, il est encore capable d'écrire une nouvelle de cette qualité.

Re: Diverses Nouvelles / Stephen King

Posté : 05 juin 2014, 19:39
par Toon
Image
Bradley Franklin est un publicitaire au sommet de sa carrière. Il vit à New York avec sa femme Ellen, dans un bel appartement de l'Upper East Side baigné de soleil, et on pourrait dire de lui que c'est un homme accompli. Mais, ces derniers temps, Brad est fatigué. Il dort mal, fait toujours le même cauchemar qui le réveille en sursaut, se traîne au bureau. Son métier ne le passionne plus vraiment, il en fait le tour, et la relève est déjà arrivée. Et puis il s'inquiète pour Ellen. Elle est tombée malade récemment. Très malade. Les choses s'arrangent, mais elle semble toujours aussi faible?
Une nouvelle en numérique seulement pour 0,99€, Ok j'adhère.
A Lire en 30 minutes à peine, pas ultime même si, comme d'hab, avec Stephen King on enchaîne les pages s'en sans rendre compte. Le truc c'est qu'on trouve "le truc" dès le début, s'il le Mâitre comptait nosu surprendre sur les 2 dernières lignes c'est raté.

Re: Diverses Nouvelles / Stephen King

Posté : 07 janv. 2017, 20:05
par Toon
Image
Cal et Becky sont frère et sœur.

En route pour rejoindre de la famille à l’autre bout des Etats-Unis, ils sont contraints de s’arrêter après avoir entendu les appels à l’aide d’un petit garçon perdu dans un champs ou la végétation est d’une hauteur vertigineuse.

Ils s’enfoncent dans les hautes herbes. Désorientés, et plus éloignés de la route qu’il semble possible, ils se perdent l’un l’autre. Les pleurs de l’enfant deviennent plus poignants, plus désespérés.

Ce qui suit est un conte terrifiant et magistralement raconté.

Nouvelle inédite en français, parue en deux partie dans le magasine Esquire en juin et juillet 2012
Nouvelle collaboration Père/Fils après l'excellent "Plein Gaz", les relations familiales étant encore au centre de cette nouvelle (Cal et Becky sont des jumeaux irlandais, comprenez avec très peu d'écart d'age.

Elle est d'ailleurs bien surprenante cette nouvelle, moi la croyais un peu simple eu égard au pitch, et bien pas du tout: Angoissante à souhait, horrifique par certain côté (je subodore que la touche gore vient du fils qui est carrément plus "taré" que son père) et avec une trame de fond originale.

Un bon moment mais pas pour les poules mouillées :-)

Re: Diverses Nouvelles / Stephen King

Posté : 12 juin 2018, 20:53
par Toon
Image
Quand l'arrière-petit-fils de Rhett vient lui rendre visite dans sa maison de retraite de Bonne Vie, ce n'est pas par simple courtoisie. Il a un devoir à rendre : « Comment était la vie du plus vieux membre de votre famille quand il avait votre âge ? »Rhett lui raconte donc l'histoire de sa mère : son état mental instable, ses peurs, ses crises d'hystérie, son suicide et le pot à biscuits dont il a hérité.
De quoi avait-elle peur ? Du pot à biscuits...
Une nouvelle touchante mais au final plutôt simplette. Rhett est quand même un superbe personnage au seuil de la mort mais avec de magnifiques et angoissants souvenirs.