Perdido Street Station / China Miéville

Forum consacré au reste de la fantasy et au fantastique, avec notamment les oeuvres écrites par les célèbres J.K. Rowling, David Gemmell, J.-P. Jaworski, Michael Moorcock, David Eddings, Greg Keyes, Pierre Grimbert, Terry Pratchett, Alain Damasio, Roger Zelazny et bien d'autres encore.
Linmark
Porte Etendard
Messages : 1400
Enregistré le : 07 avr. 2004, 20:41
Localisation : Entre les Wriggles, les Fatals Picards et les Joyeux Urbains. :P
Contact :

Message non lu par Linmark »

AHAHAHA ME REVOILA DE RETOUR POUR VOSU JOUER UN MAUVAIS TOUR !!

Enfin, wai, Perdido Street Station c'est bien, je plussoie tam-tam de la plante des pieds à la racine des cheveux !
Bien que j'ai pas compris en quoi il s'agit d'un "roman métaphore"... ou la jaquette dit des conneries ou j'ai pas le niveau philosophique nécessaire pour comprendre le sens sous-jacent de l'histoire =/
Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours »

Ah ah ah trop bête le Linmark ! :P
Et sinon c'est bien comment ? (tu peux le caller entre deux autres livres ? :roll: )
Linmark
Porte Etendard
Messages : 1400
Enregistré le : 07 avr. 2004, 20:41
Localisation : Entre les Wriggles, les Fatals Picards et les Joyeux Urbains. :P
Contact :

Message non lu par Linmark »

C'est un roman de fantasy urbaine, avec un scientifique pas en blouse blanche qui bricole de la mécanique quantique (ou équivalent) dans son bureau d'étude, à côté d'une chenille géante. C'est une peintre appartenant à une race de femmes-scarabées, mise au ban de sa société car elle a voulu sortir du quartier où habitait sa nichée...

C'est une ville et des peuples complètement imaginaires qui prend vie dans les lignes, c'est Nouvelle-Crobuzon et la vie de ses habitants. Evidemment, il faut qu'il y ait une menace de destruction totale pour en faire un roman, mais c'est pas tellement l'intérêt de PSS.
arsenie
Capitaine
Messages : 2446
Enregistré le : 04 mars 2004, 11:40

Message non lu par arsenie »

Linmark a écrit :
Bien que j'ai pas compris en quoi il s'agit d'un "roman métaphore"... ou la jaquette dit des conneries ou j'ai pas le niveau philosophique nécessaire pour comprendre le sens sous-jacent de l'histoire =/
pareil! - le rédacteur peut "mettre sa phor" où il veut, j'ai rien vu non plus....
ptêt qu'il pense aux idées politiques de Mieville?
mais elles semblent trop évidentes...
ou alors, c'est pour "édulcorer" tout public?
(je ne peux pas relire, les bouquins sont prêtés!)
* pensez à lire "les scarifiés"! :wink:
lectures en cours : Par delà la lue bleue de simon Green
vision : le Prisonnier
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6033
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Message non lu par Gregor »

Fini le T1. C'est vrai que c'est un super livre. Par contre faut garder un dico à portée de main dis donc.
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6033
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Message non lu par Gregor »

Oilà fini le T2. bah c'est vraiment un bouquin que je conseille à tous. Ca change énormément de la fantasy classique et ça fait du bien.

Bon dans ce T2 toujours autant de mot où faut avoir fait les 20 dernières dictées de pivot pour savoir ce qu'ils veulent dire, mais bon on comprends le ses général (dès fois).n

China Miéville un auteur qu'il est bien
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3424
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Message non lu par Darkstar »

Bon ben j'en suis à 80 pages et effectivement ça claque.

C'est pas un roman d'action pour l'instant, on est tous d'accord, mais côté création d'univers et narration, y'a du niveau.

Bref, j'enchaîne les pages là... quand ma PS3 toute neuve me laisse vaquer à d'autres occupations... :twisted:
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto
Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4542
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Message non lu par Toon »

Darkstar a écrit :Bon ben j'en suis à 80 pages et effectivement ça claque.

C'est pas un roman d'action pour l'instant, on est tous d'accord, mais côté création d'univers et narration, y'a du niveau.
voila, pour l'instant.... :wink:
Image
Image
Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3424
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Message non lu par Darkstar »

Toon a écrit :
Darkstar a écrit :Bon ben j'en suis à 80 pages et effectivement ça claque.

C'est pas un roman d'action pour l'instant, on est tous d'accord, mais côté création d'univers et narration, y'a du niveau.
voila, pour l'instant.... :wink:
Ca me fait plaisir ce que tu me dis là. :D
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3638
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Message non lu par tam-tam »

Régale toi Darkstar, savoure chaque page! Avec la horde du contrevent c'est ce que j'ai lu de mieux jusqu'à présent.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk
Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3424
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Message non lu par Darkstar »

J'ai attaqué le tome deux il y a peu.

Après un premier tome qui tirait un poil en longueur (plein de choses à mettre en place apparement) ça s'accélère bien comme il faut et on en oublie les dizaines de pages durant lesquelles je me suis demandé : "bon, quand est-ce que ça se lance vraiment ?".

Ben ça y est, c'est lancé et ça fait bien plaiz.

La trad. est excellente en tout cas. C'est agréable à lire, complet, saisissant et très varié. Bref, on s'en lasse pas malgrès les quelques longueur dont j'ai déjà parlé plus haut.

Je ne l'ai donc pas encore fini, mais c'est vrai que ça sent le TRES BON BOUQUIN.

A CONSEILLER.
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto
Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3424
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Message non lu par Darkstar »

Fini y'a une semaine, j'ai attendu la digestion complète pour me lancer dans mon CR. J'ai enchaîné sur Les Sables de Dorne en poche pour nouël. :D

Alors, Perdido c'est bien, c'est bon. :mrgreen:

Relativement rapide à lire, pour répondre à SN : oui c'est tout à fait intercallable entre deux bouquins, et surtout... ça change du reste. Un vrai voyage dépaysant quoi, même si tout n'est pas parfait.

Je ne préciserai pas de quoi il retourne vraiment dans ces deux tomes, y'a déjà pas mal d'infos ci-dessus dans ce topic. Disons juste que la ville et ses larges environs sont assez bien rendus, l'immersion est rapide grace à un flot assez continu de descriptions et de détails sur l'environnement, les principaux personnages, les secondaires, la ville, les quartiers et ce qu'ils renferment, la faune de la ville et son architecture, la "thaumaturgie" (et oui y'en a), les sciences, etc. Oui, y'a de la matière.

Le récit est assez facile à lire, malgré l'emploi d'un language parfois un peu soutenu et de temps en temps des tartines denses de descriptions quantiques.

L'histoire est sympa dans son ensemble, longue en halène, ça rame pas trop quoique que ça se laisse désirer un peu au début (mais à la place Miéville met tout en place).

A lire et à relire, mais pour ma part j'ai pas eu le coup de foudre, j'ai trouvé ça bon, mais quelques passages un peu relous me laissent un arrière goût amer. La lecture en était pas particulièrement intéressante, mais heureusement ils se font rares. Bon, c'était tout de même histoire de trouver des défauts à ce duo de bouquins, vous pouvez y aller les yeux fermés, vous en aurez pour votre argent. :D
Modifié en dernier par Darkstar le 23 déc. 2007, 15:14, modifié 1 fois.
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto
Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours »

Premier post (un peu) mitigé !
Merci d'avoir développé ton avis AJP. :)
Modifié en dernier par Supernounours le 28 déc. 2007, 00:04, modifié 1 fois.
Avatar du membre
AJP77
Capitaine
Messages : 1768
Enregistré le : 10 juin 2004, 21:56
Localisation : Troyes

Message non lu par AJP77 »

Supernounours a écrit :Premier post (un peu) mitigé !
Merci d'avoir développé ton avis AJP. :)

Mais j'ai rien dit moi..... :( je l'ai meme pas lu ce bouquin :(
Image
Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours »

Arf désolé je ne sais pas pourquoi j'ai cru que c'était toi !
Rendons à Darkstar ce qui est à Darkstar. :P
Je perds la boule moi... :roll:
Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3424
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Message non lu par Darkstar »

LOL

Je me disais aussi... :lol:

Je me suis retapé le topic en entier pour essayer de comprendre à quoi tu faisais allusion. :roll:
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto
Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par Catlinel »

z'ont l'air chouettes ces deux bouquins ! :shock: En plus j'ai jamais rien lu de cet auteur, ce sera l'occasion. Allez hop, je les note.
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3638
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par tam-tam »

Un excellent choix Cat!
PSS a quasiment fait l'unanimité ici. Il est pas passé loin du trophé Ran Borune je crois bien.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk
Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par Catlinel »

Ca y est, je me le suis commandé. J'ai hâte qu'il arrive. :)
Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par Catlinel »

J'ai fini le tome 1.
Par où commencer... Par ma surprise peut-être. Ca ne m'arrive plus si souvent de l'être par un livre, et là, je l'ai été, et plutôt deux fois qu'une. La plupart du temps, c'est sombre, noir même et glauque. La misère, la déchéance, l'intolérance, la bigoterie, la répression, l'aberration scientifique et magique, bref c'est un sacré bouillon. Généralement, j'ai du mal avec ce genre d'atmosphère, mais là, je suis forcée de m'incliner. C'est vraiment trop bien fait, je ne peux pas ne pas aimer.
Il aura fallu tout un tome pour planter le décor, pour mettre en scène tous les personnages - une sacrée brochette de ce côté-là aussi. Tout ce fourmillement n'aura été qu'une mise en jambe. Je n'ose pas imaginer ce que va être le deuxième tome.
Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4542
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par Toon »

tout simplement monstrueux...
Image
Image
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3638
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par tam-tam »

La fin est sublime Cat, alors si tu as adoré le T1, ça va être feu d'artifice avant l'heure.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk
Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par Catlinel »

J'ai plus qu'adoré le tome 1. Nan mais sans rire, il y a des passages ignobles
[Cette femme qui se retrouve avec les bras de son bébé mort greffé sur le visage] :shock:
et d'autres où j'ai manqué m'étrangler de rire
[Les dogmes de la religion d'Insecte Aspect. Nan mais sans blague, c'est trop bon ce passage XD]
Trop riche, trop bon. :mrgreen:
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3638
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par tam-tam »

Catlinel a écrit :J'ai plus qu'adoré le tome 1. Nan mais sans rire, il y a des passages ignobles
[Cette femme qui se retrouve avec les bras de son bébé mort greffé sur le visage] :shock:
MDR, elle apparaît aussi dans le concile de fer! Je ne m'en étais même pas aperçu en le lisant, c'est ton message qui vient de m'y faire penser! :lol:
Son univers est tellement foisonnant qu'il doit bien y avoir d'autres clins d'yeux cachés comme ça au fil des pages...
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk
Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Perdido Street Station / China Miéville

Message non lu par Catlinel »

Fini le tome 2 :!:

Je crois qu'aucun livre de Fantasy ne m'aura autant hérissé le poil. Les gorgones comptent parmi les monstres les plus répugnants et les plus effrayants que j'aurais rencontré au cours de mes lectures. La ville entière est en danger; humains, non-humains, hybrides, recréés, personne n'est en sécurité. Pour faire face à ces prédateurs impitoyables, des alliances insolites se mettent en place. Des alliances formées de créatures qui ne se montrent jamais au grand jour, des créatures presque aussi cauchemardesques que les monstres qu'elles veulent éliminer. Entre La fileuse, Le Concile et ses avatars et les Mainmises (ces dernières m'ont complètement révulsée ><" ), j'avais presque l'impression de lire du Fantastique/Horreur. Pour moi qui aime ce genre presque autant que la Fantasy, ce mélange était un vrai régal.
Le deuxième tome est beaucoup plus trépidant que le premier. La chasse à la gorgone est au centre de l'action mais certains fils secondaires du récit m'ont tout de même fichu une sacrée claque.
L'auteur n'est pas partisan des demi-mesures. Pour se débarrasser des monstres en maraude, il n'hésite pas à placer ses personnages devant des dilemmes aux conséquences morales atroces. Certains passages sont tout simplement déchirants.
Mais je dois avouer que si les moyens m'ont fait grincer des dents, les plans mis en œuvre étaient tout simplement brillants, au point que je pardonne aisément le petit ralentissement qu'accuse l'histoire aux deux-tiers de son déroulement.
La fin quant à elle, reflète parfaitement l'esprit du livre; peut-être pas celle que j'aurais voulu, mais parfaitement assortie à l'atmosphère délétère de Nouvelle-Crobuzon.
En bref, je peux d'ores et déjà dire que c'est l'un de mes coups de cœur de l'année. Et je vais zieuter du côté de la bibliographie de l'auteur pour voir s'il n'y a pas d'autres perles à récolter. :D
Répondre