H.P. Lovecraft

Forum consacré au reste de la fantasy et au fantastique, avec notamment les oeuvres écrites par les célèbres J.K. Rowling, David Gemmell, J.-P. Jaworski, Michael Moorcock, David Eddings, Greg Keyes, Pierre Grimbert, Terry Pratchett, Alain Damasio, Roger Zelazny et bien d'autres encore.
Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 1002
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Dark horse »

Image

Pour qui aime se plonger dans les recoins macabres des littératures de l'imaginaire, le nom de Lovecraft finit toujours par ressurgir.
Héritier d'Edgar Allan Poe à qui il voue une passion sans borne, le maître de providence s'inspire fortement de son mentor dans ses écrits, mais aussi dans sa manière d'envisager son existence ; se réclamant toujours d'une ère plus "romantique" que la sienne, une ère profondément inscrite dans son esprit.

Sunand Tryambak Joshi livre une œuvre colossale éditée en France aux Éditions ActuSF puis ici dans une version poche révisée de la collection Hélios des Indés de l'imaginaire (ActuSF, Mnémos et Les moutons électriques).


Voici donc le premier volume de cette biographie consacrée à Howard Phillips Lovecraft et je remercie grandement Babelio et le collectif des Indés de l'imaginaire pour m'avoir permis de découvrir ce livre.
l'univers de Lovecraft me fascine depuis déjà longtemps et voici l'occasion d'en savoir plus (beaucoup plus) sur un auteur qui m'émerveille autant qu'il m'inspire.

S.T. Joshi se sert de la prolifique correspondance de Lovecraft avec sa famille et ses amis pour retracer sa vie.
Une grande partie de celle-ci est complètement dédiée au journalisme amateur, et de nombreux extraits concernant cette période viennent enrichir l’œuvre.

Il faut passer une longue et fastidieuse (mais nécessaire) première partie traitant de la généalogie de l'écrivain pour embarquer dans sa jeunesse captivante où l'on découvre un enfant précoce, avide de connaissance dans les domaines scientifiques.
Sa personnalité forte et fière d'une aristocratie pourtant fanée l'amène très tôt à afficher une hauteur suffisante. Mais il faut dire que l'enfant a de nombreuses capacités intellectuelles qui le conduisent à écrire de la poésie en s'inspirant de nombreux auteurs du XVIII ème siècle.
Et c'est plus son abnégation que son talent (même s'il montre d'évidentes capacités) qui le maintient à écrire pendant sa jeunesse puis à fonder et collaborer à différents journaux amateurs.

De cette jeunesse, il gardera des amis fidèles et se fera aussi des ennemis.
Adoptant une position très critique envers les œuvres publiées dans les journaux auxquels il participe, Lovecraft s'affirme et se fait une place de plus en plus importante dans le petit monde du journalisme amateur.
Les extraits à propos des critiques et leurs réponses sont de véritables batailles entre lettrés défendant leur point de vue. Assez croustillants à suivre, les échanges en deviennent parfois pénibles devant l’exigence et l'entêtement de Lovecraft, allant souvent jusqu'à la provocation...

Mais son attachement pour une certaine vision de la poésie et de la prose, aussi obstiné soit-il, nous prouve aussi son amour indéfectible pour une époque qu'il souhaite à tout prix maintenir, ou plutôt ramener, alors que le monde qui l'entoure évolue à une vitesse sidérante.
À ce titre, sa découverte de l'auteur irlandais Lord Dunsany, le conforte dans cette idée que d'autres que lui nourrissent autant de nostalgie dans des époques fabuleuses aux croyances plus oniriques.

Sur fond de première guerre mondiale et devant son incapacité à défendre ses valeurs de manière active, en participant au conflit, le jeune Lovecraft a du mal à se placer dans la vie sociale autrement que par ses écrits.
Ayant perdu tôt son père, c'est sa mère et ses tantes qui l'entourent, et subviennent réellement à ses besoins. Sa relation particulière avec sa mère, pour cet enfant doué mais d'une certaine manière incapable, est relatée dans le livre par des interventions aussi touchantes que saugrenues dans lesquelles on se rend compte de la position d'enfant gâté de H. P. Lovecraft.


Il est assez perturbant de rentrer ainsi dans la vie d'une personnalité que l'on ne connaît que finalement très peu.
Le travail de S.T. Joshi permet une analyse profonde et contextuelle mais manquant parfois de matière (correspondances manquantes). Néanmoins, les détails sont légion et garnissent cette biographie de nombreux événements et anecdotes. Moi qui pensais survoler une bonne partie de cet ouvrage, j'ai la plupart du temps été captivé par ce qui y était relaté.
Et pas seulement par l'analyse des poésies ou des nouvelles mais aussi par la personnalité souvent détestable de cet homme. Son racisme démesuré, pour un homme aussi instruit, est assez hallucinant ; même avec le contexte de l'époque, c'est absolument abjecte et risible.

Vivant dans sa bulle constituée des épopées mythiques, de la grande époque de la Rome antique, de la prose de ses auteurs préférés, mais aussi de sa conception philosophique entretenue par ses croyances cosmiques, Lovecraft vit à jamais dans l'abîme d'un autre temps.
Ce qui ne l'empêchera pas de trouver l'amour, un seul amour. Bravo à Sonia H. Davis d'avoir su capter ce cœur si fermé malgré les difficultés que le couple a connu et le comportement solitaire de son mari.


Ce livre se ferme sur la période New-yorkaise de Lovecraft où l'on ressent un changement profond dans sa conception de la vie. Providence ne l'a jamais quitté, tels sa dévotion pour l'art, les Lettres et le cosmicisme ; mais quelque part, une certaine maturité longtemps refoulée semble poindre et s'emparer de son être à la dérive.

Parfois difficile à suivre, cette biographie n'en demeure pas moins exceptionnelle pour qui cherche à cerner un homme à la personnalité singulière et un auteur inévitable des lectures de l'imaginaire.
Félicitations à S.T. Joshi d'avoir compilé autant d'informations et de les avoir mises en forme pour nous présenter l'intimité d'un auteur indispensable.
"Quand viendra le temps du froid blanc, ne mangez pas la neige jaune". The Witcher 3 : Wild Hunt
Avatar du membre
mzelle
Porte Etendard
Messages : 915
Enregistré le : 14 août 2014, 09:55
Lecture du moment : Gotrek et Felix, Tome 1 : Tueur de trolls

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par mzelle »

J'ai reçu mon coffret ce matin, je suis dégoûtée de bosser aujourd'hui car j'ai envie de me plonger dedans depuis ce midi. Il est vraiment magnifique, quel bel objet Mnemos nous a sorti, ça valait le coup d'attendre 3 ans :punk:
Quelle sensation, la destruction !
Tas de viande avariée vous allez payer !
Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 1002
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Dark horse »

Excellent, j'ai hâte de recevoir le mien !
"Quand viendra le temps du froid blanc, ne mangez pas la neige jaune". The Witcher 3 : Wild Hunt
Avatar du membre
mzelle
Porte Etendard
Messages : 915
Enregistré le : 14 août 2014, 09:55
Lecture du moment : Gotrek et Felix, Tome 1 : Tueur de trolls

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par mzelle »

Dark horse a écrit : 23 sept. 2021, 09:33 Excellent, j'ai hâte de recevoir le mien !
J'ai commencé le journal d'une traduction impossible de David CAMUS. Je ne m'attendais pas à ça, il nous raconte vraiment son intimité pendant cette période, ses peurs, ses joies, ses difficultés etc avec des anecdotes géniales.
Quelle sensation, la destruction !
Tas de viande avariée vous allez payer !
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6386
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Gregor »

Fini l'appel de Cthulu

Plus d'un mois pour 250 pages :php34r:
Autant la nouvelle de Lovecraft est sympa et se lit vite autant les autres nouvelles des autres auteurs c'est assez inégal et un peu pareil
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 1002
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Dark horse »

Difficile de rivaliser avec le maître...
Je reviens au coffret de chez Mnemos dont on parlait plus haut. J'ai envie de l'attaquer mais je pense que je vais devoir attendre 2023 vu mon rythme de lecture...
En tout cas, Lovecraft c'est à lire et à relire, notamment "La couleur tombée du ciel", que tu as acquis récemment, Gregor :wink:
"Quand viendra le temps du froid blanc, ne mangez pas la neige jaune". The Witcher 3 : Wild Hunt
Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4782
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : Feu&Sang T2
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Toon »

les romans de Brain Lumley sont vraiment biens, par cotre August Derleth c'est nul de chez nul.
Image
Image
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6386
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Gregor »

Fini la couleur tombé du ciel qui contient 4 nouvelles dont la trame a beaucoup de points communs de l'une à l'autre mais de grande qualités chacunes surtout celle qui donne son titre au recueil la meilleure à mon avis.
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 1002
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Dark horse »

Gregor a écrit : 15 août 2023, 20:02 Fini la couleur tombé du ciel qui contient 4 nouvelles dont la trame a beaucoup de points communs de l'une à l'autre mais de grande qualités chacunes surtout celle qui donne son titre au recueil la meilleure à mon avis.
T'as vu l'adaptation avec Nicolas Cage ?
"Quand viendra le temps du froid blanc, ne mangez pas la neige jaune". The Witcher 3 : Wild Hunt
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6386
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Gregor »

j'ignorais celà, merci beaucoup :) (même si les notes sont pas fofolles :php34r: )
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 1002
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: H.P. Lovecraft

Message non lu par Dark horse »

Non en effet, mais pour ma part, j'ai bien aimé ! À sa manière, le film va loin dans la folie.
"Quand viendra le temps du froid blanc, ne mangez pas la neige jaune". The Witcher 3 : Wild Hunt
Répondre