[Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Pour parler des séries. Comme il existe une multitude de séries, il existe un topic général, un topic peut être créer par série si celle-ci est de type Fantasy, fantastique, SF ou historique.
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5533
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

[Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Gregor » 11 mai 2012, 14:56

Image

http://www.youtube.com/watch?v=SNFkex7Qubk[/video]
Synopsis[modifier]

L'histoire commence en 74 av. J.-C. avec un Thrace sans nom, participant à la guerre contre les Gètes en tant qu'auxiliaire placé sous le commandement du légat romain Glaber. Lorsque des éclaireurs signalent à ce dernier que les Gètes font marche vers l'ouest, en direction des villages thraces, il décide de diriger son armée vers l'est pour affronter les forces du roi Mithridate VI du Pont plutôt que d'intercepter l'ennemi. Le Thrace, se sentant trahi, soulève une mutinerie contre Glaber, et parvient à revenir à temps pour sauver sa femme, Sura, d'un groupe de Gètes.
Il est toutefois incapable de sauver son village et décide de s'enfuir avec son épouse. Glaber les capture le lendemain et le Thrace est condamné à mourir dans l'arène pour incitation à la désertion parmi les auxiliaires. Sura est quant à elle condamnée à l'esclavage. Le Thrace, avec un groupe d'autres déserteurs, est transporté jusqu'à Capoue en Italie. Ils y sont exhibés lors d'une fête organisée par le sénateur Albinus, beau-père du légat Glaber. Parmi les invités, il y a les lanistes rivaux Solonius et Batiatus qui sont, tous deux, propriétaires d'un ludus de gladiateurs.
Lors des jeux du lendemain, Glaber envoie le Thrace dans l'arène contre quatre des Gladiateurs de Solonius pour y être exécuté. À la surprise générale, il tue ses adversaires et gagne les faveurs de la foule, qui demande que sa vie soit épargnée. Alors que Glaber exige la mort du Thrace, Albinus pour ne pas irriter la foule, change la peine de mort du détenu en esclavage. Voyant les compétences du Thrace et sa popularité, Batiatus propose de l'acheter pour le former dans son Ludus. Puisque personne ne connaît le vrai nom du prisonnier, Batiatus lui donne le nom de « Spartacus »7, car il s'est battu comme le féroce roi Spartacus du Bosphore Cimmérien (-438 à -431)8. Le nouveau Spartacus rejoint le ludus, sous la tutelle du Doctore. Suite à son arrivée, il se lie d'amitié avec Varro, un Romain qui s'est vendu en esclavage afin de payer ses dettes.
Au Ludus, il est constamment malmené par les gladiateurs confirmés, notamment par Crixus le Gaulois invaincu, et Barca le Carthaginois. Bien vite, Glaber vient voir Spartacus et l'informe que Sura a été vendue comme esclave à un commerçant Syrien après avoir été violée par ses hommes. Le légat lui donne le morceau de tissu que la femme de Spartacus portait autour de sa cuisse comme preuve de son amour, et déclare qu'il ne cherche plus la mort du gladiateur, mais tient plutôt à le voir souffrir.
Batiatus, incapable de maîtriser Spartacus pendant ses premiers jours de formation, découvre peu à peu comment il pourrait le faire obéir et le persuade de se battre pour son amour et la liberté de Sura. Sur ce, Spartacus passe son examen final et devient un gladiateur. La marque de Batiatus lui est apposée au fer rouge et il prête le serment du gladiateur, le Sacramentum Gladiatorum9.

Avatar du membre
Seb
Annaliste
Messages : 110
Enregistré le : 04 avr. 2012, 19:25
Localisation : Tolosa

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Seb » 11 mai 2012, 18:10

Vu la première saison il y a déjà quelques temps, et voici mon humble avis : "mouais..."

Disons que ça marche quand même pas mal dans les pas de Gladiator, avec le gore de 300. Le raccourci est un peu facile, je le confesse, mais dur de ne pas le faire.
Je trouve le casting peu crédible, la plupart des gladiateurs ont "bodybuilder américain nourri aux hormones" tatoué sur le front.
L'histoire ne casse pas des briques, mais est tout de même bien pimentée par toutes les intrigues de la "haute société" romaine où les petits complots et les trafics d'influence sont monnaie courante, et où les jeux du cirques et l'euphorie qu'ils déclenchent auprès de la populace se révèlent être d'une importance cruciale.

Bref, une série pas mal même si pas transcendante, qui se laisse regarder assez agréablement, malgré quelques scènes grotesques.

J'oubliais, la première saison a un point fort pour les geeks et autres nostalgiques :
SpoilerAfficher
XENA A POIL !!! :shock:
Le prix de l'ordre, le coût du chaos.

Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3357
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Darkstar » 11 mai 2012, 20:14

Vu quelques épisodes, parmi les tout premiers et j'ai pas accroché. Ceci dit on m'a dit qu'ils n'étaient pas vraiment caractéristiques de la série dans son ensemble, et que ça passait mieux après. C'est logique, mais ça ne m'a pas donné envie d'en voir plus...

Pourtant ça a pas mal de succès apparemment ! Mais j'avais grandement préféré Rome. :popcorn:

De base, je suis pas "séries" à part GoT. Par contre, j'en bouffe pas mal par procuration, Madame est très addict (Dr House, NCIS, Bones et tous ces trucs là, pour rester poli). :laugh:

Quant au spoil de Seb ci-dessus : :shock:
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto

Avatar du membre
AJP77
Asservi(e)
Messages : 1768
Enregistré le : 10 juin 2004, 21:56
Localisation : Troyes

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par AJP77 » 12 mai 2012, 10:15

Même si parfois c'est un peu long, j'accroche bien à cette série.

Coté scénario, il y a des efforts de faits je trouve, même si on voit qu'ils ont un peu peur de rebuter le téléspectateurs qui risque de louper un épisode de temps en temps.

Coté réalisation, je trouve que c''est plutôt pas mal fait. Les scènes de combat sont vraiment bien je trouve (même si le gore peut paraitre racoleur). Les décors sont très beau. Les costumes sont racoleurs eux aussi, mais bon, c'est l'antiquité aussi.

Après, c'est vrai que cette série est beaucoup comparée à Rome, mais au delà du coté Empire romain, ce n'est quand même pas le même genre de série. Une est très orientée action, l'autre sur le coté historique.
Image

Avatar du membre
Trane
Bleusaille
Messages : 43
Enregistré le : 09 août 2010, 07:58

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Trane » 31 oct. 2012, 08:34

Du sang par litres, du sexe attrayant, des traitrises honteuses: bref, de quoi plaire au "peuple"!

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Albéric » 31 oct. 2012, 09:41

Je m'étais fendu d'une petite analyse sur d'autres forum :

La légende de Spartacus, l’esclave de Thrace devenu gladiateur qui mena la révolte des esclaves contre Rome.


C’est une série trash qui se torche allègrement avec le politiquement correct !
Ne nous voilons pas la face : il y a beaucoup (trop) de sang et beaucoup (trop) de cul.
C’est à la fois âpre et charnel, sanglant et sexuel : on ne nous épargne rien. Ames sensibles s'abstenir : il s’agit d’un programme pour public averti (la série utilise suffisamment d’hémoglobine pour repeindre l’intégralité du Château de Versailles).
Une série qui évidemment ne fera pas l'unanimité : des paroles crues, des corps complaisamment dénudés, de la violence en veux-tu en voilà.
Mais après les overdoses de séries sur les hôpitaux où on couche les uns avec les autres, ou celles où les flics surdoués retrouvent un assassin grâce à une trace invisible analysée au microscope électronique... Voila une série qui fait du bien.
Car on ne se contente pas d’une efficace association entre eros et thanatos : le scénario est intéressant, les scènes d’action vraiment dynamiques et sublimées par le souffle épique ou tragique des musiques d’un Joseph Lo Duca au meilleur de sa forme.

La majorité des personnes critiquant cette série ne sont pas allés au-delà du 1er épisode…
… Et sont donc passées à côté de l’essentiel : c’est dommage !
Il faut d’abord dépasser un 1er épisode complètement contre-productif dans son empressement à mélanger Gladiator et 300 dans des dérives too-much ou kitsh pas très emballantes finalement.
Il faut ensuite dépasser un démarrage assez long pour arriver par la suite à une grande intensité de l'intrigue, du drame, des combats...
Car 5 épisodes, 5 scénaristes, 5 réalisateurs pour les 5 premiers épisodes on obtient fatalement des ambiances visuelles et narratives très différentes d’un épisode à l’autre qui ne permettait pas à la série et aux spectateurs de trouver leurs marques.
Mais l’éminence grise Michael Hurst veille au grain : l’affrontement entre le monstrueux Theokoles l’Ombre de la Mort (je ne fourni pas d’images : je vous laisse découvrir la bête !), et le duo Spartacus/Crixus marque la fin des tâtonnements.

Malgré le côté indiscutablement baroque de l’ensemble, le casting est globalement très efficace avec des acteurs / actrices qui ont la gueule et le physique de l’emploi et qu’on adore aimer ou haïr :

Image

- John Hannah est à des années lumières du comic relief de la Momie : coincé entre un père traditionnaliste et une épouse aimante mais impitoyable, il incarne un laniste complexe et complexé
- Lucy Lawless vaut bien mieux que les images désormais d’Epinal de Xéna la Guerrière : elle campe une matrone en toge qui question ambitions et manipulations en aurait à remontrer à la très shakespearienne Lady MacBeth
- Viva Bianca dans son personnage d'Ilithiya est détestable à souhait dans sa prestation de Paris Hilton en toge
- Andy Whitefield, « I’m Spartacus! », se perd dans une lente chute psychologique avant de lutter pour conserver son humanité dans l’ambiance délétère du ludus (une seule échappatoire : la brutalité de l’arène ou tous jouent leur avenir et surtout leur vie)
- Manu Benett, « the fucking Gaul », est impeccable dans son rôle de brute vaniteuse piégé par ses sentiments pour la servante de sa domina dominatrice : il parvient évoluer imperceptiblement jusqu’au point de rupture où il rejoint Spartacus l’insurgé pour devenir lui aussi un sanglant agent de la colère des dieux


Côté scénario :
L’écriture se révèle très bien maitrisée : les personnages se retrouvent souvent dans la m**** jusqu’au cou !
On ne s'ennuie pas, on frissonne et on attend la suite avec impatience... pour des combats féroces et des coups tordus motivés par l’orgueil et la jalousie qui font des ravages chez les puissants comme chez les manants, des personnages qui gagnent en profondeur et en épaisseur au fil des intrigues infectes, des choix cyniques, des humiliations ravalées, des vengeances froidement ourdies.
Bref le cheminement des personnages se forgent ainsi au fil des évènements et des affrontements.
L’accession à la liberté de Spartacus et des autres gladiateurs est progressive, bien amenée et bien racontée.
Au bout d’un vingtaine d’épisodes, ils ne sont pas au bout de leurs peines !
Le tour de force de la série c’est quand même qu’on connaît à l’avance le dénouement des événements mais que la dramaturgie et la narration créent suffisamment d’incertitudes pour qu’on s'attache rapidement aux personnages en se demandant comment ils vont faire pour se sortir de cet enfer.


Côté réalisation :
Le ciel et le paysage ainsi que la lumière sont des effets spéciaux : dans Spartacus tout est effets numériques (ombres, lumières, pluie, soleil, paysages, villes, etc...)
Le style visuel très BD est au départ peut être un peu lourd, mais on s'y fait, et cela s'améliore par la suite pour constituer un Rome à la sauce 300 (mais si vous n'aimez pas le style 300, je vous conseille de passer votre chemin !)
Oui, il est clair que de nombreux les effets graphiques sont un peu exagérés donc parfois ratés (la surabondance de ralentis, les armes blanches qui découpent trop facilement peaux, chairs et os, le sang qui gicle autant et aussi loin…) : on aime ou on n'aime pas mais il faut avouer qu’on ne voit pas beaucoup de série de ce genre.

La série montre aussi la face sombre de l'Empire romain tel qu'il fut probablement, loin de la Rome aseptisée et clean sous tous rapports montrée dans les péplums hollywoodiens…
C’est évidemment excessif : les gladiateurs coûtaient cher, on venait initialement à l’arène pour voir un spectacle, pas une exécution, donc les mises à morts étaient plutôt rares… il faudra attendre le Bas Empire pour assister à une surenchère malsaine dans une violence de plus en plus gratuite avec la transformation de l’industrie du spectacle en boucherie de masse.

Une vision très noire de l'Antiquité romaine donc mais non dénuée d'intérêt, puisque cette série est aussi un miroir de notre époque : cette danse impitoyable pour le pouvoir où tout n’est qu’instrument pour l’obtenir, le conserver et l’augmenter, avec ces belles déclarations sur la noblesse et l’honorabilité qui masquent des ego démesurés prêts à tout et au reste pour satisfaire leurs désirs et leurs ambitions…
Cela sonnent fortement bling-bling !

L’action bourrine pour cerveaux débranchés est devenue au fil des épisodes et des saisons un drame historique qui se politise avec les manants qui se rebellent contre les puissants archi fricés qui manipulent et lobotomisent le peuple par de beaux discours lénifiants, du pain, des jeux et la peur de l’autre… Comme aujourd’hui quoi !
La série faisant appel à nos bas instincts (à chaque fois, on a hâte que le carnage reprenne ! à chaque fois on jubile quand les crevards carriéristes romains se vont violement trucidés par ceux qu’ils ont longuement exploités et humiliés !), et si finalement la plèbe c’était nous, téléspectateurs hypnotisés par cette débauche de chair et de sang ?
Une réflexion sur la lutte des classes dans une série de genre américaine : qui l’eût cru ?!

Pas le chef d’œuvre que certains attendent ou exigent, mais un très bon divertissement.
:)
Modifié en dernier par Albéric le 31 oct. 2012, 16:34, modifié 1 fois.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5533
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Gregor » 31 oct. 2012, 16:19

je dirais bien que tu m'as convaincu de regarder mais j'ai déjà commencé à les télécharger

plus qu'à trouver le temps de les regarder

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Albéric » 31 oct. 2012, 16:38

Il faut aussi se procurer le score de Joseph Loduca qui est excellent. :happy:

J'ajoute aussi que Stephen Dunlevy (l’Egyptien, saison 2) nous offre des close combats mémorables (franchement je n'avais jamais vu aussi bien) parce qu’il est cascadeur avant d’être acteur.
Autant aller dans ce sens et engager des professionnels pour jouer des personnages plus ou moins importants : ce qu’on perdra en jeu d’acteur, on le gagnera en action (et vu le jeu de certains, on ne perdra pas au change).

Ceux qui critique la série sur le jeu de certains de ses acteurs doivent prendre acte que le casting a été conçu en amont pour que les scènes de combat roxent : n'est-ce pas l'essentiel pour une série d'action ?
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5533
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Gregor » 06 nov. 2012, 14:55

Vu les 5 premiers épisodes de la saison 1, je suis très emballé

par contre c'est assez oppressant par moment, car on sent que ça va etre violent, on s'y prépare et c'est dès fois pire :?

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Albéric » 06 nov. 2012, 15:04

Qu'as-tu pensé de Théokoles, l'ombre de la mort ?
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5533
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Gregor » 06 nov. 2012, 15:18

Albéric a écrit :Qu'as-tu pensé de Théokoles, l'ombre de la mort ?
je citerais schwarzeneger dans predator "toi, t'as pas une gueule de porte bonheur" :happy:

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5533
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Gregor » 12 nov. 2012, 22:56

fini la saison 1

hé bé quelle violence. Je suis pas du genre facilement choqué par les effets visuels sanguinolents mais là j'ai eu mon compte, je pense que je vais faire une pause avant d'attaquer la suite. Sinon c'est une super série. Mais qui a son côté malsain, on en vient à prendre plaisir à voir certains persos massacrés, même le gamin de 15 ans.

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Albéric » 13 nov. 2012, 18:25

Mais qui a son côté malsain, on en vient à prendre plaisir à voir certains persos massacrés, même le gamin de 15 ans.
C'est pour cela que j'écrivais qu'il y avait limite une mise en abîme avec nous téléspectateurs qui jubilons devant le jeux de massacre des personnages comme les spectateurs des jeux du cirque jubilaient devant la mise à mort des gladiateurs.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
AJP77
Asservi(e)
Messages : 1768
Enregistré le : 10 juin 2004, 21:56
Localisation : Troyes

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par AJP77 » 13 nov. 2012, 19:33

Parallèle un peu osé de ta part Albéric.

Je ne vois pas grand chose de commun entre un téléspectateur devant une série violente mais factice (et le téléspectateur le sait très bien) avec tout un emballage (histoire, suspens, nanas...) et un spectateur d'un massacre qui exulte devant la mort brutale et réelle de ses semblables, sinon une couleur rouge qui gicle un peu de temps en temps.
Image

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5533
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Gregor » 13 nov. 2012, 19:39

surtout qu'on sait très bien que les combats de gladiateurs n'étaient pas du coup comme ça et avec peu de mises à mort

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Albéric » 13 nov. 2012, 19:51

Le côté malsain à jubiler à répétition devant la mise en scène de la lutte et de la mort peut-être ? :wink:
Je vois justement un parallèle entre la fascination pour la violence factice d'aujourd'hui, et la fascination pour la violence jugée fictive d'hier quand les jeux du cirque était justement considéré comme un spectacle (cad jusqu'à l'Empereur Constantin).
J'ai sans doute forcé le trait dans ma précédente intervention sur le parallèle du système trash entre la télé et l'arène.

Ce qui aurait été vraiment osé de ma part, cela aurait d'écrire ceci : (et ce n'est pas ce que j'ai voulu dire)
"Quand on leur offre le truc en virtuel, ils finissent toujours par vouloir le truc en réel" Takeshi Kovacs copyright
(dans Carbone Modifié de Richard Morgan)
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Trane
Bleusaille
Messages : 43
Enregistré le : 09 août 2010, 07:58

Spartacus

Message non lu par Trane » 23 nov. 2012, 09:21

Si vous aimez l'hémoglobine bien réaliste, le sexe homo et hétéro, les traitrises, les complots, alors, cette série est faite pour vous!

Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3357
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Re: Spartacus

Message non lu par Darkstar » 23 nov. 2012, 14:29

Y'a pas déjà un thread sur Spartacus ?
Me semblait en avoir déjà discuté sur le forum ? :)

[edit] me disais bien ;)

viewtopic.php?f=47&t=4567&hilit=spartacus
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3542
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par tam-tam » 23 nov. 2012, 14:45

Bien vu Darkstar. Allez on fusionne.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3357
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Darkstar » 23 nov. 2012, 15:39

Image
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto

Avatar du membre
Seb
Annaliste
Messages : 110
Enregistré le : 04 avr. 2012, 19:25
Localisation : Tolosa

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Seb » 24 nov. 2012, 22:45

Image
Le prix de l'ordre, le coût du chaos.

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5533
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Gregor » 04 avr. 2013, 18:44

allez j'ai récupéré les 6 épidodes de la préquelle, j'attaquerais la s2 après :orc:

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Albéric » 10 avr. 2013, 19:26

L'amère fin que nous connaissions et redoutions tous depuis le 1er épisode de la saison 1 arrive demain :
(ou ce weekend chez tous vos dealers de séries habituels)

http://www.youtube.com/watch?v=qvGH4orMzwQ[/video]


Gregor a écrit :Vu les 5 premiers épisodes de la saison 1, je suis très emballé, par contre c'est assez oppressant par moment, car on sent que ça va être violent, on s'y prépare et c'est dès fois pire.
Si tu voyais ce qu'il se passe dans les saisons 2 & 3... :orc: :fouet:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
AJP77
Asservi(e)
Messages : 1768
Enregistré le : 10 juin 2004, 21:56
Localisation : Troyes

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par AJP77 » 14 avr. 2013, 17:58

Et bien, c'est fini, la série tout comme la rébellion des esclaves.

Si j'ai trouvé que les 2e et 3e saisons étaient moins bien que la 1ère, je trouve que la fin est réussie. Bien sur, c'est gore, à l'image de la série, mais ils ont évité toute la mièvrerie propre aux productions américaines de ces dernières années.

De plus, je trouve que c'est une bonne idée de s'être cantonné à 3 saisons. Je ne pense pas qu'il y avait matière à en faire plus (déjà que certains épisodes étaient un peu vides). Ca restera une très bonne série pour moi et je pense que je la regarderai à nouveau avec plaisir dans quelques années.
Image

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5533
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Série/péplum] Spartacus : Le Sang des gladiateurs

Message non lu par Gregor » 16 avr. 2013, 08:40

fini le 6 de la saison 2

ça y est je suis complétement accro :orc: :barbare:

Répondre