Le Cinquième Elément / Luc Besson

Car il n'y a pas que la guerre des étoiles, la science fiction est bien présente au cinéma
Fabien Lyraud
Porte Etendard
Messages : 573
Enregistré le : 25 déc. 2012, 20:13
Localisation : St Léonard de Noblat
Contact :

Le Cinquième Elément / Luc Besson

Message non lu par Fabien Lyraud » 18 juin 2016, 12:26

On avait toujours pas de sujet sur le film de SF français le plus cher de tous les temps. J'y remédie.
Lucas avec Star Wars voulait rendre hommage aux pulps de de SF et reprenait les thématiques des auteurs de l'âge d'or, en en modernisant l'imagerie. Besson reprend les thématiques des auteurs de SF populaire français de la collection anticipation et essaie d'en moderniser l'imagerie. Dans un cas ça passe, dans l'autre ça casse. Luc C 3000 malheureusement n'est pas la hauteur de son sujet. Dès qu'arrive l'élément SF, on escamote. Les héros sont perdus dans le brouillard dans les bas fonds de la cité, mais bon on fait une ellipse au lieu de nous les montrer. On va sur une autre planète, mais on en voit rien, on reste dans la station spatiale en orbite. Des auteurs d'Anticipation, il ne reprend que certains aspects superficiels alors qu'il aurait pu creuser (mais de vraie citations thématique avec les anciens astronautes de Jimmy Guieu, les mégalopoles surpeuplée de Max André Rayjean et un Corben Dallas qui évoque les aventuriers humanistes de Maurice Limat). D'autant plus qu'il va aussi prendre des éléments ailleurs dans la culture SF française ( le mal nourrissant le mal rappelle "la plaie" de Nathalie Henneberg) et même mondiale ( un immortel nommé Cornéliu, hommage à Michael Moorcock).
A coté de ça, un méchant ridicule, un drag queen qui anime le show dans un vaisseau de transport font basculer le film vers la grosse farce.Et le tout finit façon
SpoilerAfficher
Piége de cristal dans une station spatiale.

Dommage parce que le coté visuel dû à Mœbius et Mézière était plutôt sympa.

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5558
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Les cinquième élément / Luc Besson

Message non lu par Gregor » 18 juin 2016, 15:19

jamais trop accroché ce film
l'histoire est trop peu lisible, et j'ai rien contre la SF coloré et paillettes (un peu à la Loreliane et Valérian) mais ça marche pas trop là

pourtant bonne prestation de Bruce Willis mais il est un peu seul dans le film

Répondre