[SF] Tron : L'Héritage - 2010 - Joseph Kosinski

Car il n'y a pas que la guerre des étoiles, la science fiction est bien présente au cinéma
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6033
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

[SF] Tron : L'Héritage - 2010 - Joseph Kosinski

Message non lu par Gregor »

Image
En 1989, Kevin Flynn, un développeur de logiciels et directeur de la société ENCOM International, disparaît soudainement. Vingt ans plus tard, son fils Sam s'intéresse aux projets de la compagnie, désormais dirigée par une assemblée de directeurs mais dont il est toujours partenaire associé par héritage. Peu après une intrusion dans les bureaux d'ENCOM pour y mettre en téléchargement libre un logiciel qu'ENCOM comptait vendre cher, Sam fuit et reçoit chez lui la visite d'Alan Bradley, ancien collègue et ami de son père, qui lui dit avoir reçu un message étrange, car provenant de la salle d'arcade abandonnée de Kevin Flynn. Sam s'y rend et découvre un bureau caché où il est envoyé malgré lui dans la Grille, un monde virtuel créé par son père.
********

assez déçu, j'ai trouvé ça prévisible, lisse et sans grand intérêt scénaristique. Je l'ai vu en 2 soir et chaque fois j'ai failli m'endormir :D
Après le visuel est plutôt beau.
Même la BO de Daft Punk qui est un groupe que j'adore est assez neutre

Image
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
mzelle
Porte Etendard
Messages : 623
Enregistré le : 14 août 2014, 09:55
Lecture du moment : Gotrek et Felix, Tome 1 : Tueur de trolls

Re: [SF] Tron : L'Héritage - 2010 - Joseph Kosinski

Message non lu par mzelle »

J'ai eu du mal aussi. Je connaissais Tron de nom mais je ne l'avais jamais regardé. Comme on montre les classiques aux enfants en ce moment, j'ai regardé les 2 avec eux. Je ne suis pas physionomiste et avec leurs casques, je confondais sans arrêt les persos :? .

Il a sûrement été fait pour faire plaisir aux fan de Tron premier du nom, mais le scenario n'était pas extraordinaire.
Quelle sensation, la destruction !
Tas de viande avariée vous allez payer !
Répondre