[Fantastique] La Forteresse Noire - 1983 - Michael Mann

Genre très répandu au cinéma avec son lot de vampires, morts vivants et autres loups garous.
Albéric
Annaliste
Messages : 1876
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

[Fantastique] La Forteresse Noire - 1983 - Michael Mann

Message non lu par Albéric » 16 févr. 2013, 14:06

Image

Des nazis sont envoyés pour garder une vieille et mystérieuse forteresse roumaine. L'un d'eux, par erreur (en fait ce n'est pas une erreur mais passons), laisse s'échapper une force inconnue qui était prisonnière des murs...

Scénarisation :
Michael Mann a fait le parti pris de l’affrontement psychologique pour faire un film intimiste.
On pourrait croire à une relecture du mythe du Golem mais c’est beaucoup plus riche que cela.
Cette mystérieuse forteresse roumaine ceinte de 108 croix en nickel recèle un mal aussi puissant qu’intelligent puisqu’il va mentir, tromper, manipuler en jouant sur la cupidité, l’ambition puis la soif de justice des hommes pour parvenir à sa libération.
Aucune différence entre le mal qui se tapit dans les bureaux du IIIe Reich à Berlin et celui qui se tapit au fond de la Forteresse Noire, sauf qui ce dernier est invincible et immortel.
La créature est moins un énième boogeyman qu’un révélateur des démons de l’humanité.
Et on joue sans cesse sur le mythe du vampire : l’argent, les croix, les miroirs, les brumes…
Mais après tout l’action se situe dans un col des Carpates en plein cœur de la Valachie !
Néanmoins il y a des trucs qui sont mal fagotés tant on sent des coupes dans la narration :
- les arrivées de Cuza et de Glaeken à la Forteresse sont trop vite amenées
- la montée de la folie pour les soldats qui gardent le col n’est pas retranscrite
- la montée de la peur pour les habitants dans le village n’est pas retranscrite
- la romance d’Eva et Glaeken est vraiment mal amenée et mal exploitée
- on se demande d’où sortent certaines révélations à la fin du film
La thématique des crimes contre l’humanité est bien moins exploitée que dans le roman mais elle renforce l’ambiance délétère du film et nous offre l’émouvante scène de la gare…

Interprétation :
Le casting est plutôt assez classe et comme Michael sait diriger ses acteurs il leur offre des scènes de dialogues très intéressantes sur la nature du mal en dépit du ton contemplatif du film.
Scott Glenn campe en mystérieux Gardien du Temple qui se fait appeler Voyageur.
Ian McKellen incarne un érudit juif handicapé qui va être soumis à la tentation.
(marrant qu’on le reconnaisse bien mieux avec son maquillage de vieux)
Dommage qu’Alberta Watson fasse un peu potiche dans le film.
Jurgen Prochnow joue à contre-emploi un officier de la Wehmacht hantés par ses scrupules.
Gabriel Byrne est parfait en pourriture carriériste qui a opté pour la Waffen SS :
SpoilerAfficher
C’est assez flippant que ses discours rationalisants où la fin justifie tous les moyens ressemblent à ceux des économistes de l’Ecole de Chicago ou à ceux tristement célèbre managkiller Neutron Jack (où il passe les murs restent en place mais les employés trépassent).
Pour ces spin doctors des nos dirigeants actuels, dans toute société il y a 20% de bons, 60% de moyens et 20% de mauvais donc pour faire de l’optimisation il faut se débarrasser des 20% mauvais et obliger par tous les moyens les 60% moyens à devenirs bons. Mais comme il y a toujours 20% de moins bons c’est un cercle vicieux qui finit en serpent qui se mord la queue.
Bref bienvenue dans le monde de la compétitivité sans fin qui ne profite qu’à quelques uns !
Vous aurez remarquez que le film Oupost 2 développe le même discours. Soit dit en passant.


Réalisation :
C’est du Michael Mann. C’est très travaillé, c’est très stylé mais c’est assez particulier.
La caméra rend très bien l’idée force : la forteresse noire étouffe, avale, anéantit ses occupants !
On maîtrise parfaitement tous les codes du cinéma des années 80, après on aime ou on déteste.

Visuels :
Oui le film a vieillit. Mais comme les aspects esthétiques sont travaillés, il a moins bien vieilli que des films de 10 ou 15 ans plus jeunes. Il fait même moins vieux que des DTV récents.
La créature conçue par Enki Bilal est vraiment réussie.
Les contrastes entre la Forteresse Noire et ses souterrains et les éclairages violents sont bons.
Mes FX sont assez inégaux allant du très moyen (les effets gores) au très bien (les brumes).
C’est dommage qu’on squizze la violence car les carnages de Molasar auraient pu être géniaux.
On ne voit jamais la Forteresse Noire en entier mais les décors sont très bien fichus.
Dans tous les cas les 6 millions de dollars ont été bien rentabilisés !

Bande-son :
Les musiques de Tangerine Dream sont clairement eighties.
Si elles collent bien à leur époque et au ton mélancolique/contemplatif du film, pas sûr que les envolées lyriques au synthétiseur plaisent à tout le monde (cela sonne un peu comme du Vangelis).


Un film intéressant qui avait plus de moyens aurait constitué une référence.
J’aurais du mal à le qualifier de bon et à le conseiller mais il vaut le détour.
Car ce film a eu une postérité qui en dit long :
Hayao Miyaki s’en est inspiré pour le mastaba dork de Nausicaä (repris dans Evangelion).
Paul S. W. Anderson s’en est inspiré pour la pyramide noire souterraine d’AVP.
Steve Barker s’en est inspiré sur le fond et sur la forme pour sa saga Outpost.

Bref du joli monde ! :wink:

Notez aussi que le film est l’adaptation du roman The Keep / Le Donjon de Francis Paul Wilson qui n’est que le 1er tome du Cycle de l’Adversaire où on assiste à l’affrontement séculaire entre
SpoilerAfficher
l’Ange Glaeken Trismegestus et le démon Molassar.

Notez enfin que ce livre a été dédié à H.P. Lovecraft, Robert Howard et Clark Ashton Smith !!!
Certains y ont aussi vu des référence au SdA et l’auteur confirme qu’il aime beaucoup Tolkien :
Molassar et Sauron, mêmes méthodes et mêmes combats ? :orc:

Image
Modifié en dernier par Albéric le 04 déc. 2013, 18:14, modifié 1 fois.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5489
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Fantastique] La Forteresse Noire - 1983 - Michael Mann

Message non lu par Gregor » 03 déc. 2013, 23:05

Albéric a écrit : J’aurais du mal à le qualifier de bon et à le conseiller mais il vaut le détour.
et bah moi j'ose, je dirais même très bon et là je te remercie encore pour la découverte. Je vais pas rentrer dans le détail tu l'as bien fait, je vais juste citer 2 scène justes oufs de mon point de vue,
SpoilerAfficher
celle où les 2 soldats libèrent le truc et celle où le démon intervient pendant que le viol.
et les envolés au synthés j'ai juste kiffé (mon côté rétro)

Ce film me fait penser à Beowulf de Lambert mais en bien. SI ce film a inspiré du monde c'est pas pour rien

Albéric
Annaliste
Messages : 1876
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Fantastique] La Forteresse Noire - 1983 - Michael Mann

Message non lu par Albéric » 04 déc. 2013, 18:11

Gregor Herbert Clegane a écrit :et là je te remercie encore pour la découverte
On en est à combien maintenant ? :wink:
Mine de rien effectivement, un film assez marquant.
J'imagine assez facilement le remake de ouf qu'un réalisateur un peu inspiré pourrait en tirer avec les moyens techniques et artistiques actuels. Et j'adhère aussi au kif eighties !

http://www.youtube.com/watch?v=ZsWk2aGYvxM[/video]

Dommage que la série de bouquins qui a servi de matériau de base soit aussi difficile à trouver (Fleuve Noir ayant exécuté sa collection terreur et Bragelonne ayant euthanasié sa collection fantastique au profit d'une bit-lit plus bankable) car l'auteur annonçait clairement la couleur : Lovecraft, Howard et Clark Ashton Smith revisités et modernisés ! Cet auteur est vraiment un de mes plus regret de lecteur à l'heure actuelle.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5489
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Fantastique] La Forteresse Noire - 1983 - Michael Mann

Message non lu par Gregor » 04 déc. 2013, 18:27

héhé mais j'espère que toi aussi tu découvres des trucs ici ;)

sinon la musique que tu as mise est une des meilleures du film avec celle-ci (à 34:10 :wub: )

http://www.youtube.com/watch?v=7VPKs1Io7A0[/video]

Répondre