[Conte de Fées] Into the woods - 2014 - Rob Marshall

La fantasy au cinéma, un mariage pas souvent réussi mais qui offre parfois des chefs d'oeuvres comme le Seigneur des Anneaux, Conan le Barbare et autres Willow
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5748
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

[Conte de Fées] Into the woods - 2014 - Rob Marshall

Message non lu par Gregor » 02 févr. 2015, 23:00

Le film raconte les histoires croisées de Cendrillon, du Petit Chaperon rouge, de Raiponce, de Jack ainsi que d'un boulanger et sa femme. À cette époque, le boulanger et sa sœur étaient déjà nés… Lorsqu'un jour, une sorcière jeta une malédiction sur le père du boulanger. Depuis cette malédiction, il leur était devenu impossible d'avoir un enfant. La seule façon pour eux d'en avoir à nouveau, serait de ramener à la sorcière toute une liste de choses; une vache blanche comme le lait (la vache de Jack), un soulier d'or (le soulier de Cendrillon), une cape rouge comme le sang (celle du petit chaperon rouge) et des cheveux blonds (ceux de Raiponce). Si la sorcière demande toutes ces choses, c'est qu'elle a en tête de concocter une potion lui permettant de retrouver beauté et jeunesse. Une mission peu évidente, d'autant que la sorcière enferme Raiponce dans sa tour depuis son enfance, elle n'est autre que la sœur du boulanger.
[video]https://www.youtube.com/watch?v=Q_VKl5GjbW8[/video]

Image

Sympa mais un peu longuet. De base j'aime pas les comédies musicales mais ça passe. Mais n'allez quand même pas y mettre 10€
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351

Avatar du membre
Aëdenirys
Bleusaille
Messages : 22
Enregistré le : 27 janv. 2015, 16:51
Lecture du moment : L'Ame; le Don; le Sang de Fiona McIntosh

Re: [Conte de Fées] Into the woods - 2014 - Rob Marshall

Message non lu par Aëdenirys » 05 févr. 2015, 08:39

Je sais pas vraiment si ce film est une vrai bonne idée... C'est sur que j'adore Jonhy Deep dans ce qu'il fait en général mais là, pour le coup, je suis sceptique. Il n'y a certes qu'en regardant que je saurais si ça en vaut le coup ou pas mais là, de visu je ne trouve pas l'histoire si innovatrice que ça. Et puis, quitte à voir Jonnhy Deep dans une comédie musicale, autant regarder Sweeney Todd, ça sera un plus grand plaisir pour les yeux et les oreilles.
Non, A priori, pour moi, c'est juste un film que Disney à fait en attendant de plus grosses productions comme le Cendrillon ( avec Robb Starck en guise de prince, ça promet mesdemoiselles. ) qui sort en mars.
Voilà, apres je répète que pour le moment, je n'ai pas vus le film. Je me ferais donc une opinion plus fixée lorsque ça sera le cas. Je posterais donc un contre avis à ce moment là :)
Le monde appartient à ceux qui ont assez d'imagination pour le créer.

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5748
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: [Conte de Fées] Into the woods - 2014 - Rob Marshall

Message non lu par Gregor » 05 févr. 2015, 23:30

attention Johny Depp a un minuscule rôle dans le film (genre 5 mn max)
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351

Avatar du membre
Fuchsia Groan
Bleusaille
Messages : 8
Enregistré le : 14 août 2017, 22:49
Lecture du moment : Morwenna - Jo Walton

Re: [Conte de Fées] Into the woods - 2014 - Rob Marshall

Message non lu par Fuchsia Groan » 15 août 2017, 00:49

Fait rare : je n'ai toujours pas terminé ce film (et il me faudra le terminer, histoire d'avoir quelque chose d'intéressant à dire).
J'avoue que j'ai regardé bardée d'un grand sac plein à craquer de critiques et de colère rentrée. J'aime beaucoup la comédie musicale d'origine, et il faut avouer que le film (ce que j'en ai vu) est inférieur en tout points.

La pièce d'origine est complexe. Il n'y a par exemple aucune référence à Disney, Sondheim et Lapine s'étant inspirés avant tout des Grimm, de Perrault et des écrits de Bettelheim (dont on pense ce que l'on veut). Au fond, la pièce ne parle que de mort, d'abandon, de mutilation (exactement comme les contes d'origine), du temps qui passe, de la relation parents / enfants (des erreurs que tout un chacun fait) et de la nécessité de (se) raconter des histoires pour pouvoir continuer malgré tout. C'est parfois très drôle et émouvant, très noir, et plutôt complexe (je me répète).
Et cette adaptation ne fait que survoler tout ça. Ils ont même supprimé l'ellipse pourtant très importante (dans la pièce, un an se déroule entre la première et la seconde partie quand le film embraye directement les deux époques, si je puis dire). Du coup, c'est toute l'idée du désir et de l'accomplissement de ce désir qui passe à la trappe. Les personnages obtiennent ce qu'ils désirent le plus au monde (le mariage, l'amour, un enfant, grandir...), pour comprendre un an plus tard qu'ils ne sont pas plus heureux ou qu'ils en veulent plus. Avoir supprimé ça nuit grandement au film. Il n'y a d'ailleurs pas que ça, mais il me faudrait le revoir, et en entier cette fois.
(Je sais que j'ai l'air, pour le coup, un peu tatillonne.)

Par contre, je n'aime pas Johnny Depp. Il a eu deux ou trois beaux rôles mais ça s'arrête là. Surtout depuis quelques années, où j'ai l'impression qu'il fait toujours un peu la même chose. (Idem pour Sweeney Todd qui a été mentionné, la pièce est bien meilleure, Burton a zappé tout l'humour noir.)

Répondre