[La Fantasy au cinéma] Le Topic Général

La fantasy au cinéma, un mariage pas souvent réussi mais qui offre parfois des chefs d'oeuvres comme le Seigneur des Anneaux, Conan le Barbare et autres Willow
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5569
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

[La Fantasy au cinéma] Le Topic Général

Message non lu par Gregor » 16 juin 2006, 14:15

Le cinéma et la Fantasy. Les œuvres sont rares, et très inégales. Avec les moyens modernes on peut espérer en voir plus souvent. En attendant voici un tour d’horizon complet sur les principales œuvres du genre (avec mon petit avis perso, j’attends les vôtres)

Ps : ça m’a pris du temps de faire tout ça, je compte sur votre indulgence. Par contre si vous n’êtes pas d’accord avec les avis n’hésitez pas (ou même si vous l’êtes ;p)


Harry Potter :

Image

Harry Potter à l’école des Sorciers – 2001 Chris Colombus
Harry Potter et la chambre des sorciers – 2002 Chris Colombus
Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban – 2003 Alfonso Cuaron
Harry Potter et la coupe de feu – 2005 Mike Newell

Histoire
Pas besoin ^^

Avis
Déjà 4 films pour un succès planétaire. Succès prévisible tant le bouquin s’est vendu comme des petits pains. Mais il faut bien reconnaître que la réalisation est très efficace et on se prend à l’histoire facilement. N’ayant pas lu le livre je n’ai pas la désagréable impression qu’on a dès fois avec les adaptations lorsqu’elles ne respectent pas certains aspects du livre. Donc pas la peine de s’étendre plus tant tout le monde connaît.

Acteurs célèbres :
Notons la présence de Warwick Davis alias Willow. Autre acteur de marque Gary Oldman qui joue Sirius Black

Note de l’ensemble : 15/20

Seigneur des anneaux

Image

La Communauté de l’anneau – 2001 Peter Jackson
Les 2 Tours – 2002 Peter Jackson
Le Retour du Roi – 2003 Peter Jackson

Histoire
Est ce bien nécessaire ?

Avis :
A l’instar des Harry Potter cette saga reprend un best seller de la Fantasy. Et pareil le moins que l’on puisse dire c’est que c’est une réussite. Alors certes le livre n’est pas toujours respecté, certes le réalisateur prend de grosses libertés, mais il faut reconnaître que les décors, les effets spéciaux sont à couper le souffle. On espère tous que ce succès va entraîner d’autres adaptations de la Fantasy (cela semble être le cas cf le monde de narnia) car ce film prouve qu’aucun monstre aucun paysage n’est pas reproductible au cinéma. Pareil que Harry Potter je vais pas m’étaler plus, je pense que vous l’avez tous vu.

Acteurs célèbres :
Films d’exception, casting d’exception on retrouve énormément d’acteurs confirmés même si pour les personnages principaux, ce film marque leur plus célèbre rôle.
Pour les acteurs connus d’avant nous avons Sean Austin le héros des Goonies qui joue Sam le stupide Hobbit. Christopher Lee est Saroumane. Liv Tyler joue Arwen. Cate Blanchett joue Galadriel. Les autres rôles secondaires sont tous des acteurs avec de longues filmographies mais moins médiatiques.

Note de l’ensemble : 18/20

Krull – 1984 Peter Yates

Image

Histoire (par allocine)
Les épousailles de Colwyn, fils du roi Turold et de Lyssa, fille du roi Eirig, prévues pour réunir les deux royaumes, ne sont pas du goût de la Bête qui fait enlever la belle. Mais son fiance, aide du cyclope, délivrera sa bien-aimée

Avis :
Ce film n’est pas une énorme réussite car les décors ne sont pas terribles (sauf quelques plans sympathiques), les costumes très moyens tout comme les acteurs. Le scénario n’est pas très recherché. Cependant un chouette passage avec les chevaux de feu relève un peu le tout. En plus les méchants disposent de fusil lasers et d’un gros vaisseau spatial. Un mélange SF/fantasy un peu bizarre.

Acteurs célèbres :
Liam Neeson est venu se perdre dans ce film où il joue un barbare/voleur sans intérêt et qui péri si je me souviens bien.

Note : 09/20 (grâce aux chevaux de feu ^^)

Ladyhawke – 1984 Richard Donner

Image

Histoire (par allocine)
Ensorcelés par le cruel et jaloux évêque d'Avila, les amants Etienne de Navarre et Isabeau d'Anjou se transforment alternativement en loup et en faucon. Avec le secours de Philippe Gaston, jeune voleur qu'ils prennent comme messager, et du vieux moine Imperius, ils se lancent dans une quête pour combattre le diabolique homme d'église et retrouver leur forme originelle.

Avis :
Si l’idée est pas mal, ce film a tendance a être sacrément soporifique. Il se passe pas grand chose. Alors bon ce film peut plaire aux enfants mais on s’y ennuie. Lorsqu’on est fan de fantasy on arrive à se motiver jusqu’au bout mais bon. Sinon au niveau décor, costume rien de transcendant. Alors bon ça peut plaire aux romantiques mais ça manque trop de rythme.

Acteurs célèbres :
Michelle Pfeiffer joue le rôle féminin principal.

Note : 10/20 pour la présence Michelle Pfeiffer

Labyrinth – 1986 Jim Henson

Image

Histoire (par allocine)
Une toute jeune fille romantique se sentant mal à l'aise dans sa famille s'évade en lisant des contes fantastiques. Son livre favori "le Labyrinthe" lui ouvre une nuit les portes d'un autre monde. Sarah voit son jeune frère, Toby, enlevé par une troupe de lutins aux ordres du séduisant et cruel Jareth. Elle part au secours de l'enfant et pénètre dans le labyrinthe qui mène au palais du ravisseur. "Labyrinthe est à la fois un récit d'aventures et une plongée dans les rêves et les sentiments d'une jeune fille au seuil de la maturité."

Avis :
Si au départ ce film a tout du film pour gamins, hé bien au fur et à mesure de l’histoire on se prend au jeu. En plus David Bowie joue parfaitement son rôle de méchant/séducteur et les armées de gobelins sont désopilantes. Pleins d’autres personnages aussi pittoresque les uns que les autres donnent un souffle à ce film méconnu qui franchement vaut le coup d’œil. Les musiques collent parfaitement. De petits passages clips/comédie musicale font un peu cheveux dans la soupe, mais bon c’est Bowie quoi. Une production de qualité signé …. Georges Lucas, ceci expliquant peut être cela.

Acteurs célèbres :
David Bowie qu’on ne présente pas, Jennifer Connely qui deviendra par la suite une charmante actrice et Warwick Davis notre bon vieux Willow toujours présent.

Note : 14/20

Princesse Bride – 1987 Rob Reiner

Image

Histoire (par Your movie database)
Cloué au lit par la grippe, un petit garçon accepte à contrecœur que son grand-père lui raconte une histoire de princesse... Il était une fois, au pays de Florin, la Princesse Bouton d'Or, qui réalisa un jour que Westley, son palefrenier, était amoureux d'elle, et qu'elle éprouvait le même sentiment à son égard. Hélas, Westley s'embarqua pour aller faire fortune. Au bout de cinq ans, sans nouvelle de son amour, Bouton d'Or accepta d'épouser le redoutable Prince Humperdick...

Avis :
Ce film clairement destiné aux enfants a une réalisation honnête. Comme souvent une histoire classique. Une gentille princesse blabla le grand amour blabla le méchant qui gâche tout blabla. Mais un des points forts de ce film et qu’il parodie par moment le genre. Le héros a toujours une bonne réplique à placer en toutes circonstances, même lorsqu’il est paralysé O_o.
Certains personnages secondaires sont très drôles comme Inigo Montoya le talentueux escrimeur qui veut venger son père. Niveau décor, ambiance, costumes, paysages pas de quoi fouetter un chat. Ca reste plus un conte de fées que de la fantasy comme on l’entend.

Acteurs célèbres :
Peter Falk alias Colombo !! hé oui lol. Fred Savage (Les années coup de cœur loool)

Note : 11/20

The Barbarians – 1987 Ruggero Deodato

Image

Histoire (par allocine)
Deux frères orphelins sont séparés à la naissance et réduits en esclavage. Devenus gladiateurs, ils sont contraints de s'affronter dans l'arène mais refusent le combat. Les deux frères allient alors leurs forces pour se libérer du joug de leurs maîtres

Avis :
Comme son nom l’indique ce film est une histoire de barbares à la Conan. Sauf que là on a 2 Conan pour le prix d’un. Ils sont musclés, bêtes et veulent se débarrasser du méchant. Un bon vieux film bien bourrin qui n’évite pas les lacunes du genre. Cependant l’esthétique générale du film est pas mal. Ces 2 frères barbares aux répliques dantesques sont assez drôles (est ce volontaires) et les filles sont courtement vêtues. Si on est pas exigeant on passe une bonne soirée et il faut noter que si les musiques ne sont pas exceptionnelles elles collent parfaitement au film.

Acteurs célèbres :
Aucun

Note : 12/20

Dragonslayer – 1981 Matthew Robbins

Image

Histoire (par allocine)
Sous la menace d'un terrible dragon, un Roi décide de sacrifier de jeunes vierges aux monstres pour protéger son royaume. Un magicien et son disciple se portent volontaires pour tuer la bête et sauver sa prochaine victime, la propre fille du roi...

Avis
Cette production Disney a la particularité de s’éloigner un peu du conte de fée et de nous proposer une histoire plus sombre, plus cruelle que d’habitude. Qui dit production Disney dit gros moyens et il est clair que déjà le dragon est tout simplement magnifiquement réalisé. Les costumes, décors, paysages et autres effets spéciaux sont pas mal. Mais l’histoire elle, est décevante. L’intrigue est poussive et sans surprise. On n’est pas tenu en haleine et même au contraire on est pressé que ça finisse. Donc finalement on ne peut être que déçu.

Acteurs célèbres :
Peter Mac Nicol le héros est l’un des avocats de Ally Mc Beal.

Note : 10/20 (grâce au dragon)

Willow – 1988 Ron Howard

Image

Histoire (par allocine)
Il était une fois un royaume peuplé de petits habitants appelés les Nelwyns. Ce peuple paisible était dominé de temps immémorial par les Daikinis, gens de grand taille gouvernés par la cruelle reine Bavmorda. Or il advint qu'un prophète annonçât la naissance d'une princesse appelée à détrôner Bavmorda. La terrible reine ordonna alors de tuer céans tous les nouveau-nés du royaume. Elora échappa au massacre et ce fut Willow, un jeune Nelwyn féru de magie, qui la recueillit. Mais Bavmorda n'avait pas dit son dernier mot...

Avis
Attention film culte. Dans la maigre catégorie des films de fantasy Willow émerge clairement du lot. A signaler qu’il s’agit d’une production Georges Lucas
1°) Un vrai scénario : la plupart des films de fantasy se rapproche du conte de fées où un gentil va vaincre le méchant. Ici l’histoire est plus complexe et notre héros se retrouve pris dans une tourmente qu’il n’avait certainement pas prévu au départ, donc le film suit un fil qui n’est pas écrit au début, même s’il respecte quelques classiques du genre (affrontement final, captivité, phases d’espoir/désespoir). Le monde bien que peu expliqué semble riche et complexe, il y a différents peuples, différents royaumes etc etc.
2°) De vrais acteurs qui jouent bien : ce qui n’est pas forcément le cas partout. En plus les personnages sont complexes et se posent des questions. Peut être le personnage de la sherlindréa (je sais pas comment ça s’écrit) fait tâche ou alors c’est le doublage VF qui est foiré.
3°) Le visuel : de magnifiques paysages variés, de vrais décors pas en carton pâtes (à part peut être le dragon à 2 têtes), des costumes, armes et armures de qualité. De la magie mais pas trop.
4°) Une musique sympa et qui colle bien
5°) Du rythme, sans les passages mous ou mièvres que l’on retrouve souvent
6°) De l’humour mais sans trop. La présence des 2 gnomes est surtout là pour ça. Mais ne tombe pas dans la caricature. Ah sacré Raoul ! Des répliques de légendes de Mad Martingan. (Alors on s’accouple ? Je suis tenté mais … non ! mdr)

Acteurs célèbres
Val Kimer, Joanne Whalley (qui joue dans les suites d’autant en emporte le vent) et bien évidemment Warwick Davis le spécialiste du genre.

Note :
19/20

Dark cristal – 1983 Jim Henson, Frank Oz

Image

Histoire (par allocine)
Un autre monde, un autre temps, à l'âge des miracles... Jen et Kira, seuls survivants de la race des Gelfings, partent à la recherche d'un éclat de cristal gigantesque, abîmé dans une commotion planétaire, qui donne force et puissance aux Mystiques, un peuple sage et pacifique. Ils doivent affronter les terribles et cruels Skekses qui tiennent ces derniers en esclavage.

Avis :
Bien qu’ayant vu ce film sur le tard, c’est à dire il y a un mois, je dois dire que j’ai été agréablement surpris, et je ne m’attendais pas à une œuvre de cette qualité. Déjà la réalisation n’est pas du tout fraggle rock et les paysages sont somptueux. Le côté noir et triste qui s’en dégage fait qu’on est pas du tout dans le gentil conte de fées et le scénario même s’il ne casse pas des briques est suffisamment prenant pour ne pas s’ennuyer. Les méchants Skekes ne tombent pas dans l’écueil classique où on a un méchant sans but, ils sont plus complexes, cherchant à se sauver eux aussi, bien qu’ils s’y prennent mal. La musique est faite par un spécialiste du genre qu’on ne présente plus : Trevor Jones.

Acteurs célèbres :
Non

Note : 17/20

L’histoire sans fin –1984 Wolfgang Petersen

Image

Histoire (par allocine)
Bastien, dix ans, est un passionné de romans d'aventures. Un jour, il dérobe un ouvrage merveilleux peuplé d'extraordinaires créatures. Il s'enfonce fébrilement dans l'univers fantastique de ce livre qui le fascine.

Avis :
Qui ne l’a pas vu ? Ce film Allemand o_O est connu de tous et pas seulement à cause de sa célèbre musique chantée par Limahl. Bien qu’il ai vieilli et que le tout fasse très années 80, c’est un bon petit film qui plaira certainement aux enfants et même aux adultes s’ils le regardent dans un état d’esprit bon enfant. Car c’est sur que c’est plus de la féerie que de la Fantasy. Mais bon un dragon avec une tête de chien ça vaut le détour non ?

Acteurs célèbres :
Ben …

Note : 14/20

Donjons et Dragons – 2000 Courtney Solomon

Image

Histoire (par allocine)
L'empire mythique d'Izmer est menacé par le chaos si la princesse Savina refuse de céder son sceptre au maléfique Profion. Un affrontement terrible se prépare et seuls deux jeunes voleurs, Snails et Ridley, accompagnés de Marina, une novice de la très puissante Congrégation des Mages, ont une chance de sauver leur monde. Entre sortilèges et ruses, guidés par un manuscrit ancien, ils vont faire naître l'espoir d'un royaume nouveau. Mais avant, il leur faut survivre aux complots, aux traîtres et aux pièges.

Avis :
Ah un bon vieux nanar comme on les …. Déteste. Je suis désolé mais ce film est une bouse. Déjà c’est moche, le scénario est risible et les acteurs médiocres. Mais par contre si on veut se prendre une bonne tranche de rigolade, c’est possible. Bon je vais pas m’attarder plus longtemps tellement c’est vain. Ce film n’a même pas l’excuse d’être vieux

Acteurs célèbres :
Jeremy irons est venu se perdre dans cette mascarade.

Note : 03/20

Legend – 1985 Ridley Scott

Image

Histoire (par allocine)

Lili, jeune et jolie princesse, est convoitée à la fois par Jack, Jack, jeune homme proche de la nature, et par Darkness, véritable incarnation du mal, qui ne rêve que de plonger le monde dans une nuit éternelle en tuant les deux licornes protectrices. Avec l'aide du lutin Gump et de ses acolytes Screwball et Tom Brown, Jack se lance dans une quête désespérée pour mettre fin aux agissements du démon et empêcher la transformation de Lili en créature perverse.

Avis :

Voilà un film qui pose un sérieux problème. D’un côté des points forts : la beauté des paysages (bon pareil on aime ou pas), une réalisation soignée (Ridley Scott) un méchant qui a de la gueule (et c’est pas souvent le cas). Mais d’un autre côté de grosses lacunes : une histoire minimaliste, un scénario inexistant, un manichéisme ultra prononcé, des acteurs un peu en dedans.

Acteurs célèbres :
Tom Cruise n’est pas particulièrement brillant dans ce film.

Note : 10/20 (moitié bien moitié nul tout comme le manichéisme du film lol)

Cœur de Dragon – 1996 Rob Cohen

Image

Histoire (Allociné)

En l'an 934, la reine Aislinn sollicite l'intervention d'un vénérable et puissant dragon pour sauver la vie de son fils Einon, tombe dans une embuscade. Le dragon fait alors l'offrande de la moitie de son cœur au prince. Sitôt monte sur le trône, Einon se révèle être un tyran. Son précepteur, le chevalier Bowen, est convaincu que le cœur du dragon a empoisonne son disciple. Il quitte la cour en se jurant d'exterminer cette race maudite.

Avis :
Ce film est pas mal. Il n’est pas transcendant mais reste un bon divertissement. Les effets spéciaux sont plus qu’honnêtes et l’histoire reste intéressante. Bon après il ne laisse pas non plus un souvenir impérissable. Disons qu’il mérite une location chez vidéo futur ^^

Acteurs célèbres
Dennis Quaid est l’acteur « célèbre » et prolifique de service. A noter la voix du dragon de Philippe Noiret (Sean Connery en VO).

Note : 13/20

Excalibur – 1981 John Boorman

Image

Histoire (Allociné)
Uter Pendragon reçoit de Merlin l'Enchanteur l'épée mythique Excalibur. A la mort d'Uter, l'épée reste figée dans une stèle de granit. Seul le jeune Arthur, fils illégitime d'Uter parvient à brandir l'épée Excalibur et devient par ce geste le roi d'Angleterre. Quelques années plus tard, il épouse Guenièvre et réunit les Chevaliers de la Table Ronde. Mais sa demi-sœur, la méchante Morgane, parvient à avoir un fils d'Arthur qui va le pousser à sa perte...

Avis :

Bon je préviens, je ne serais pas objectif d’un iota. C’est mon film culte ultime. Pourquoi ? Déjà j’adore les histoires de la table ronde. Ensuite ce film est somptueux et la réalisation du talentueux Boorman impeccable. Les acteurs peu connus remplissent tous leur rôle à la perfection. Les armures bien que peu réalistes sont magnifiques. Après l’histoire n’est pas fidèle en tout point aux romans de la table ronde, mais il y en a tellement et ils se contredisent. C’est une interprétation comme une autre (inspiré d’un bouquin d’ailleurs je crois). La musique confiée à un Trevor Jones au sommet de son art. Les répliques de Merlin. Les combats, la longue quête du graal. Tout s’enchaîne parfaitement dans ce long film (2h20).
Un film comme on en a pas assez souvent.

Acteurs célèbres :
Patrick Stewart (alias Gurney Alleck dans Dune). Sinon Gabriel Byrne est sûrement le plus connu car prolifique.

Note : 20/20 ( :p)

Le monde de Narnia – 2005 Andrew Adamson

Image

Histoire (Allociné)

Le Monde de Narnia : chapitre 1 conte la lutte entre le bien et le mal qui oppose le magnifique lion Aslan aux forces des ténèbres dans le monde magique de Narnia. Grâce à ses sombres pouvoirs, la Sorcière Blanche a plongé Narnia dans un hiver qui dure depuis un siècle, mais une prédiction révèle que quatre enfants aideront Aslan à rompre la malédiction. Lorsque Lucy, Susan, Edmund et Peter Pevensie, quatre frères et sœurs, découvrent ce monde enchanté en y pénétrant à travers une armoire, tout est en place pour une bataille de proportions épiques...

Avis :
Bon on s’est déjà pas mal étalé sur ce film. Pour moi ce film est pas mal. Réalisation correcte, effets spéciaux bien (mention aux centaures) etc etc Mais l’histoire est trop Disney. Des méchants des gentils. La victoire totale sans coup férir et un gros happy end où le champony coule à flot. Pour les enfants !

Acteurs célèbres :
Bah de gros casting (sauf les voix VO des bestioles apparemment)

Note : 12/20

Conan le barbare – 1982 John Milius

Image

Histoire :
Encore enfant, Conan assiste impuissant au massacre de ses parents par le cruel Thulsa Doom, et est réduit en esclavage. Enchaîné à la roue de douleur, il y acquiert une musculature peu commune qui lui permet, adulte, de gagner sa liberté comme lutteur. Désireux d'assouvir sa soif de vengeance, il part accompagné de deux voleurs, Subotai et Valeria, à la recherche de Thulsa Doom...

Avis :
Conan c’est l’histoire d’un film qui a tout pour être un bide mais qui part la grâce d’on ne sait qui devient un chef d’œuvre de l’heroic fantasy (on poussera ptete pas jusqu’à chef d’œuvre tout court, quoique …). C’est certes l’histoire classique d’une vengeance. Mais les péripéties qui égayent le chemin de Conan sont très prenantes (Oliver Stone scénariste ça explique des choses) . Conan parle peu et c’est très bien comme ça, ça colle parfaitement au perso. Les décors et paysages un peu orientaux sont bien sympathiques. Les tenues sont délires. Les combats violents et sanguinolents à souhait. Les musiques géniales. Le personnage du méchant est complexe et il évite enfin l’écueil d’être mauvais comme ça parce que c’est sa nature. Bref un must à (a)voir absolument

Acteurs célèbres
Arnold Schwarzeneger était vraiment l’acteur pour ce rôle, c’est clair. James Earl Jones (Luke I am your father ^^) joue un Thulsa Doom tordu et pernicieux à souhait. Notons la présence de Max Von Sydow (le docteur Kynes dans Dune).

Note : 18/20

Beowulf – 1999 Graham Baker

Image

Histoire (allociné)
La Terre a traverse de nombreuses crises et cataclysmes. Les hommes vivent dans la peur et dans l'obscurité car les ténèbres voilent désormais la lumière du soleil. Dans cet univers hostile, erre un homme maudit et solitaire, Beowulf, fruit des amours interdites d'une mortelle avec le diable. Pour vaincre le monstre qui est en lui, Beowulf doit combattre le mal. Son plus redoutable adversaire est une créature tapie dans les combles d'une forteresse. Invincible, d'une sauvagerie sans nom, elle tue quotidiennement puis disparaît des l'aube.

Avis :
Hahaha. Christophe Lambert dans toute sa splendeur. Ce film est finalement assez plaisant a regarder tant on rigole et on constate qu’une nouvelle fois ce bon vieux Christophe s’est lancé de nouveaux dans un film qui va contribuer à alimenter sa légende. Sinon scénario classique, décors et visuels corrects. Musique techno de rigueur o_O. En bref à ne pas voir en ayant consommé des substances psychotropes, le fou rire qui en découlerait pourrait être fatal

Acteurs célèbres
L’est tout pourri mon film. En force le Lambert.

Notes :
Genre fantasy : 02/20
Genre comique : 17/20

Kull le conquérant – 1998 John Nicolella

Image

Histoire (allociné)
Kull est un bon roi. Sa droiture et sa vaillance incomparables l'ont porté sur le trône et il est aimé de son peuple. Seulement quelques noblions corrompus lui vouent une haine féroce et sont bien décidés à l'éliminer. C'est alors que, malgré les tendres sentiments qu'il porte à l'esclave Zareta, il cède à la séduction de la belle Akivasha, une sorcière maléfique que ses ennemis ont ressuscitée pour le tuer au cours de sa nuit de noces.

Avis :
Ce film s’il était un téléfilm je le qualifierais de distrayant car ça se laisse regarder comme un bon Xena du Samedi après-midi. Mais voilà c’est un film et il ne vaut pas les 8€ d’un UGC ni les 3€ d’un DVD chez votre loueur. A la rigueur les 0.02 € d’électricité et de forfait internet sauf si vous avez la chance de le croiser sur une improbable chaîne de la TNT. Sinon techniquement c’est regardable, les acteurs étant des acteurs de série, jouent comme dans une série. Voilà disons dans le genre Heroic Fantasy classique au héros musculeux rien de neuf sous le soleil. Ah oui c’est tiré d’un bouquin de Howard, il fallait le souligner. Du coup c’est une production De Laurentiis comme Conan mais en pas bien.

Acteurs célèbres
Tia Carrere est la méchante (alias Sydney Fox). Kevin Sorbo alias hercule est le gentil.

Note : 8/20

Dar l’Invincible – 1982 Don Coscarelli

Image

Histoire (scifi-universe.com)
"A une époque reculée, où les hommes vivaient dans les ténèbres de la sorcellerie et de la violence des dieux", Dar, peut voir par les yeux d'un aigle, contrôler la force d'un lion et cherchera également à se venger de la mort de son père, un roi assassiné par un prêtre avide de pouvoir.

Avis :
Petite précision par rapport au résumé c’est une panthère noire et pas un lion. Sinon ce film est honnête. On a un héros costaud et déterminé qui veut se venger. L’histoire est classique, la réalisation correcte. Certains le considèrent comme un nanar mais dans la rubrique des connaneries (termes péjoratifs utilisés par les bien-pensants un peu comme japonaiserie) je pense que derrière Conan c’est le seul réussi. Petit détail qui m’a bien fait délirer, le nom des méchants c’est les djeunes. Lol.

Acteurs célèbres
Marc Singer alias le héros de V. Tanya Roberts une James bond girl.

Note : 12/20

Highlander – 1986 Russell Mulcahy

Image

Histoire (allocine)

Connor Macleod est un immortel. Il traverse les Ages depuis son Ecosse de 1536, multipliant les rencontres, les expériences et les combats...Car depuis plus de 400 ans Macleod affronte dans des luttes sans merci d'autres immortels pour remporter Le Prix. Le seul moyen de le tuer est de leur trancher la tête et c'est ce qu'il s'évertue à faire depuis des siècles tout comme son ennemi juré : le Kurgan. Un guerrier sadique ayant tué la majorité des immortels. C'est dans le New York de 1986 que Macleod prépare le combat ultime qui fera de lui le dernier des immortels. Il ne peut en rester qu'un.

Avis :
Attention film culte. Ce film au scénario plus qu’original est une réussite. L’histoire est palpitante entrecoupée de flashback parfaitement intégré. Le visuel est beau (ah l’écosse du 16ème siècle). Les acteurs sont bons même Christophe Lambert o_O. Et la musique de Queen que du bonheur.

Acteurs célèbres
Christophe Lambert donc. Mais aussi Sean Connery. Clancy Brown (vu dans urgences ^^) joue un méchant des plus convaincants.

Note : 18/20

13ème guerrier – 1999 John Mac Tiernan

Image

histoire :
Contraint à l'exil par son calife, pour avoir séduit la femme d'un autre, Ahmed Ibn Fahdlan est envoyé comme ambassadeur en Asie mineure. Une prophétie l'oblige à devenir le "13e Guerrier" d'un groupe de Vikings partant porter secours au seigneur Rothgar, dont le village est régulièrement attaque par une horde de démons, mi-humains mi-animaux. Au cours de ce long périple vers le nord de l'Europe, Ahmed apprend la langue de ses compagnons et le maniement des armes. Sur place, il devra affronter ses propres peurs.

Avis :
Je suis parti sur ce film avec un à priori positif dû aux images que j’avais pu en avoir. Quelle ne fut pas ma déception, tant l’intrigue et la mise en scène m’ont déçu. L’histoire est abracadabrantesque et peu passionnante. Et le mec il apprend le viking en 2 heures, pas crédible du tout. Pourtant Michael Crichton a aidé ce bon vieux Mac Tiernan ….
Une production …….. Disney (aaaaaaah)

Acteurs célèbres :
Antonio banderas ultra crédible et Omar Sharif qui passait par-là. Youhou

Note : 6/20


Conan le destructeur – 1983 Richard Fleischer

Histoire (allociné)
Conan se voit confier par la maléfique reine Taramis la mission d'escorter la princesse Jehnna, chargée d'aller voler la corne du dieu Dagoth. En récompense : le retour à la vie de Valéria, la femme qu'il aimait, morte dans le premier épisode. Mais derrière les motifs apparents de cette excursion, la reine cache-t-elle pas de plus noirs desseins ?

Avis : Ca fait bien longtemps que je l’ai vu et je m’en souviens plus trop. Par contre je me souviens d’une immense déception

Acteurs célèbres :
Schwarzie of course et Grace Jones.

Note : non noté

Kalidor – 1985 Richard Fleischer

Image

Histoire (allociné)
Faisant équipe avec Kalidor, un valeureux guerrier, Red Sonja souhaite venger la mort de ses parents tués par la reine Gedren et mettre fin à son désir de conquérir le monde grâce aux pouvoirs d'un talisman.

Avis : petit film sympathique finalement où schwarzie n'est même pas le rôle principal. Assez court, il est rythmé. Le personnage du petit prince est assez drôle. Les musiques de Ennio Morricone même si elles ne resteront pas dans les annales par rapport à ses autres oeuvres restent de qualité supérieures à bon nombre de films d'Héroic Fantasy. Conclusion : petit moment de détente agréable pour peu qu'on regarde détendu et sans se prendre la tête.

Acteurs célèbres
Schwarzie again.

Note : 12/20

Prince Vaillant – 1997 Anthony Hickox

Image

Histoire (allociné)
Le roi Arthur, persuadé que les Ecossais ont dérobé de la légendaire épée Excalibur, va rassembler ses chevaliers. L'écuyer Vaillant sera chargé d'escorter et de protéger la princesse Ilène de Galles jusqu'au royaume de son père. Mais la route est longue...

Avis : ce film se laisse regarder, mais il est loin d'être inoubliable. je viens de le regarder une seconde fois et je ne me souvenais de rien, c'est dire. C'est comme si je le regardais pour la 1ère fois. Donc ce film a un scénario bien ténu dont la fin est évidente depuis quasiment le début. On le classe dans fantasy car il y a un peu de magie, mais ça va pas bien loin. Les décors sont légers, bien que les costumes et armures soient assez travaillés. Les crocodiles de métal sont risibles, tellement mal fait. L'humour fin à l'américaine, à savoir toujours une bonne vanne même dans la pire situation est lourd et pas drôle. En fait ce film est clairement destiné aux plus jeunes. Petit aspect sympathique, des transitions entre les scènes en bande dessinée légèrement animé. Bref des plus et des moins, mais pour une production assez conséquente, le scénario ennuyeux aurait dû être plus travaillé.

Acteurs célèbres
Notre inénarrable Warwick Davis est encore là. Ilène est joué par
Katherine Heigl (grey's anatomy une infirmière coquinette). Le père de Ilène est joué par l'acteur qui joue dans Willow l'ex compère de Mad Martigan. On retrouve aussi l'acteur qui joue Salvatore dans le nom de la rose. J'ai plus les noms de ces 2 acteurs et j'ai la flemme de les chercher lol.

Note : 11/20

Terremer, la prophétie du sorcier – 2004 Robert Lieberman

Image

Histoire (Cinesnap)
Dans un univers imaginaire, des démons maléfiques, les Innommables, envahissent le Royaume de Terremer. La grande prêtresse Thar les enferme dans le Temple d'Atuan et crée un mystérieux médaillon grâce à leurs forces. Quand un éclair foudroyant vient briser l'objet en deux et propager de nouveau le chaos, l'impitoyable Roi Tygath en profite alors pour conquérir Terremer. Le jeune sorcier Ged, doté de puissants pouvoirs, réussira-t-il à le freiner dans sa quête de suprématie ?

Avis : Déjà ce n’est pas un film mais une série de 2 épisodes de 90 minutes. Sinon hé bien ce n’est pas trop mal. Disons ça se regarde, bien que par moment on s’ennuie car il ne se passe rien. Le scénario qui n’est pas très original est même par moment un peu incohérent. Les effets spéciaux sont par moment réussis et dès fois ratés. Le perso principal est assez énervant peut être due au jeu d’acteur qui n’est pas à la hauteur. Le chef des méchants n’évite pas l’écueil d’être méchant parce que c’est comme ça. Le pote du héros met un humour bienvenue, recette facile mais toujours appréciable. Quelques « rebondissements » amènent aussi un peu de surprise. Allez on va pas cracher sur une adaptation de Fantasy même si ça manque d’elfes et d’orcs lol.

Acteurs célèbres
Kristin Keurk alias la petite amie de Superman dans Smallville. Dany Glover entre autres le comparse de mel Gibson dans l’Arme Fatale. Isabella Rosselini actrice prolifique.

Note : 11/20

Coeur de Dragon 2 Un nouveau départ - 2000 Doug Lefler

Image

Histoire (allocine)
Le garçon d'écurie Geoffrey et son dragon Drake font équipe et bravent de nombreux dangers... (c'est court mais suffisant lol)

Avis : Ce film est une déception. L'histoire est faible et frôle le remake râté du 1. Le Dragon est mal fait (alors que dans dragonslayer c'est magnifique et ça a plus de 20 ans). Les décors très peu variés. Les costumes correct. La musique est pas mal par contre. Bref un film de fantasy de plus qui n'est pas réussi.

Acteurs célèbres
Christopher Materson alias le grand frère de Malcom dans la série du même nom. Produit par la famille De Laurentiis habituée du genre.

Note : 06/20

le coeur du guerrier

a venir

Voilà pour ce petit tour d'horizon de la fantasy et on espère qu'une chose : encore !!!!![/b]
Modifié en dernier par Gregor le 12 mars 2007, 10:55, modifié 14 fois.

Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3362
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Message non lu par Darkstar » 16 juin 2006, 14:28

Pour lady Hawk, je rajouterais que la musique massacre encore plus le film qui est déjà d'une rélaisation assez bancale...

Pour ce qui est des notes de Conan le Destructeur et de Kalidor, ben je te rassure, on dépassera pas le 10/20 (et encore je suis royal).

Bien que l'on retrouve le grand schwarzie dans le rôle de la montagne de muscles, il est encore plus con que dans le premier opus. Comme quoi, un cimérien ça a les neurones qui se dégradent au fur et à mesure des coups qu'il encaisse...

Pour Kalidor, c'est un peu plus lointain, mais de mémoire c'est pas brillant du tout.

Sinon, y'a eu un coeur de dragon 2, mais j'ai pas osé le louer ; ainsi qu'un Terremer dont je ne sais pas du tout de quoi ça parle, mais ça a l'air de surfer sur la fantasy.

A quand l'adaptation de A Song of Ice & Fire ? :roll:
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto

Archaon
Lieutenant
Messages : 158
Enregistré le : 19 mars 2006, 10:09
Localisation : N'essayez pas de me chercher ailleurs que partout.

Message non lu par Archaon » 16 juin 2006, 17:47

Terremer est plutôt sympathique. Pas transcendantal mais plaisant. Pour une fois, le héros n'est pas un guerrier bourrin qui détruit tous ceux qui ont le malheur de l'approcher ou de le regarder de travers. Deux ou trois passages amusants, mais pas trop. Je ne me souviens plus trop des musiques, j'en déduis donc qu'à mon goût, elles n'étaient pas terribles.

Je ne suis pas d'accord pour Kalidor et Coeur de Dragon (ne voyez surtout pas le deux, dans l'intérêt du mythe des dragons).

J'ai trouvé Kalidor meilleur que ce que vous voulez bien le dire. Certes, c'est pas du grand cinéma, mais de là à le descendre autant. Les musiques étaient, pour autant que je m'en souvienne, géniales. Les acteurs se débrouillaient pas trop mal (même Schwarzy). Y'avait de l'humour, de l'action, pas d'interminables phases gnagnan à souhait... Enfin bref, un bon film qui mérite plus 14 que 10 à mon avis.

Quant à Coeur de dragon, il excellent. Le scénario est original (ça consiste pas à poutrer le dragon qui terrorise tout le monde), les acteurs jouent leur rôle à fond (peut-être un peu trop pour Einon, mais ça passe relativement innaperçu). On alterne là aussi action, sentimentalisme et humour avec brio. On ne s'ennuie jamais.

Et pour les fans de chevalerie, must du must, un élément réelle : l'Ancien Code de la Chevalerie. S'il passe pour invention dans le film, c'est une part importante de la chevalerie médiévale (historiquement parlant).

Sinon, je suis assez d'accord pour le reste (quoi que Krull m'ai bien plu).
La réalité telle que nous la perçevons n'est qu'une illusion; et au travers de notre perception, l'illusion devient réalité.

Avatar du membre
Bran Noircorbac
Sorcier
Messages : 2689
Enregistré le : 21 janv. 2005, 22:29
Localisation : Elsass
Contact :

Message non lu par Bran Noircorbac » 16 juin 2006, 17:53

Dragonhearth j'ai bien aimé aussi, à l'époque. Une bonne histoire.
Excalibur...ahh, Excalibur, génial^^ en plus avec du Carmina Burana en BO, c'est le pied! :lol:

Harry Potter...mouais. Les deux premiers sont chiants à mourir j'ai trouvé. Pas de rythme.
Le troisième, moyen, ne casse pas trois pattes à un canard.
le quatrième, moyen+. Daniel Radcliffe est toujours aussi mauvais acteur par contre.

Quand à LOTR...à part quelques longueurs, notamment la fin du troisième film (chiante)...pas grand chose à dire. J'adore!


Et bravo à toi pour ce topic :D
Votre talent [lecture de textes vains] vient d'augmenter d'un point

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 18 juin 2006, 14:08

LOTR : 17
Princess bride : 14 (t'as été dur je trouve)
Willow : 15 ("y'a un pec qui me menace, il a un gland dans la main !")
13ème guerrier : 10 (pas si nul voyons, juste quelconque)
Narnia : 12 (pareil que toi)
Kalidor : 7 (ça craint sérieux ce film, j'espère que Conan est mieux)

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 18 juin 2006, 15:31

LOTR : 15 (le troisième volet m'a déçu)
Harry Potter : 10
Donjons et Dragons : 0 (une bulle, une!)
Le monde de Narnia : 12 (pour les enfants)
Highlander : 0 (deux bulles, deux!)
Le treizième guerrier : 8

Bref, en ce qui me concerne, je trouve la production fantasy au cinéma plus que faiblarde...
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Galan Dracos
Porte Etendard
Messages : 687
Enregistré le : 22 avr. 2004, 11:44

Message non lu par Galan Dracos » 18 juin 2006, 17:32

Je suis globalement d'accord avec toi, sauf que j'ai bien aimé le Treizième Guerrier et Dark Cristal comme Dar sont trop bien notés. Pour els films culte je te rejoint:

SDA
Willow (aaaahh Mad Martigan...)
Excalibur
Conan le Barbare (dites ça à quelqu'un qui ne l'a pas vu, il vous rira au nez)


Moi je trouve que la fantasy au cinéma est souvent moyenne, mais quand elle est bonne, elle est excellente, avec une portée épique égalée par aucun autre genre (à l'exception de Star Wars).

Au fait, excellent post qui mériterait le stick.

Archaon
Lieutenant
Messages : 158
Enregistré le : 19 mars 2006, 10:09
Localisation : N'essayez pas de me chercher ailleurs que partout.

Message non lu par Archaon » 18 juin 2006, 21:13

Ah je suis pas d'accord. Bien des films qui ne sont pas de fantasy prennent des dimensions épiques.

Dans le domaine du policier, "Le Nom de la Rose" illustre très bien cet exemple. C'est moins spectaculaire, mais tout aussi épique.

On a aussi Apocalypse Now qui fait autorité. (Je déconseille ce film aux âmes sensibles en matière de psychologie.)

C'est tout ce que j'ai en tête pour le moment, mais il y en a beaucoup d'autres.
La réalité telle que nous la perçevons n'est qu'une illusion; et au travers de notre perception, l'illusion devient réalité.

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 18 juin 2006, 22:21

Archaon a écrit :Ah je suis pas d'accord. Bien des films qui ne sont pas de fantasy prennent des dimensions épiques.

Dans le domaine du policier, "Le Nom de la Rose" illustre très bien cet exemple. C'est moins spectaculaire, mais tout aussi épique.

On a aussi Apocalypse Now qui fait autorité. (Je déconseille ce film aux âmes sensibles en matière de psychologie.)

C'est tout ce que j'ai en tête pour le moment, mais il y en a beaucoup d'autres.
Je suis d'accord avec toi mais je trouve tes exemples très mal choisis :)

Mais vu l'engouement d'Holywood depuis longtemps pour les films historiques à grand spectacle type "Gladiator" qui jouent beaucoup sur ces ressorts, je ne pense pas que l'épique soit le monopole de la fantasy, loin de là.
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Avatar du membre
WolfRider
Porte Etendard
Messages : 1275
Enregistré le : 12 févr. 2004, 14:45
Localisation : Les citées Libres

Message non lu par WolfRider » 19 juin 2006, 02:39

C'est pas un film de fantasy Gladiator ???
Pourtant après l'avoir vu j'en étais persuadé ! :lol:

Archaon
Lieutenant
Messages : 158
Enregistré le : 19 mars 2006, 10:09
Localisation : N'essayez pas de me chercher ailleurs que partout.

Message non lu par Archaon » 19 juin 2006, 08:07

Voui moi aussi. Mais c'est tout ce que j'avais en tête. :?
La réalité telle que nous la perçevons n'est qu'une illusion; et au travers de notre perception, l'illusion devient réalité.

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 19 juin 2006, 08:48

Jenlain a écrit :C'est pas un film de fantasy Gladiator ???
Pourtant après l'avoir vu j'en étais persuadé ! :lol:
C'est du péplum pseudo-historique holwoodien si tu préfères... :lol:
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5569
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Message non lu par Gregor » 19 juin 2006, 08:53

Vous êtes durs avec Gladiator, moi j'ai bien aimé 8)

nadine
Porte Etendard
Messages : 637
Enregistré le : 12 févr. 2004, 13:26
Localisation : France

Message non lu par nadine » 19 juin 2006, 12:21

dans ta série t'as oublié "Merlin" avec Sam Neill, helena bonnam carter et rutger hauer de steve baron -un de mes films préférés (+3h quand même) et "les brumes d'avalon" basé sur les bouquins de marie zimmer bradley avec la nenette qui faisait l'infirmière carole dans urgences. bah oui personne n'est parfait. Pas exceptionnel mais sympa quand même si je me souviens bien.
Si tu le construis... il viendra

Vardamir
Porte Etendard
Messages : 964
Enregistré le : 14 mai 2004, 20:13
Localisation : Devant mon PC à l'heure où j'écris ceci

Message non lu par Vardamir » 19 juin 2006, 13:08

En tout cas bravo pour ton boulot Greg. 8)
Le totalitarisme c'est : Ferme ta gueule, la démocratie c'est : Cause toujours...

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4317
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Message non lu par Toon » 19 juin 2006, 16:01

Gregor Herbert Clegane a écrit :Vous êtes durs avec Gladiator, moi j'ai bien aimé 8)
J'ai vraiment adoré le début, la reconstitution de l'armée Romaine est splendide. Pis après ben ca fritte et ca fritte... :?
Image
Image

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 19 juin 2006, 16:58

Toon a écrit :
Gregor Herbert Clegane a écrit :Vous êtes durs avec Gladiator, moi j'ai bien aimé 8)
J'ai vraiment adoré le début, la reconstitution de l'armée Romaine est splendide. Pis après ben ca fritte et ca fritte... :?
Moi aussi, c'est un bon et beau péplum mais le film prend des libertés plus qu'importantes avec l'Histoire, ce qui explique la remarque de Jenlein :wink:
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Archaon
Lieutenant
Messages : 158
Enregistré le : 19 mars 2006, 10:09
Localisation : N'essayez pas de me chercher ailleurs que partout.

Message non lu par Archaon » 19 juin 2006, 20:03

D'ailleurs, pour les combats de Gladiator/gladiateurs (comme vous voudrez :lol: ), je dois m'avouer exceptionnellemnt déçu.

Non pas que ça manque de panache. C'est vraiment spectaculaire. Non, la déception vient du style. En effet, il y a un énooooooooooooooorme anachronisme sur le style d'escrime employé.

Les soldats de la Rome antique (ainsi que els gladiateurs puisque c'est eux qui nous intéressent) avaient un style totalement différent de ceuli d'aujourd'hui. Et pourtant, c'est un style post-moderne qui est employé. On pourra me taxer de tatillon et de rabat-joie (vaus aurez sans doute raison), mais pour un pratiquant d'escrime comme moi, c'est un véritable coup de poignard.

Autre chose d'incohérent. La bataille au début. L'armée romaine n'a jamais au grand jamais été aussi mal organisée. Le principe des légions romaines, c'était un maximum d'efficacité pour un minimum de perte. Les grandes batailles bordéliques comme celle-ci, tout au long de leur histoire, elles peuvent se compter sur les doigts de la main. Et c'est plus contre des pays de l'Est et de l'orient qui avaient la facheuse habitude de pratiquer les tactiques de harcèlement, tels que les Parthes, un peuple de cavaliers essentiellement, qui s'approchaient en tirant, faisait demi-tour au dernier moment, et s'éloignaient en tirant encore.

Enfin bref, tout cela n'elève rien à l'éintérêt du film au demeurant excellent. D'ailleurs, un profane n'y verra que du feu.
La réalité telle que nous la perçevons n'est qu'une illusion; et au travers de notre perception, l'illusion devient réalité.

Galan Dracos
Porte Etendard
Messages : 687
Enregistré le : 22 avr. 2004, 11:44

Message non lu par Galan Dracos » 19 juin 2006, 21:09

JE PROTESTE.

(si, si)

Pour ce qui est du style d'escrime, faut avouer que le coup statique-hanches en avant-épée devant-on taille on tranche et on fait pas de moulinets tel qu'il se pratiquait à l'époque romaine n'avait rien de spectaculaire, et les gladiateurs apprenaient souvent en prime un peu de lutte et de combat au corps à corps qui devait un peu animer le tout.

Par contre les légions romaines ont fortement subi le contrecoup des combats en forêt (désastre de jemesouvienpluslenomus, un peu après les débuts de la République) et n'ont jamais su procéder autrement qu'en nettoyant les forêts au karcher (pardon :D) comme c'est montré dans le film ; d'ailleurs les ruées offensive smultidirecionnelles (depuis toutes les colines, quoi) étaient utilisés par les barbares germaniques originaires de la péninsule de Jutland et des coins environnant (pour la bonne raison que yavait des colline,s euh, partout).

Je sais pas si je suis clair, mais Gladiator est un film culte pour moi alors même si on peut le descendre sur quelques trucs, pas sur ça :D.

(Pardon pour le HS)

kofboay
Porte Etendard
Messages : 630
Enregistré le : 11 févr. 2004, 23:43
Localisation : Lyon

Message non lu par kofboay » 19 juin 2006, 23:06

Je suis comme Galan. Gladiator figure en bonne place parmi mes films préférés. Je suis allé le voir au cinoche, j'ai acheté le DVD à sa sortie puis plus récemment le DVD en version longue. Je l'ai regardé à chaque fois qu'il était passé à la télé...

Pour moi c'est une des plus belles histoires de vandetta du cinéma. Un classique du genre. C'est vrai que l'histoire y a été quelque peu romancée mais après tout c'est le point de vue de Scott sur cette periode de l'histoire. Qui pourrait vraiment l'en contredire?

"A mon signal déchaîne les enfers." Trop fort ce Maximus. :twisted:

kof
"L'âge de pierre ne s'est pas terminé par pénurie de pierres. On n'est pas passé du cheval à l'automobile par pénurie de foin."

kofboay
Porte Etendard
Messages : 630
Enregistré le : 11 févr. 2004, 23:43
Localisation : Lyon

Message non lu par kofboay » 19 juin 2006, 23:40

Galan Dracos a écrit :Par contre les légions romaines ont fortement subi le contrecoup des combats en forêt (désastre de jemesouvienpluslenomus, un peu après les débuts de la République) et n'ont jamais su procéder autrement qu'en nettoyant les forêts au karcher (pardon :D) comme c'est montré dans le film ;
Rome a été battue à plusieurs reprises et à plusieurs époques de son histoire. La particularité de Rome résidait d'ailleurs dans sa capacité à encaisser et parfois même à enchaîner les défaites dans les batailles et à finalement gagner les guerres. Les romains ne lâchaient jamais rien (un bon exemple à suivre pour l'équipe de france de foot en ce moment :wink: ).

Bien sûr les barbares germains occupaient une place de choix parmi les winners de batailles et les losers de guerres face à Rome. Les plus célèbres étaient les Cimbres et les Teutons pendant la république et la bataille de Kalkriese en 9 après J-C au début de l'empire. Cette dernière était aussi la plus terrible. Une vraie boucherie pour les romains. En trois jours de carnage c'était tout simplement les XVIIème, XVIIIème et XIXème légions, 3 corps de cavalerie et 6 cohortes, soit à peu près 20.000 soldats, qui ont été massacrés par une alliance de tribus germaines constinuée de Chauques, de Sicambres, de Bructères, de Chérusques et autres Chattes.

kof
"L'âge de pierre ne s'est pas terminé par pénurie de pierres. On n'est pas passé du cheval à l'automobile par pénurie de foin."

Avatar du membre
WolfRider
Porte Etendard
Messages : 1275
Enregistré le : 12 févr. 2004, 14:45
Localisation : Les citées Libres

Message non lu par WolfRider » 20 juin 2006, 07:30

Moais. Pas mal de n'importe quoi...

Dabord Archaon.
Quelle que soit la discipline d'une armée (et les romains c'est le top en la matière), une bataille fini toujours par virer au bordel. Pour ça la bataille du début de Gladiator n'est pas trop mal faite.
ENsuite les gladiateurs étaient très rarement d'anciens soldats romains, mais presque toujours de sprisonniers de guerres provenant soit de révoltes ds une provinces, soit de combats aux frontières (ou de conquêtes à l'époque de la république). Mais de tte façons leur provenance importe peux puisqu'ils étaient entrainés selon le style de spécialité de gladiateur : rétiaires, mymidons, etc... ET chaque spécialité avait un armement différent. Pas mal d'épées non-romaines étaient utilisées. Mais aussi les combats de gladiateurs étaient conçus pour être spectaculaires. C'était du show, il fallait que ça saigne, pas que ça se tue en 2 ou 3 coups !

Galan le désastre dont tu parles c'est à l'époque d'Auguste soit presque 2 siècles avant l'époque de Gladiator. ENtre temps l'armée romaine a énormément évoluée, passant d'une armée conçu pour la conquête uniquement composée de fantassins lourd en cotes de mailles (lorica hamata) à une armée conçu pour la défense de l'empire sur ses frontières bcp plus composites avec de l'infanterie lourde en armure cerclée de fer (lorica segmentata, celle ds Asterix) mais aussi de l'infanterie légère et de la cavalerie lourde et légère non-auxiliaire. AVant ces roles étaient assurées par des auxiliaires pas tjrs très fiables.
Son recrutement aussi n'est plus le même puisque les provinciaux peuvent devennir citoyens romains en s'engageant et donc le service militaire perd de son importance.

Kof, tu parles de la bataille de la forête de Teutoberg ? C'est son nouveau nom ? Pour préciser sur cette bataille, après la conquêtre des Champs Décumanes sur les Suève (qui formeront avec d'autres les Alamans 150 ans plus tard avant de reprendre leur indépendance vers 406 pour finir en Espagne), Varus le cretin de général romain s'est mis en tête de conquérir la rive droite du Rhin au nord du Main. Mais il s'est engagé ds une campagne contre les tribu germaine qui fprùeront la conféderation Franque plus tard sans aucun auxiliaire pour éclairer ses flancs. Ca lui a été fatal puisque ses 3 légions se sont fait massacrées dans une embuscade.
Mais c'était à l'époque d'Auguste, sur le Rhin et contre des germains occidentaux. Alors que la bataille du début de Gladiator est sur le danube, en pannonie ou mésie (Hongrie et serbie moderne) et surtout contre les Quades et marcomans qui seraient plutot des germains orientaux voir d'origine scandinave comme les Goths et les Burgondes.
Par contre les guerres contre les Cimbres et les Teutons (dont la germanité est questionnable vu le nom très celtique de ces 2 peuples et leurs alliés Ambrons qui sont des Helvètes) c'est vers 106-101 AVANT JC que ça se passe. Et c'est Marius qui les vaincs près d'Aix en provence.

A part ça je suis daccord que c'est un bon film Gladiator. Il est aussi historique que les 3 mousquetaires, mais ça ne retire rien à ses qualités une fois qu'on admet que ce n'est pas un film historique.

kofboay
Porte Etendard
Messages : 630
Enregistré le : 11 févr. 2004, 23:43
Localisation : Lyon

Message non lu par kofboay » 20 juin 2006, 08:12

Jenlain a écrit :Moais. Pas mal de n'importe quoi...




Kof, tu parles de la bataille de la forête de Teutoberg ? C'est son nouveau nom ? Pour préciser sur cette bataille, après la conquêtre des Champs Décumanes sur les Suève (qui formeront avec d'autres les Alamans 150 ans plus tard avant de reprendre leur indépendance vers 406 pour finir en Espagne), Varus le cretin de général romain s'est mis en tête de conquérir la rive droite du Rhin au nord du Main. Mais il s'est engagé ds une campagne contre les tribu germaine qui fprùeront la conféderation Franque plus tard sans aucun auxiliaire pour éclairer ses flancs. Ca lui a été fatal puisque ses 3 légions se sont fait massacrées dans une embuscade.
Mais c'était à l'époque d'Auguste, sur le Rhin et contre des germains occidentaux. Alors que la bataille du début de Gladiator est sur le danube, en pannonie ou mésie (Hongrie et serbie moderne) et surtout contre les Quades et marcomans qui seraient plutot des germains orientaux voir d'origine scandinave comme les Goths et les Burgondes.
Par contre les guerres contre les Cimbres et les Teutons (dont la germanité est questionnable vu le nom très celtique de ces 2 peuples et leurs alliés Ambrons qui sont des Helvètes) c'est vers 106-101 AVANT JC que ça se passe. Et c'est Marius qui les vaincs près d'Aix en provence.

A part ça je suis daccord que c'est un bon film Gladiator. Il est aussi historique que les 3 mousquetaires, mais ça ne retire rien à ses qualités une fois qu'on admet que ce n'est pas un film historique.
Oui je parle de celle-ci. Kalkriese n'est pas le nouveau nom de cette bataille, c'est son autre nom. Du nom de la plaine où avait lieu la bataille. Teutobourg est le nom du massif qui domine la plaine de Kalkriese. Sinon je ne vois pas en quoi c'est du n'importe quoi ce que j'ai raconté à propos de cette bataille.

Quant aux Cimbres et les Teutons ils sont descendus tout droit du Jutland, soit du Danemark actuel. Je ne sais pas si c'étaient des germains mais pour simplifier et ne pas s'enfoncer dans un débat stérile on peut les y classer.

kof
"L'âge de pierre ne s'est pas terminé par pénurie de pierres. On n'est pas passé du cheval à l'automobile par pénurie de foin."

Archaon
Lieutenant
Messages : 158
Enregistré le : 19 mars 2006, 10:09
Localisation : N'essayez pas de me chercher ailleurs que partout.

Message non lu par Archaon » 20 juin 2006, 08:49

Pour ton combat de gladiateurs, c'est faux archi-faux. D'après le CNRs en tout cas.

Les gladiateurs valaient de l'or. Lorsque l'un d'entre eux mourrait dans l'arène, c'était catastrophe. Une journée de combat comme on en voit dans Gladiator signifie la ruine de celui qui les a acheté. Si mes souvenirs sont exacts, seulement 5 à 10% des galdiateurs ayant combattu dans l'arène, tout au long de l'histoire romaine, sont morts. Ca représent un sacré pasquet d'homme compte tenu du nombre de gladiateurs total, mais en terme de proprtion, ça reste très faible.

Peu importe qu'ils aient été ou non d'anciens soldats romains. Le rétiaire, le thrace, le myrmidon etc... avaient leur propre style, mais en aucun cas celui est figuré dans ce film. De plus, chaque catégorie avaient des enbnemis bien spécifiques. Ainsi, le rétiaire ne pouvait affronter que le thrace et le myrmidon. Je ne me souviens plus des autres rapports, mais je sais que ça fonctionne comme ça.

Quant à la bataille, ils ne sont pas d'accord non-plus. La force de l'armée romaine, c'était justmeent de pouvoir éviter ces gros bordels. Ils avançaient en tortue (formation carrée couverte de bouclier sur les côtés et le haut). Le premiers rang chargeait, releveait son bouclier vers le haut, et se contentait de mettre un coup de glaive dans les jambes ou le ventre, faisant ainsi tomber l'ennemi au sol. C'était les rangs suivants qui étaient chargés de les achever. Rapidité et efficacité.

Ce n'est qu'en fin de bataille, quand il ne reste plus beaucoup de danger que es formations se dispersent et finissent d'éliminer les dernières poches de résistance. C'est justmeent la cohésion de l'armée qui fait qu'elle a gagné des batailles à 1 contre 7 (le plus gros déséquilibre que je connaisse dans l'histoire romaine).

Quant au nombre d'auxiliaires recrutés sur place, ils en ont carrément formé tout une légion. La légion "Aluda". La légion Alouette (ainsi nommée en raison des ailes sur les casques de certaines tribues gauloises). Cependant, sur les 6 000 hommes (un tout petit peu moins en fait) que forment une légion, le maximum d'auxiliaires "étrangers" étaient de 1 200 et des brouettes (me souviens plus du nombre exact).

Quant à Varus, voici ce que j'ai trouvé.

Varus, gouverneur romain de la Germanie. Publius Quintilius ou Quintilius Varus fut consul en 13 av. J.-C.; quelques années plus tard, il fut chargé du gouvernement de la Syrie; il s'y montra très avide; parti de Rome pauvre, il y revint fort riche au bout d'un an. En 9 ap. J.-C., il fut chargé par Auguste, dont il était le neveu par alliance, du commandement des légions de Germanie. Drusus, puis Tibère venaient d'étendre la domination romaine jusqu'à l'Elbe ; ils avaient reçu la soumission plus ou moins sincère des principales tribus germaniques, Chauques, Bructères, Chérusques, Chattes. Des camps de légions avaient été installés dans la région du haut Weser et jusque sur la rive gauche de l'Elbe. Mais la paix n'était qu'apparente, et bien peu de Germains étaient résignés à la domination romaine. Varus ne le comprit pas; c'était un homme indolent et médiocre. Il crut pouvoir traiter la Germanie comme il avait traité la Syrie. Au lieu de tenir ses légions en haleine et d'inspirer la crainte aux peuplades germaniques par une activité militaire incessante, il passa son temps à prononcer des sentences du haut de son tribunal ; il administra ce pays mal dompté comme une province depuis longtemps conquise et pacifiée. Ce fut alors qu'un jeune guerrier, Arminius, chef des Chérusques, ourdit un complot contre les Romains. Il avait servi dans les troupes de Rome; il avait même acquis le droit de cité et le rang de chevalier. Pour mieux capter la confiance de Varus, il se montra fréquemment devant lui; il encouragea les Germains à feindre de s'intenter les uns aux autres de nombreux procès; Varus les jugeait, et ces guerriers le remerciaient de mettre fin, par ses sentences, à des conflits qu'ils avaient jusqu'alors tranchés les armes à la main. Lorsque Arminius eut gagné à son projet de nombreux Germains, il fit courir le bruit qu'une peuplade éloignée s'était soulevée. Varus, qui campait alors près du Weser, accueillit cette nouvelle et se mit aussitôt en marche vers le Rhin. Tout d'abord Arminius et les principaux chefs germains l'accompagnèrent avec leurs guerriers ; mais bientôt ils disparurent.
Enfin, lorsque les trois légions dont se composait l'armée de Varus furent arrivées dans la forêt de Teutoburg, la trahison éclata. De toutes parts surgirent les Germains, menés au combat par le jeune chef des Chérusques. Le premier jour, les troupes de Varus résistèrent vaillmnment, et le soir elles campèrent en plein bois; le lendemain matin, elles reprirent leur marche, mais assaillies sans répit durant tout le jour, elles ne se défendirent qu'à grand'peine ; le troisième jour, arrivées à la lisière de la forêt, elles débouchèrent en plaine et furent cernées par des bandes innombrables d'ennemis. Varus, dès qu'il vit la défaite certaine, se jeta sur son épée; son corps, retrouvé par les Germains, fut mutilé : sa tête fut portée, comme un trophée de victoire, au roi des Marcomans, Marobod, qu'Arminius voulait entraîner dans sa révolte; mais Marobod, redoutant la puissance romaine, l'envoya à Rome où elle put être déposée dans le tombeau de famille du malheureux Varus. Tous les soldats romains, qui ne tombèrent pas sur le champ de bataille, furent les uns .massacrés, les autres vendus comme esclaves. Trois aigles légionnaires furent prises par les Germains. Depuis la bataille de Cannes, Rome n'avait pas subi une pareille défaite. Lorsque Auguste apprit ce désastre, il tomba dans une douleur profonde ; on raconte que pendant longtemps il s'écria :

"Varus, Varus, rends-moi mes légions".
La réalité telle que nous la perçevons n'est qu'une illusion; et au travers de notre perception, l'illusion devient réalité.

Cirth
Lieutenant
Messages : 214
Enregistré le : 09 mai 2004, 03:38

Message non lu par Cirth » 20 juin 2006, 09:07

elle rajoute quoi la version longue par rapport à la version normale pour gladiator ?

Sinon je ne suis pas du tout d'accord avec la note pour princess bride, ce film est excellent et bourré de phrases cultes c'est sur que si on le regarde comme ça au premier degré c'est pour enfants, mais les reparties et les dialogues sont truculants :) enfin à mon gout et à celui de tous mes potes :P je lui met facile un 17/20

Kalidor et Conan le destructeur c'est mouais :P Kalidor c'est une histoire ou y a pas de cimérien :P et le destructeur c'est eek du gachis :(

Willow : 16
13ème guerrier : 10 (passable, ca se laisse regarder si on a des pop corn et une bière :P )
Narnia : 10 (mouais ... j'aime pas les enfants :P )
Harry Potter : 12 (sympa a regarder ... mais je n'ai pas lu les bouquins ceci explique ptet celà)
Donjons et Dragons : 0 (Quel massacre ! :( !! ... le pire c'est qu'ils ont sortit un n°2 et qu'ils ont réussi à faire pire que le un !)
Highlander : 12 ( faut pas exagérer tout film avec christophe lambert perd instantannément sa crédibilité ... il n'est absolument pas convaincant dans le role de highlander alors sean connery a beau se démener on regrette que ce ne soit pas lui le héros du film... dommage qu'il y ait lambert ca aurait pu etre bien sinon)
La garde de nuit veille ... sur son Intendant Supernounours !

Livres en cours :
Les Aventuriers de la mer.
La roue du temps (en pause ... pour cause de tirage de couette)

Répondre