Les Rois des Sables

Riverdream, le voyage de Haviland Tuf et tout le reste autour de l'auteur
Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Les Rois des Sables

Message non lu par Supernounours » 11 déc. 2007, 14:26

Je viens de me payer ce nouveau recueil de nouvelles et je le lirai incessamment sous peu ! :)

On dirait qu'à part la nouvelle éponyme et "Par la croix et le dragon" (excellente la première et bien sympa la seconde), c'est que de l'inédit.
Le tout ne pèse pas lourd question quantité, 200 pages et quelque, mais j'ai quand même hâte de découvrir tout ça.

Avis bientôt.

PS : on a tendance à l'oublier mais Martin est aussi un maître de la SF !

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 17 déc. 2007, 19:11

Toutes les nouvelles se déroulent dans le même univers que Martin explore à travers toutes ses nouvelles / romans de SF. Rien de super novateur mais c'est normal vu que ça date des années 70.

- Par la croix et le dragon (1978)
J'ai déjà du en parler quelque part mais c'est pas grave. En gros Martin nous place dans la peau d'un Chevalier du Christ, un clerc envoyé aux quatre coins de l'univers pour écorcher de l'hérétique. Au fil des ans sa foi s'est petit à petit réduite à néant, et voilà qu'on lui parle d'un prophète qui revisite complètement l'histoire biblique à travers un ouvrage à succès : Par la croix et le dragon. Passionné par l'épique récit, c'est avec une certaine excitation que notre inquisiteur part combattre le chef de cette Eglise pour le moins atypique...
:arrow: Très bonne nouvelle, que j'ai relue avec un plaisir non feint. Martin réfléchit intelligemment (comme toujours) sur du rôle même d'une religion, avec drôlerie et pertinence.

- Aprevères (1977, inédite)
Cette fois l'héroïne est une jeune fille du nom de Shawn, elle vit au sein de ce qu'elle appelle une "famille", une sorte de clan en fait. Sa planète subit le grand-hiver depuis huit ans : le froid est partout. Lors d'une excursion (une chasse probablement, elle possède un arc et un couteau) loin de son village, son compagnon est blessé par un "vampire". Shawn tente de le sauver en sacrifiant des rations de nourriture, en vain. Seule et quasi condamnée, Shawn tombe soudain sur une mystérieuse construction de métal autour de laquelle des fleurs bleutées résistent miraculeusement au froid. A l'intérieur, une sorcière l'y attend.
:arrow: Dommage que l'on comprenne si vite ce que manigance l'étrange sorcière car l'intrigue tombe un peu à plat. Néanmoins cette nouvelle reste agréable et plutôt originale. La fin m'est apparue comme très mystérieuse... J'aimerais bien en discuter avec quelqu'un du forum !

- Vifs-amis (1973, inédite)
Très connus des voyageurs stellaires, les "cligneux" sont des petits organismes constitués d'énergie qui flottent dans l'espace et se nourrissent de débris flottants. Les "sombres" sont en quelque sorte leur doubles maléfiques, beaucoup plus gros (taille d'un homme) et très dangereux pour l'homme. En tentant de percer le mystère de ces êtres voyageant à vitesse de la lumière, les humains ont découvert qu'il était possible de fusionner avec les "sombres" pour devenir des "vifs-amis", des hommes (avec leur conscience d'hommes) qui voyagent à la vitesse de la lumière et qui peuvent voguer indéfiniment dans l'espace, sans toutefois pouvoir supporter la gravité d'une planète. Devenir "vif-ami", c'est le rêve de Brand, mais le rituel est risqué. Si sa compagne Melissa y est parvenu, lui n'a pas le courage. Les "sombres" le terrifient. Séparés par le vide de l'espace, les anciens amants ne se voient presque plus. L'un vit sa vie d'humain, l'autre son existence de "vive-amie". Ils sont devenu bien trop différents, leurs préoccupations ne sont plus les mêmes... Pourtant Brand l'aime encore.
:arrow: Une chouette nouvelle, triste et poétique. Au delà de la trame SF, l'histoire est toute simple et peut facilement servir de métaphore à des situations bien plus terre-à-terre. Un bon moment !

- La cité de pierre (1974, inédite)
Le monde-étape est une planète servant d'escale à de nombreux vaisseaux. Sa partie habitée n'est constituée que d'un spatioport et de sa cité (protégés des vents par d'immenses pare vents construits par une civilisation désormais éteinte) auxquels est accolée la cité de pierre, immense labyrinthe poussiéreux habité par des parias et des sans-vaisseau. Holt est l'un deux. Il ne reste plus grand chose de son équipage déchu (deux se saoulent à longueur de journée, l'un tente de percer les secrets de la cité de pierre en la cartographiant...), et son seul espoir est de pouvoir s'engager sur un autre vaisseau afin de quitter cette foutue planète. Tous les jours il se présente à l'embauche et tous les jours il se fait renvoyer de la même façon. En attendant son heure, il vit dangereusement en cambriolant les huttes des Cédrans, extra-terrestres visqueux complètement apathiques durant la journée mais terriblement efficaces la nuit. Pour ne pas sombrer dans le désespoir, Holt se remémore son passé...
:arrow: Une nouvelle très sombre mais vraiment fascinante. Les talents de conteur de Martin m'ont encore bluffés. La fin complètement barrée m'a quelque peu surpris !

- La dame des étoiles (1973, inédite)
Fraîchement débarqués que le Caillou, la Dame des étoiles et son compagnon le Môme d'or tombent dans un piège vicelard. Ils finissent violés au fond d'une ruelle et y perdent même leurs pass d'identité. Impossible alors de récupérer leur vaisseau : les voilà bloqués au sol, perdus dans une ville hostile où règne le terrible Marquis. Ce dernier fait la loi, avec à ses ordres le vilain Crawney et l'odieux Chat Boîteux, mi-homme mi-chat. Les deux infortunés n'ont d'autre choix que d'accepter l'aide de Hal le Poilu, proxénète notoire mais plutôt réglo. Il leur offre sa protection, mais eux doivent bien évidemment bosser pour lui. Problème : Hal décide un jour de "louer" le sublime Môme d'or aux aristocrates du coin (plutôt que de le laisser faire le tapin), le séparant ainsi de la Dame des étoiles qui se révèle être amoureux de lui, en dépit de son étonnant mutisme. Elle décide de prendre les choses en main...
:arrow: Alors là je ne sais pas ce qu'à pris Georges mais c'était sûrement de la bonne. Une sorte de conte SF aussi délirant qui rafraîchissant. Miam !

- Les rois des sables (1979)
Kress est un bourgeois qui ne sait pas quoi faire de ses thunes et de son temps. Sa passion ? Les animaux exotiques, les plus répugnants possibles. Alors qu'il recherche une nouvelle bébête pour remplacer les dernières (qui se sont entretuées durant sa courte absence), il tombe sur une mystérieuse boutique emplie de brume. C'est là qu'une femme nommée Wo va le convaincre d'acheter des rois des sables, sortes d'insectes communautaires au comportement surprenant. Elle lui présente quatre colonies (de couleur différentes) qui construisent des châteaux de sable et se font la guerre, concluant alliances si besoin est. Chaque "armée" est contrôlé par une "gueule" (sorte de reine enfouie sous le sable à qui les "mobiles" apportent de la nourriture). Mais ce qui convainc Kress, c'est leur capacité de reproduire le visage de leur dieu : le sien en l'occurrence. En effet les rois des sables savent sculpter avec talent un visage projeté par hologramme. A l'intérieur de son ancien aquarium à piranha, rempli de sable pour l'occasion, Kress fait installer quatre colonies. Fier de son acquisition, il organise rapidement des soirées avec des amis. Affamées depuis des jours, ses créatures deviennent féroces et c'est le carnage assuré lorsque les convives leur lancent des restes de nourriture ou d'autres animaux. Tout le monde fait des paris et les petites fêtes se passent à merveille. S'adaptant parfaitement à leur nouvelle prison de verre, les rois des sables grossissent et font rapidement le double de leur taille de ceux du magasin. Un jour Kress remarque que sur les quatre châteaux, son visage sculpté semble légèrement déformé, presque maléfique...
:arrow: Une nouvelle brillante et extrêmement bien rythmée. Quand Martin mixe la SF avec l'horreur, mieux vaut avoir l'estomac bien accroché.

En clair, la qualité des récits est un peu inégale. Seule la nouvelle éponyme frise l'excellence. Néanmoins, chaque histoire dévoile une nouvelle facette du fameux univers SF de Martin... et la variété est belle et bien au rendez-vous. Si on oublie la deuxième nouvelle qui n'est que "sympathique", on navigue en permanence dans le "bon" tendance "très bon". Pour le moment, c'est quand même le moins réussi des recueils de Martin sortis en français, mais ça reste franchement recommandable, de part son originalité et un style (déjà) impressionnant.

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3605
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Message non lu par tam-tam » 18 déc. 2007, 08:48

C'est vraiment le genre de critique qui donne envie! Mais faute de temps, ce sera remis aux calendes grecques :(

PS: Hey, tu as passé le cap des 3000 messages! :wink: Il n'y a même plus assez de grade pour toi, tu as explosé le plafond!
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3389
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Message non lu par Darkstar » 18 déc. 2007, 10:23

+1

Ca donne envie. :D
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto

Avatar du membre
Bran Noircorbac
Sorcier
Messages : 2690
Enregistré le : 21 janv. 2005, 22:29
Localisation : Elsass
Contact :

Message non lu par Bran Noircorbac » 18 déc. 2007, 12:09

ouais, je le met sur ma liste d'attente (quelque part en haut) :wink:
Votre talent [lecture de textes vains] vient d'augmenter d'un point

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 18 déc. 2007, 19:02

Merci les gars. :)
Mais vous savez le livre ne fait que 220 pages, alors vous allez bien trouver une petite soirée pour le lire, non ? :P
Et malgré mes 3000 messages, j'aurais jamais de grade spécial. Parfois je regrette mon fort Nounours. :cry:
Modifié en dernier par Supernounours le 20 déc. 2007, 16:16, modifié 1 fois.

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3605
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Message non lu par tam-tam » 19 déc. 2007, 17:39

Supernounours a écrit : Et malgré mes 3000 messages, j'aurais jamais de grade spécial. Parfois je regrette mon fort Nounours. :cry:
J'aurais bien vu un titre du genre grand-maître du nounours d'or ou prince-démon de la superpeluche :wink:
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 20 déc. 2007, 16:17

Un truc dans ce style me plairait bien, mais un modérateur se doit d'avoir l'air sérieux. 8)

Avatar du membre
Bran Noircorbac
Sorcier
Messages : 2690
Enregistré le : 21 janv. 2005, 22:29
Localisation : Elsass
Contact :

Message non lu par Bran Noircorbac » 20 déc. 2007, 20:50

Supernounours a écrit :Un truc dans ce style me plairait bien, mais un modérateur se doit d'avoir l'air sérieux. 8)

Avec un pseudo pareil, c'est bien parti.

je suis déjà dehors. :wink:
Votre talent [lecture de textes vains] vient d'augmenter d'un point

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 22 déc. 2007, 20:59

Le pire c'est que t'as raison X_X

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 22 févr. 2008, 23:11

on choisit pas son passé... :D
moi j'ai toujours cru en mon tajinours !
le roi de la banane et de l'héliporté hein babynours ?
j'ai acheté ce bouquin a la sortie et je le lis sous peu et je te confronterai mon avis implacable :wink:

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 23 févr. 2008, 14:11

Tu es celui qui m'a ouvert les portes de la SF martinienne et je ne peux que trépigner dans l'attente de ta divine opinion sur ce recueil. Ca se très vite tu verras ! J'espère que tu m'aideras à interpréter la fin d'Aprevères... :roll:

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 31 mars 2008, 12:33

Alors j'ai lu les trois premières nouvelles et comme promis j'ajoute mes impressions.

- Par la croix et le dragon
Comme toi je trouve que c'est une très bonne nouvelle avec une réflexion solide et bien présentée sur la religion. En gros la question est :"Qu'est-ce-qu'être croyant, et comment l'être ?".
en 25 pages Martin a réussi à élaborer des réflexions intelligentes en peu de page. Evidemment rien n'est poussé à l'extrême, structure oblige.
cette religion du dragon me rappelle quelque chose. cette croyance hypocrite mais sincère est souvent le reflet que donne les auteurs de Fantasy (très présent chez Moorcock notamment) à la religion. Les dieux causent le malheur des hommes. ces derniers meurent pour eux dans la haine des autres mais pourtant il faut bien croire en quelque chose.
une vision désabusée mais séduisante de la religion.
comme une confrontation entre le dieu chrétien du monde et le dieu (païen) de la fantasy.

- Vifs-amis
non ce n'est pas une nouvelle de Robin Hobb.
Je trouve que cette nouvelle regroupe deux thèmes très récurrents dans les nouvelle de Martin : l'histoire d'amour triste et "quand la technologie exauce les vieux phantasmes de l'humanité".
Et si vous pouviez réaliser votre rêve le plus fou mais qu'il pouvait vous en coûter la vie pour l'avoir ?
Il y a beaucoup de romantisme dans cette histoire mais je trouve que c'est avant tout l'histoire de deux personnes différentes qui ont poursuivi le même rêve. et à la fin les deux y ont gagné et perdu quelque chose. tout changement a un prix mais on peut concrétiser ce rêve de plusieurs manières
une nouvelle simple et joli.

- Âprevères ATTENTION SPOILERS
Pour finir, la nouvelle qui fâche :)
quelle fin surprenante en effet. le style de fin qui nous arrête 5 minutes avant de continuer. une bonne nouvelle sans plus car quelque chose dérange a la fin.
je vais te donner mon avis sur la signification :
je trouve l'idée assez proche de la nouvelle "Vif-amis", à savoir la technologie est-elle capable de réaliser les rêves les plus fous, donner vie à des légendes qui habitent nos civilisations ?
peut-on vivre la magie ? pourtant à la fin on sent une espèce de désillusion avec la révélation mais malgré tout l'héroïne veut y croire, comme dans "La croix et le dragon".
les légendes sont-elles toujours aussi magnifiques si elles deviennent des réalités illusoires ? oui et non. sur le coup non mais avec le temps, la rêverie traditionnelle de l'homme fait le reste (dernière phrase)...

voilà je ne sais pas ce que tu en penses.
la suite bientôt :wink:
Modifié en dernier par Jhary le 31 mars 2008, 20:14, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 31 mars 2008, 15:11

OK pour la désillusion mais si je me rappelle bien y'a pas un camion qui pointe son nez à la fin ? :shock:

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 31 mars 2008, 20:12

non absolument pas. aucune trace de ce que tu dis dans Âprevères.
tu voyais ça comment toi ?
je me rends compte que je spoile un peu alors j'édite.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 02 avr. 2008, 12:41

J'ai pas le bouquin sous la main mais je vérifie ce WE. J'ai pourtant le souvenir de deux gros points lumineux qui apparaissent sur la fin, et ça m'avait vraiment fait penser à camion sur le moment... Je suis peut-être à côté de la plaque hein. A vérifier.

Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Les rois des sables

Message non lu par Catlinel » 23 déc. 2009, 20:18

Il a atterri sur ma pile il y a peu. J'ai hâte d'être aux vacances pour m'y mettre !

Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Les rois des sables

Message non lu par Catlinel » 01 janv. 2010, 17:55

Vu que j'avais un peu de temps, je l'ai entamé un peu à l'avance et vite fini - il ne fait que 220 pages. Heureusement car franchement je suis un peu déçue. A part "Vifs-amis" que j'ai trouvé pas mal, et "Les rois des sables" dont je connaissais l'adaptation télé et que j'étais curieuse de voir dans sa version écrite, j'ai trouvé les autres nouvelles plutôt banales. Pas ennuyeuses, mais bon, pas inoubliables non plus.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Re: Les rois des sables

Message non lu par Supernounours » 04 janv. 2010, 11:59

Rois des sables à la TV ? J'aimerais bien voir ça... Je vais faire des recherches !
Tu as le nom de cette adaptation ?

Pour le reste mes souvenirs sont un peu flous mais j'avais vraiment aimé ce recueil (cf. premier post, à l'époque où j'écrivais beaucoup sur le forum :S)

Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Les rois des sables

Message non lu par Catlinel » 04 janv. 2010, 15:45

Je crois qu'il est passé dans la série "Au-delà du réel". L'un des meilleurs épisodes à mon avis. J'y ai immédiatement repensé en lisant le quatrième de couverture.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Re: Les rois des sables

Message non lu par Supernounours » 04 janv. 2010, 16:34

Ah mince c'est une série alors... ça va être coton à retrouver !

Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Les rois des sables

Message non lu par Catlinel » 04 janv. 2010, 17:53

Après quelques recherches sur le net (google est notre ami^^), j'ai fini par le retrouver. Il s'agit de "Le royaume des sables" (Sandkings), l'épisode 1 de la saison 1 de "Au-delà du réel, l'aventure continue". En voici le résumé :

Simon Kress, chercheur dans un labo gouvernemental, travaille sur le programme des "créatures des sables", des êtres vivants ramenés de la planète Mars . Ces animaux ressemblent à des scorpions, mais sont dotés d'une intelligence surprenante . Un jour, Simon est licencié pour avoir tenté de protéger une créature qui tentait de fuir . Le gouvernement décide de stopper le programme ...

Ca diffère assez de la nouvelle je dois dire, mais bon, l'histoire m'a marquée, parce que c'est le seul épisode de la série dont je me rappelle.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Re: Les rois des sables

Message non lu par Supernounours » 05 janv. 2010, 11:21

Merci pour les infos, je poursuivrai les recherches dès que mon stage sera terminé. :)

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Re: Les rois des sables

Message non lu par Jhary » 10 janv. 2010, 11:12

Je l'avais vu à l'époque cet épisode. Je n'ai même pas fait le lien.

Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Les rois des sables

Message non lu par Catlinel » 25 janv. 2010, 16:06

J'y ai immédiatement repensé en voyant la couverture. D'ailleurs je m'étonne moi-même parce que ma mémoire visuelle est plutôt bof, et pourtant je me rappelle de l'épisode vu il y a bien une dizaine d'années dans les moindres détails. Mais il faut dire que c'est du bon matériel aussi. 8)

Répondre