Chanson pour Lya

Riverdream, le voyage de Haviland Tuf et tout le reste autour de l'auteur
nadine
Porte Etendard
Messages : 637
Enregistré le : 12 févr. 2004, 13:26
Localisation : France

Chanson pour Lya

Message non lu par nadine » 13 févr. 2004, 00:02

Ce livre est un recueil de neuf nouvelles de Martin,

-Chanson pour Lya dans lequel un groupe de terriens télépathes enquête sur une nouvelle religion apparue sur la planète des Ch'kéens.

Cette nouvelle là a été difficile à lire pour moi, (qui ne suit déjà pas trop portée religion) mais peut être intéressante pour d'autres.

Je n'ai pas lues les autres nouvelles encore. :?

Tiens je vais peut être m'y mettre ce soir.. :wink:

J'aimerais bien connaître votre avis.

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 18 févr. 2004, 23:24

je l'ai acheté il y a un mois et je le commence la semaine prochaine :) . je te dirai ce que j'en pense. j'enchainerai sans doute avec "des astres et des ombres", mais ceci est une autre histoire... :wink:

nadine
Porte Etendard
Messages : 637
Enregistré le : 12 févr. 2004, 13:26
Localisation : France

Message non lu par nadine » 19 févr. 2004, 12:24

cool, merci :D

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 06 mars 2004, 20:48

OK nadine je l'ai fini hier :D . tu me diras ton avis.
je crois que tu peux tout lire. celle que tu as lu (la plus longue) n'est pas la plus intéressante. c'est vrai qu'elle n'est pas évidente à lire, mais je ne la trouve pas si portée religion que ça. Martin aborde plus une question métaphysique qui dépasse la religion et cette question m'a plu parce que je me la suis plusieurs fois posée : connait-on vraiment l'autre, l'aime-t-on vraiment, sommes nous naturels face à eux ? même avec l'amour, on reste parfois seul (face à la mort, la place que prend notre corps dans l'espace ne peut être occupé par aucun autre,...) je trouve ce doute destructeur intéressant. cpdt les persos ne sont pas attachants et l'issue est archi-prévisible...

voici celles que je te conseille (si tu ne les a pas encore lu):
- au matin tombe la brume : le meilleur pour moi :) . plein de magie, superbe univers, très gothique :? , l'opposition éternelle entre les Mystères et la science.
- pour une poignée de volutoines : un côté très thriller qui est très réussi.
l'idée de réutiliser les cadavres pour le travail manuel m'a plu. la 2ème partie et la fin tiennent bien en haleine.

pour le reste :
- il y a solitude et solitude : un peu court c dommage parce que le thème de la solitude dans l'espace mérite un traitement plus progressif(le héros le méritait). le sujet me plait mais la fin m'a laissé un peu imperméable...
- le héros : un peu trop court mais là pour réellement s'attacher au perso. c l'histoire d'un héros de guerre qui veut prendre sa retraite, mais peut-on laisser partir un "héros"?... la fin est bonne.
- L'éclaireur : encore une bonne histoire qui se finit trop vite :( . des humains lunaires essayent de retrouver les terriens après avoir été séparés plusieurs siècles suite à un cataclysme je crois. le problème c'est qu'il ne se ressemble plus du tout ( au sens propre comme au figuré). petite réflection sur ce qu'est (et ce que peut être) réellement un être humain.
- VSL : la nouvelle la plus courte mais intéressante si on saisit la subtilité de la fin (je n'y suis pas encore totalement :? ). ça parle de tentative de voyage dans l'hyperespace et des mystères qui entourent son étude.
- la sortie de San Breta : les fantômes du futur ne sont plus dans des manoirs... petite ressemblance avec stephen King. bonne nouvelle pour ceux qui aiment les autoroutes dégagés, les cheveux au vent et le soleil couchant.
- Diaporama : nouvelle d'actualité : faut-il se tourner vers les étoiles ou ballayer devant sa porte? vision pessimiste mais réaliste des inégalités des hommes face aux rêves.

au fait c quoi cette couverture de M§*%$!!! on dirait un vieux cover de bouquin érotico-mystico-romantique. en plus lya n'a pas de longs cheveux blonds mais de courts cheveux bruns... et cet arc... :P :?

nadine
Porte Etendard
Messages : 637
Enregistré le : 12 févr. 2004, 13:26
Localisation : France

Message non lu par nadine » 06 mars 2004, 21:40

Merci Jhary !!! :D

et ben en fait, j'en ai lu quelques unes l'autre soir,
l'éclaireur (excellente),
la sortie de Breda (que tu décrit fort bien et ayant moi-même "pratiqué" mister King, je trouve ta remarque très juste),
VSL (assez ironique en somme),
et j'ai lu aussi : le héros, que j'ai bien aimée aussi, quoique qu'un peu courte et bizarrement ficelée je dirais. Mais pas inintéressante. :D Oui, j'ai bien aimé la fin moi aussi.

rrahhh oui la couverture. no comment.
attends de voir celle de des astres et des ombres. :shock:
Si tu le construis... il viendra

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 07 mars 2004, 20:47

Je vois ce que tu veux dire… :P je l’ai aussi. Tenue sankokaï-stripteaseuse ! elle est aussi en haut d’une falaise ; on dirait que la pseudo-lya la vise avec son arc parce qu’elle lui a piqué sa tenue du lido :lol: !!! je le lirai juste après les noces poupres … as-tu un avis sur ce livre ?

nadine
Porte Etendard
Messages : 637
Enregistré le : 12 févr. 2004, 13:26
Localisation : France

Message non lu par nadine » 07 mars 2004, 20:58

heu non, pas encore, je ne l'ai pas encore lu.
Mais j'ouvrirais un sujet ... heu.. sur le sujet dès que ce sera fait, à moins que tu ne le fasses avant :wink:
Si tu le construis... il viendra

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 03 juin 2004, 23:03

Dans le topic sur "l'agonie de la lumière", j'ai écrit ceci :
Supernounours a écrit :Tout un univers à été créé par Martin, avec ses planêtes, ses légendes, ses peuples, ses cultures, etc...
Largement de quoi écrire tout un cycle !
A la fin du roman, on a un peu l'impression que tout ce potentiel n'a pas été totalement exploité :?
Et bien j'ai été agréablement surpris de découvrir que ce même univers avait déjà été utilisé dans la nouvelle "le héros" de Chanson pour Lya ! Peut-être Martin l'a utilisé dans d'autres recueils que je ne connais pas...

Je viens donc de commencer Chanson pour Lya (expédié par mon fournisseur officiel :wink: ) et j'ai lu les nouvelles les plus courtes pour commencer, à savoir :
- le héros : très réussi ! Court mais efficace, surtout la fin très G.R.R. Martin...
- L'éclaireur : bien sympa aussi malgré une fin un peu en queue de poisson.
- VSL : Excellent !
Jhary a écrit :- VSL : la nouvelle la plus courte mais intéressante si on saisit la subtilité de la fin (je n'y suis pas encore totalement :? )
SPOILER avec tentative de réponse pour Jhary :
Voilà ce que j'ai compris : l'hyperespace était censé permettre les voyages intergalactiques (pour conquérir d'autres planêtes) en accélérant considérablement la vitesse des vaisseaux spaciaux. En découvrant qu'au lieu d'accélérer, elle ralentissait, tout les rêves de conquêtes s'envolent...
Pour les résumés, jeter un oeil sur le message un peu plus haut.
Je vais terminer les autres nouvelles pour vous donner mon avis définitif sur le livre 8)
T'inquiète pas Jhary, mon rapport arrive... :wink:

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 03 juin 2004, 23:43

eh tu traines pas on dirait. en fait ça je l'ai cerné : les possibilités de conquètes s'effacent mais ce qui reste flou c'est pourquoi ça va plus lentement. en fait l'important n'est peut-être pas là mais j'ai bloqué à la fin en me disant : "ben pourquoi ça va plus lentement ?" ne pas expliquer parfois c'est un peu facile, mais dans son cas non parce que je me suis un peu casser la tête pour comprendre, alors si le mystère invite à la reflexion, ça me plait :) .

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 03 juin 2004, 23:49

En même temps, je sais pas si les scientifiques ont vraiment prouvé l'existence de l'hyperespace et, si oui, son fonctionnement est sûrement encore très flou... Mais j'avoue ne pas m'être renseigné sur la question.
Et puis un peu de mystère ne fait pas de mal :)
Modifié en dernier par Supernounours le 04 juin 2004, 00:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 04 juin 2004, 00:09

là tu as dit la morale de ma nouvelle préféré du recueil : "au matin tombe la brume".

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 04 juin 2004, 00:19

Bon allez ça suffit, je cours aller lire cette fameuse nouvelle...
Bonne nuit et te couche pas trop tard Jhary :wink:
Je sais qu'Alysanne est bavarde mais quand même :D

Alysanne
Lieutenant
Messages : 268
Enregistré le : 05 mars 2004, 01:56
Localisation : Au confluent de la Seine et de la Néra

Message non lu par Alysanne » 04 juin 2004, 00:29

Je viens de lire aussi Une Chanson pour Lya.
Je ne reviens pas sur le résumé, celui de Jhary est parfait ! :wink:

Très agréable dans l'ensemble, mes préférées :
- Pour une poignée de volutoines, l'idée des cadavres recyclés c'est flippant mais bien développé. Très réussi
- Il y a solitude et solitude : au début on se dit pas mal, ensuite il veut en venir ou ? Et la conclusion : :shock: Je ne l'avais pas vu arriver. :P
- L'éclaireur : qui est humain ? qu'est-ce qu'un humain ? La fin très noire !
- Le héros & Chanson pour Lya : biens traités mais j'avais vu venir la chute :roll: Mais mention bien quand même.

Je m'arrête là, sinon je vais toutes les citer. En fait, la seule qui ne m'a pas emballé : la sortie de San Breta.

Par contre, il y a quelque chose qui m'a frappé (qui a dit aïe ?), vous avez remarqué qu'elles ont toutes une fin très noire/cynique voire pessimiste ? Il faut peut-être oublier tous les espoirs de happy-end pour le Trône de Fer ! :lol:
Lorsqu'on s'amuse au Jeu des Trônes, il faut vaincre ou périr, il n'y a pas de moyen terme.

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 04 juin 2004, 00:38

la bonne remarque au bon moment encore :P :
oui je crois qu'il aime les fins pessimistes (mélancoliques aussi). ça me plait les fins tristes mais c'est vrai que appliqué au TdF, ça pourrait être frustrant :? . le recueil "des astres & des ombres" est aussi noir.

Alysanne
Lieutenant
Messages : 268
Enregistré le : 05 mars 2004, 01:56
Localisation : Au confluent de la Seine et de la Néra

Message non lu par Alysanne » 04 juin 2004, 01:10

Pareil pour moi. En général, j'aime bien les fins un peu désabusées et mélancoliques, ou carrément inconnues.
Mais appliqué au Trône de Fer ? J'en tremble d'avance...
Je viens de lire ton résumé sur Des astres & des ombres. Alléchant, il faut que je le trouve ! :P J'espère qu'il n'est pas épuisé celui-là ?
Lorsqu'on s'amuse au Jeu des Trônes, il faut vaincre ou périr, il n'y a pas de moyen terme.

Alysanne
Lieutenant
Messages : 268
Enregistré le : 05 mars 2004, 01:56
Localisation : Au confluent de la Seine et de la Néra

Message non lu par Alysanne » 04 juin 2004, 01:18

Supernounours a écrit :Je sais qu'Alysanne est bavarde mais quand même :D
Tiens je n'avais pas vu ton message !
Pourquoi tu dis ça ? Franchement, je ne vois pas ? :lol:
Lorsqu'on s'amuse au Jeu des Trônes, il faut vaincre ou périr, il n'y a pas de moyen terme.

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 04 juin 2004, 01:19

et si je te répond oui, qu'est-ce-que t'en penses ? :P .
épuisé aussi.
je laisserai trainer un oeil pour en trouver un. sinon si une fin pessimiste te guette, certains d'entre nous te sauveront la mise :wink: .

Alysanne
Lieutenant
Messages : 268
Enregistré le : 05 mars 2004, 01:56
Localisation : Au confluent de la Seine et de la Néra

Message non lu par Alysanne » 04 juin 2004, 01:56

J'en pense qu'un chevalier m'a sauvé de la dépression assurée...
Merci, ser :P
Lorsqu'on s'amuse au Jeu des Trônes, il faut vaincre ou périr, il n'y a pas de moyen terme.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 04 juin 2004, 16:44

Trois heures du mat' !!!
Comment tu fais pour te lever le matin ? :shock:

Pour revenir au sujet, je suis d'accord sur les fins bien dégueulasse des productions de Martin...
Je ne connais pas tous ses ouvrages (7 recueils de nouvelles ne sont même pas encore traduit :evil: alosr voilà quoi) mais il s'agit sûrement là une caractéristique du style Martin :wink:

Alysanne
Lieutenant
Messages : 268
Enregistré le : 05 mars 2004, 01:56
Localisation : Au confluent de la Seine et de la Néra

Message non lu par Alysanne » 05 juin 2004, 01:20

Supernounours a écrit :Trois heures du mat' !!!
Comment tu fais pour te lever le matin ? :shock:
Voyons Snounours, la réponse est évidente, je ne me lève pas ! Parce que je ne me couche pas ! :lol:
Lorsqu'on s'amuse au Jeu des Trônes, il faut vaincre ou périr, il n'y a pas de moyen terme.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 07 juin 2004, 19:41

J'ai lu Au matin tombe la brume cette aprèm et je la trouve tout simplement superbe !
Martin nous démontre encore qu'il est un écrivain hors pair...
L'univers de cette nouvelle est poétique et très onirique : un vrai bonheur :D
Les descriptions des paysages emplis de brume sont magnifiques :o

La question posée est la suivante : Faut-il laisser la science répondre à toutes nos questions sans réponse, effaçant ainsi tout le mystère et le rève de notre univers ? :roll:

Pour ceux qui l'ont lue, j'ai cru repérer un clin d'oeil à Ray Bradbury et ses Chroniques martiennes quand le héros nous parle d'une colonie martienne appelée Bradbury... Alors, je me fais des idées ?

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 07 juin 2004, 23:02

je ne t'avais pas menti SuperTed :wink: . elle a vraiment quelque chose en plus cette nouvelle. c'est un splendide manifeste pour tous les conteurs de rêves dont il fait partie.
on baigne dans un monde baroque et éthéré ...
l'allusion a Bradbury est rapide mais significative.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 07 juin 2004, 23:55

Là je viens de lire "La sortie de San Breta".
Cette nouvelle est vraiment spéciale et son histoire de voiture fantôme me rappelant aussi un roman du King :wink:
Pour l'instant, c'est la moins bien du recueil mais elle n'est pas si mal que ça je vous rassure...
(Martin ne fait QUE des trucs bien :) )

Juste avant, j'ai lu "il y a solitude et solitude", une nouvelle qui fout le cafard !
Le héros, qui a avoue avoir raté sa vie à cause de sa timidité, ressasse les souvenirs q'un amour perdu :( .
Après avoir souffert de la solitude sur Terre, il s'enfuit pour une séjour de 4 ans à des millions de km, sur une station servant de porte intergalactique (qui a dit Stargate ?). Maintenant, il veux rentrer pour retenter sa chance et attend la relève de son poste. La fin de la nouvelle m'a pris de court et rend le récit encore plus terrible...
Le tout est raconté sous forme de journal intime.

Linmark
Porte Etendard
Messages : 1400
Enregistré le : 07 avr. 2004, 20:41
Localisation : Entre les Wriggles, les Fatals Picards et les Joyeux Urbains. :P
Contact :

Message non lu par Linmark » 08 juin 2004, 22:20

Connaissant Martin, je crois que je devine la fin de cette nouvelle... :(
Image

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 21 juin 2004, 17:23

"Pour est poignée de Volutoines" est aussi une très bonne nouvelle :D
Elle raconte le quotidien d'un manipulateur de cadavres exerçant sur la planête Spéléa. Ce métier consiste à diriger un ou plusieurs cadavres qui survivent grâce à un cerveau synthétique ! Ces zombies constituent une main d'oeuvre peu cher mais assez maladroite. On leur reserve donc les tâches les plus simples, comme creuser la roche pour chercher des pierres précieuses appelée volutoines.
Tout se passe sur une planête minière où un riche PDG décide de renvoyer tous ces cadavres qu'il déteste, privant les manipulateurs de leur travail !
Certains ont l'intention de s'enfuir avec un maximum de volutoines mais Kabaradjian, notre héros, ne veux pas prendre ce risque qui pourrait compromettre sa carrière...

Dans "Diaporama", Martin crée un nouvel héros qui sombre dans la mélancolie. Après un fantastique voyage dans l'espace où il découvrit plusieurs planêtes fabuleuses (dont une habitées par des êtres doués d'intelligence), Becker est bloqué sur Terre, à son plus grand désespoir. Il meurt d'envie de repartir la-haut mais sa société l'a foutu dans le secteur publicité... Il passe donc ses journées à récolter des fonds pour la conquête spatiale en racontant ses aventures au cours de long exposés. Pendant ces discours qu'il déteste, il se remémore ses souvenirs, ses aventures qu'il ne vivra plus jamais...
Encore une nouvelle bien triste mais néanmoins excellente.

Il ne me reste plus qu'à lire la nouvelle qui a donné son nom au recueil : Chanson pour Lya. :roll:

Répondre