Elle qui Chevauche les Tempêtes / Windhaven

Riverdream, le voyage de Haviland Tuf et tout le reste autour de l'auteur
Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 19 juin 2007, 16:18

J'ai peut-être été un poil trop enthousiaste il est vrai, mais j'ai vraiment aimé ce bouquin.
Même avec une critique mitigée, tu l'aurais lu, non ? :wink:
(rien que parce que c'est de Martin...)

Avatar du membre
Lain
Porte Etendard
Messages : 611
Enregistré le : 03 mars 2005, 10:15
Lecture du moment : Janua Vera (J.P. Jaworski)
Localisation : Dans la jungle luxuriante d'un monde incréé
Contact :

Message non lu par Lain » 23 juin 2007, 12:59

Ben... non, pas en priorié en tout cas :oops: Pas grave :)
- Close this world, open the nexT -

http://www.egocosmos.net/ et http://blog.matthy.net/ ;)

nadine
Porte Etendard
Messages : 637
Enregistré le : 12 févr. 2004, 13:26
Localisation : France

Message non lu par nadine » 26 juil. 2007, 11:12

Ben moi je l'ai fait découvrir à une copine qui a super accroché.

Ca doit etre un truc de fille....
Si tu le construis... il viendra

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Message non lu par Supernounours » 26 juil. 2007, 13:18

Super Oursonne au rapport ! :P

Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Elle qui chevauche les tempêtes (ou Windhaven)

Message non lu par Catlinel » 04 juin 2009, 12:37

Une amie me l'a conseillé. A ma première lecture, je me suis ennuyée. J'arrivais pas à accrocher, je trouvais ça plat, surtout côté action. J'ai réessayé quelques mois plus tard et là, mystère, je m'y suis laissée prendre. Bon, c'est pas le mieux que j'ai lu en matière d'intrigue, mais j'ai même fini par apprécier Mariss. Ce n'est pas une héroïne telle que l'on a l'habitude d'en voir, sans peur et sans reproche et ses actions étaient d'abord motivées par ses propres envies. Mais elle a eu le cran de se battre jusqu'au bout pour ses idées. Et l'univers où se passe tout ça n'était pas mal du tout je dois dire.

Avatar du membre
Supernounours
Annaliste
Messages : 3834
Enregistré le : 14 avr. 2004, 10:12
Lecture du moment : Saga Harry Potter
Localisation : Bretagne

Re: Elle qui chevauche les tempêtes (ou Windhaven)

Message non lu par Supernounours » 04 juin 2009, 12:43

Le bouquin n'est pas hyper accessible et il faut absolument accrocher à l'ambiance pour espérer en voir le bout. L'univers proposé est de grande qualité mais très peu exploité finalement... du coup on reste un peu sur notre faim ! Au niveau de l'intrigue en elle-même ça reste quand même du "petit" Martin.

Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Elle qui chevauche les tempêtes (ou Windhaven)

Message non lu par Catlinel » 04 juin 2009, 12:55

Supernounours a écrit :L'univers proposé est de grande qualité mais très peu exploité finalement... du coup on reste un peu sur notre faim !
Tout à fait. Il y avait matière à développer, même au delà d'un seul livre je pense. Dommage.

Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3392
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Re: Elle qui chevauche les tempêtes (ou Windhaven)

Message non lu par Darkstar » 04 juin 2009, 13:07

Je te conseille vivement Le Voyage de Haviland Tuff, Cat. :wink:
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto

Avatar du membre
Catlinel
Porte Etendard
Messages : 549
Enregistré le : 28 mai 2009, 15:08
Localisation : Dans la Bibliothèque de l'Université de l'Invisible, Oook !

Re: Elle qui chevauche les tempêtes (ou Windhaven)

Message non lu par Catlinel » 04 juin 2009, 13:15

Encore plus de tentation ? Pas bon pour ma pile en attente ça. :)
*fonce voir le sujet*

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3612
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Elle qui Chevauche les Tempêtes / Windhaven

Message non lu par tam-tam » 14 mars 2011, 10:06

Sur l’archipel de Port-aux-Tourmentes, la société est divisée en deux castes. D’un côté les aériens qui portent des ailes mécaniques leur permettant de voler. De l’autre les rampants condamnés à de périlleux trajets en bateau sur des mers déchaînées s’ils veulent se déplacer.

Les aériens respectent d’antiques et rigides traditions qui semblent inamovibles. Ainsi, leurs ailes ne se transmettent de génération en génération qu’au sein d’une même famille et il est absolument hors de question qu’un rampant puisse les porter un jour.

C’est de cette société duale que Mariss, une rampante simple fille de pêcheur va faire exploser tous les codes. Pour une seule et unique raison : elle veut voler !

On a droit ici à une fantasy résolument adulte. Pas de prophéties, pas d’archétypes. Non rien de tout cela, c’est simplement l’histoire d’une femme qui veut changer l’ordre établi de la société dans laquelle elle vit. Une femme qui veut s’extraire de sa condition et décloisonner son univers. Un discours éminemment moderne. Comment ne pas comparer le combat de Mariss à celui des femmes d’aujourd’hui qui doivent batailler pour prétendre occuper des « emplois d’homme » ?

Les personnages dépeints sont à la fois forts, fragiles et terriblement humains. Mariss a une personnalité hors du commun. Elle a une telle volonté d’arriver à ses fins qu’elle serait capable, selon ses dires, de tuer l’homme de sa vie pour lui prendre ses ailes. Parallèlement à ça elle serait aussi prête à offrir sa vie pour sauver ceux qu’elle aime. Un personnage riche et complexe.

Bref tout ça pour dire que j’ai été agréablement surpris par Windhaven, qui n’est pas sans me rappeler, archipel oblige, Terremer de Ursula Le Guin.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Répondre