Fans effarouchés.

La partie principale sur le cycle

Etes-vous choqués par les scènes sensuelles/sexuelles dans le Trô de Fer?

Oui, très. Elles devraient être supprimées.
0
Aucun vote
Elles ne devraient pas exister dans un livre de fantasy.
1
3%
Elles ne me dérangent pas.
6
21%
Non du tout. Elles font toute la réalité de Westeros.
22
76%
 
Nombre total de votes : 29

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 13 nov. 2005, 21:21

Cymoril a écrit :
IL de mortnéant a écrit :( tiens pas eu de plaintes sur la relation Cercei/ Jaime ? )
curieusement, c'est un thème qui revient assez souvent en fantasy, ou du moins dans les légendes celtiques et nordiques. De mémoire : Arthur/Morgane, Turin/Nienor (Silmarillion), Sigmund/Signy (mythologie nordique), Cersei/Jaime et je suis sûre que j'ai oublie.
C'est un thème qui revient partout, en fait. Oedipe reste l'exemple le plus courant, mais Lévi-Strauss a noté que l'inceste était prohibé dans toutes les sociétés ou presque. L'art aimant jouer sur les tabous, ceci explique probablement cela.
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Linmark
Porte Etendard
Messages : 1400
Enregistré le : 07 avr. 2004, 20:41
Localisation : Entre les Wriggles, les Fatals Picards et les Joyeux Urbains. :P
Contact :

Message non lu par Linmark » 13 nov. 2005, 21:47

Corwin/Deirdre ?
Image

Avatar du membre
Cymoril
Sorcier
Messages : 2985
Enregistré le : 15 nov. 2004, 16:39

Message non lu par Cymoril » 13 nov. 2005, 22:32

je parlais juste des frères et soeurs. Oedipe, c'est autre chose.

Linmark
Porte Etendard
Messages : 1400
Enregistré le : 07 avr. 2004, 20:41
Localisation : Entre les Wriggles, les Fatals Picards et les Joyeux Urbains. :P
Contact :

Message non lu par Linmark » 14 nov. 2005, 16:56

Ya pas l'option "j'en veux plus ?" Thargarys, tu es pure chaste et innocente ! ^^
Image

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 14 nov. 2005, 18:29

Cymoril a écrit :je parlais juste des frères et soeurs. Oedipe, c'est autre chose.
Vi, vi, mais la prohibition de l'inceste l'est sous toutes ses formes.
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Avatar du membre
Cymoril
Sorcier
Messages : 2985
Enregistré le : 15 nov. 2004, 16:39

Message non lu par Cymoril » 14 nov. 2005, 20:26

c'est vrai.

augure59
Lieutenant
Messages : 155
Enregistré le : 14 août 2005, 16:01
Localisation : scouateur temporaire ...

Message non lu par augure59 » 14 nov. 2005, 21:33

SPOILERSVous aurez aussi remarqué qu'une bonne partie du fantastique est relié à ça : Daenerys est "la mere des dragons", souvenez-vous de comment ceux-ci naissent, de ce qui se passe avant.
Souvenez vous aussi de comment Melissandre accouche de "l'ombre" à Accalmie.
...Image...

bon ben moi je reviens plus ici Image





édite: le cocard est celui que j'ai pris en lisant ... :wink:
Modifié en dernier par augure59 le 14 nov. 2005, 23:02, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Cymoril
Sorcier
Messages : 2985
Enregistré le : 15 nov. 2004, 16:39

Message non lu par Cymoril » 14 nov. 2005, 21:48

mais non mais non, ça s'appelle défendre son point de vue. :lol:

Linmark
Porte Etendard
Messages : 1400
Enregistré le : 07 avr. 2004, 20:41
Localisation : Entre les Wriggles, les Fatals Picards et les Joyeux Urbains. :P
Contact :

Message non lu par Linmark » 14 nov. 2005, 22:04

Bah ouais mais c'rst spoiler. :-/
Image

Avatar du membre
Cymoril
Sorcier
Messages : 2985
Enregistré le : 15 nov. 2004, 16:39

Message non lu par Cymoril » 14 nov. 2005, 22:10

oups. Joan, faudrait que tu mettes tes spoilers en blanc.

Avatar du membre
Jhary
Porte Etendard
Messages : 1428
Enregistré le : 15 févr. 2004, 22:25
Lecture du moment : La saga Vorkosigan
Localisation : CHAUVIGNY, ville médievale.

Message non lu par Jhary » 15 nov. 2005, 02:23

j'édite.
attention aux spoilers dans cette section (Trône de fer) Joan.
bienvenue par la même occasion. tu peux nettoyer les latrines pour la peine :twisted:

Thargarys
Porte Etendard
Messages : 749
Enregistré le : 24 août 2004, 08:52
Localisation : hum...sous la pluie?

Message non lu par Thargarys » 15 nov. 2005, 18:55

Linmark a écrit :Ya pas l'option "j'en veux plus ?" Thargarys, tu es pure chaste et innocente ! ^^
Je sais oui :D
Merci.
L'option 'j'en veux plus" est contenue dans l'extrème partie de la dernière option.
J'ai hésité à mettre quelquechose dans le genre mais comme je ne connais pas vraiment le niveau de pudeur des gens de ce forum, je me suis dit qu'il fallait mieux reter soft...

Mais d'accord si il y en a ici qui assument totalement leur...libido?...le prochain sondage (s'il y en a) comprendra des options sans limite pudique. :lol:
"Introduction trop longue, quand est-ce qu'on tape?"

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 15 nov. 2005, 19:22

Joan Pikutara a écrit : Cette saga est avant tout d'inspiration médiévale, et le moyen age etait loin d'etre cul coincé comme époque : pour ça il a fallut attendre la renaissance et surtout la contre-reforme.
Pas tout à fait d'accord. Le moyen-âge est quand même l'époque de la prohibition du nu dans l'art et de la toute-puissance de l'Eglise, laquelle a toujours jeté l'anathème sur le péché de chair, même aujourd'hui (frustration? :P Quoique certains papes s'en sont donné à coeur joie :D )
Modifié en dernier par Yeurl le 20 nov. 2005, 22:56, modifié 1 fois.
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Avatar du membre
WolfRider
Porte Etendard
Messages : 1274
Enregistré le : 12 févr. 2004, 14:45
Localisation : Les citées Libres

Message non lu par WolfRider » 16 nov. 2005, 00:42

Yeurl a écrit :Pas d'accord. Le moyen-âge est quand même l'époque de la prohibition du nu dans l'art et de la toute-puissance de l'Eglise, laquelle a toujours jeté l'anathème sur le péché de chair, même aujourd'hui (frustration? :P Quoique certains papes s'en sont donné à coeur joie :D )
:lol: La toute puissance de l'église au Moyen-âge ! C'est du n'importe quoi.
Il faut arrêter de croire que parce-que la population est massivement croyante et pratiquante, cela donne de la puissance à l'église.
EN fait les difficultés de l'église à faire accepter la paix de dieu, la trève de dieu par la noblesse et même le mariage comme sacrement religieux donne la mesure de cette puissance.
L'église à une authorité et donc une puissance morale qui se traduit difficilement ds le monde temporel. Par contre comme l'art est essentiellement religieux à cette époque, l'église peut plus facilement le controler. Ca n'empêche pas le nu d'exister mais il reste rare du fait des thèmes représentés.

Znorkh
Porte Etendard
Messages : 792
Enregistré le : 21 nov. 2004, 14:49
Lecture du moment : Résurgences (Ayerdhal)
Localisation : Lyon

Message non lu par Znorkh » 16 nov. 2005, 08:04

Yeurl a écrit :
Joan Pikutara a écrit : Cette saga est avant tout d'inspiration médiévale, et le moyen age etait loin d'etre cul coincé comme époque : pour ça il a fallut attendre la renaissance et surtout la contre-reforme.
Pas d'accord. Le moyen-âge est quand même l'époque de la prohibition du nu dans l'art et de la toute-puissance de l'Eglise, laquelle a toujours jeté l'anathème sur le péché de chair, même aujourd'hui (frustration? :P Quoique certains papes s'en sont donné à coeur joie :D )

C'est faux, ou plutôt inexact. D'un point de vue religieux, la plus grande partie du Moyen Age reste une période assez relax, à part l'occasionelle chasse à l'hérétique (cathares, bogomiles et autres), aux juifs et évidemment les Croisades. Mais dans l'ensemble, la véritable pudibonderie viendra bien plus tard... Je rappelle qu'à l'époque, la plupart des familles dorment tous ensemble dans le même lit, que l'homosexualité est, sinon acceptée, du moins répandue, et ainsi de suite.

Le problème du Moyen Age, c'est qu'on a voulu à toute force en faire une période sombre et rétrograde, histoire de mettre en avant la Renaissance et le Siècle des Lumières, périodes où laFrance était au faitde sa puissance. Tout ça, c'est politique, au fond.
No Future? Future is NOW!
LES MEDIAS MENTENT


lecture en cours:
Résurgences (Ayerdhal)

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5534
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Message non lu par Gregor » 16 nov. 2005, 08:45

et là je pose LA question ! Qu'est ce qu'un bogomile ? :shock:

Galan Dracos
Porte Etendard
Messages : 687
Enregistré le : 22 avr. 2004, 11:44

Message non lu par Galan Dracos » 16 nov. 2005, 11:18

Un genre d'hérétique, une espèce qui se multipliait comme mouche à merde entre 1250 et 1350. Celui-ci était localisé dans les Balkans, avait, selon le mythe, des liens avec les Cathares et prônait comme eux le manichéisme (cela est purement mythique, aucune source historique fiable n'a été retrouvée, et pourtant ils cherchent, vu que c'est resté longtemps la principale religion de Bosine).

Znorkh
Porte Etendard
Messages : 792
Enregistré le : 21 nov. 2004, 14:49
Lecture du moment : Résurgences (Ayerdhal)
Localisation : Lyon

Message non lu par Znorkh » 16 nov. 2005, 15:32

Merci Galan, j'aurais pas dit mieux.
No Future? Future is NOW!
LES MEDIAS MENTENT


lecture en cours:
Résurgences (Ayerdhal)

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 20 nov. 2005, 22:55

Jenlain a écrit :
Yeurl a écrit :Pas d'accord. Le moyen-âge est quand même l'époque de la prohibition du nu dans l'art et de la toute-puissance de l'Eglise, laquelle a toujours jeté l'anathème sur le péché de chair, même aujourd'hui (frustration? :P Quoique certains papes s'en sont donné à coeur joie :D )
:lol: La toute puissance de l'église au Moyen-âge ! C'est du n'importe quoi.
Il faut arrêter de croire que parce-que la population est massivement croyante et pratiquante, cela donne de la puissance à l'église.
EN fait les difficultés de l'église à faire accepter la paix de dieu, la trève de dieu par la noblesse et même le mariage comme sacrement religieux donne la mesure de cette puissance.
L'église à une authorité et donc une puissance morale qui se traduit difficilement ds le monde temporel. Par contre comme l'art est essentiellement religieux à cette époque, l'église peut plus facilement le controler. Ca n'empêche pas le nu d'exister mais il reste rare du fait des thèmes représentés.
Ma plume (oui, mon clavier, on chipote pas!) a dépassé ma pensée. Je suis d'accord avec toi.
Ce que je veux dire, c'est que le sexe est relativement "caché" par rapport à d'autres périodes (ne serait-ce que la nôtre ou l'antiquité ou même le XVIIIème siècle).
Le problème du Moyen Age, c'est qu'on a voulu à toute force en faire une période sombre et rétrograde, histoire de mettre en avant la Renaissance et le Siècle des Lumières, périodes où laFrance était au faitde sa puissance
C'est certain. Cela dit, par rapport à l'empire romain, si le moyen-âge n'est pas une regression sur tous les plans, l'éclatement de l'Europe en états souvent rivaux fait disparaître la pax romana, et la religion chrétienne écrase toutes les autres, là où l'empire romain fut relativement tolérant avec les autres cultures et religions, tant qu'elles s'intégraient à Rome. On ne peut pas dire que le moyen-âge soit une "amélioration" (en Europe) par rapport à l'antiquité.
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Avatar du membre
WolfRider
Porte Etendard
Messages : 1274
Enregistré le : 12 févr. 2004, 14:45
Localisation : Les citées Libres

Message non lu par WolfRider » 21 nov. 2005, 08:06

J'élague un peut les citations. Autrement ça fini par être trop chargé.
Yeurl a écrit : Ce que je veux dire, c'est que le sexe est relativement "caché" par rapport à d'autres périodes (ne serait-ce que la nôtre ou l'antiquité ou même le XVIIIème siècle).
C'est vrai pour l'art pictural. Ce n'est pas vrai pour l'écrit et la poésie. Dans la majorité des oeuvres écrites que nous a légué le Moyen-âge, la sexualité est très présente sans qu'on puisse parler d'érotisme ou de pornographie toutefois.
C'est justement quand l'église impose la pudibonderie comme normale qu'apparait l'érotisme et la pornographie.
Yeurl a écrit :
Le problème du Moyen Age, c'est qu'on a voulu à toute force en faire une période sombre et rétrograde, histoire de mettre en avant la Renaissance et le Siècle des Lumières, périodes où laFrance était au faitde sa puissance
C'est certain. Cela dit, par rapport à l'empire romain, si le moyen-âge n'est pas une regression sur tous les plans, l'éclatement de l'Europe en états souvent rivaux fait disparaître la pax romana, et la religion chrétienne écrase toutes les autres, là où l'empire romain fut relativement tolérant avec les autres cultures et religions, tant qu'elles s'intégraient à Rome. On ne peut pas dire que le moyen-âge soit une "amélioration" (en Europe) par rapport à l'antiquité.
Eh non justement. L'antiquité classique est assez pudibonde voire puritaine (surtout chez les romains).
D'autre part en histoire "amelioration" ça n'existe pas. C'est un concept très dangereux pour l'historien qui induit un jugement de valeur sur le passé. Hors qui dit jugement dit perte d'objectivité et avec la perte d'objectivité vient la malhonnêteté intellectuelle.
Ce que tu dis est un bon exemple. Rien ne prouve qu'un état du type de l'Empire Romain soit meilleur que les états de types féodaux du MA. Sauf bien sur la subjectivité, ainsi qu'un enseignement traditionnel de l'histoire à l'école hérité de la 3e république et continuant sa propagande.
C'est ce que sous-entend la citation que tu cites. Trop souvent on ne met en valeur que le meilleur de l'antiquité en évacuant rapidement le fondement absolu de toutes les sociétés antiques (sauf une l'Egypte) : l'esclavage et son impact économique et technologique.
Alors qu'on contraire pour le Moyen-âge on met en valeur les aspects négatifs ou perçu comme négatifs, tel que le servage.

Znorkh
Porte Etendard
Messages : 792
Enregistré le : 21 nov. 2004, 14:49
Lecture du moment : Résurgences (Ayerdhal)
Localisation : Lyon

Message non lu par Znorkh » 21 nov. 2005, 10:33

Yeurl a écrit :
Le problème du Moyen Age, c'est qu'on a voulu à toute force en faire une période sombre et rétrograde, histoire de mettre en avant la Renaissance et le Siècle des Lumières, périodes où la France était au fait de sa puissance
C'est certain. Cela dit, par rapport à l'empire romain, si le moyen-âge n'est pas une regression sur tous les plans, l'éclatement de l'Europe en états souvent rivaux fait disparaître la pax romana, et la religion chrétienne écrase toutes les autres, là où l'empire romain fut relativement tolérant avec les autres cultures et religions, tant qu'elles s'intégraient à Rome. On ne peut pas dire que le moyen-âge soit une "amélioration" (en Europe) par rapport à l'antiquité.

Et bien si, il y a pas mal de raison de considérer le Moyen Age comme un "amélioration" (cf. le post de Jenlain quand au danger de ce terme):

-La soi-disant "tolérance" romaine était en fait un processus d'acculturation. Par exemple, les druides celtes, en tant que puissance politique, ont étés éradiqués (trop dangereux pour la stabilité de l'Empire).

-Le Moyen Age remplace l'esclavage romain par le servage, ce qui est réellement une amélioration de statut (oui, bon, c'est pas la panacée, mais c'est quand même mieux).

Et ce n'est que deux exemples parmis tant d'autres. De plus, il est trompeur de faire des séparations aussi nettes entre "Antiquité Romaine" d'une part et "Moyen Age" d'autre part. La société se fout bien des périodes historiques, et connaît rarement des bouleversements rapides (du type de ceux sur lesquels on se fonde pour déterminer les périodes historiques :twisted: ).
No Future? Future is NOW!
LES MEDIAS MENTENT


lecture en cours:
Résurgences (Ayerdhal)

Yeurl
Porte Etendard
Messages : 734
Enregistré le : 15 déc. 2004, 13:51
Localisation : Lyon

Message non lu par Yeurl » 21 nov. 2005, 18:37

J'ai mis "amélioration" entre guillemets pour cette raison :wink:
Ce que je veux dire, c'est que le moyen-âge n'a certainement pas été la période archi-sombre qu'on essaie de nous vendre à l'école, mais qu'il ne faut pas sombrer non plus dans le révisionnisme.
"Il ne peut y avoir de crise internationale la semaine prochaine, mon agenda est déjà plein." (Kissinger)

Avatar du membre
WolfRider
Porte Etendard
Messages : 1274
Enregistré le : 12 févr. 2004, 14:45
Localisation : Les citées Libres

Message non lu par WolfRider » 22 nov. 2005, 23:25

Ben oui mais ce bouquin raconte des histoires qui ne sont pas du tout de l'Histoire. :wink:

C'est maintenant à peu près établi chez les égyptologues que l'égypte pharaonique ne connaissait pas l'esclavage, juste le travail forcé pour les prisonniers de guerre. La différence est que l'esclavage c'est à vie et l'esclave est un objet alors que le travail forcé ne durerait qu'un certain temps et le prisonnier reste un être humain et non un objet dont on peut disposer selon le bout vouloir du propriétaire.

Répondre