Tome 1 : La Compagnie Noire

Ici tout ce qui se rapporte directement à la Compagnie Noire
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5548
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Gregor » 07 juin 2011, 18:28

alléluia :ymca:

arsenie
Asservi(e)
Messages : 2446
Enregistré le : 04 mars 2004, 11:40

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par arsenie » 07 juin 2011, 19:48

Yes! 8)
Il me semble qu' ya un ptit topo kekpart pour le début ?
mais ne t'en fait pas ! immersion puis on déblaie vite!
lectures en cours : Par delà la lue bleue de simon Green
vision : le Prisonnier

Avatar du membre
Cymoril
Sorcier
Messages : 2986
Enregistré le : 15 nov. 2004, 16:39

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Cymoril » 08 juin 2011, 07:49

Super !
Ça me fait penser qu'il faut que je fasse un topic pour le tome 5, j'ai calé au 6 pour le moment.

Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 517
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Dark horse » 07 nov. 2015, 04:58

Image

Dix ans.

Depuis dix ans j'ai oublié, j'ai caché ce récit au fond de mon âme pour en redécouvrir, un jour, sa fraîcheur immédiate et inimitable.

Et c'est reparti, quelques pages m'installent confortablement dans un univers quasiment inconnu de ma mémoire. Des personnages oubliés ressuscitent, Toubib, Elmo, Gobelin, Qu'un œil, le Capitaine, des noms qui claquent! Ils passent la plupart de leur temps à jouer à une sorte de poker douteux. Ils sont enrôlés à Béryl et défendent leur peau, plus qu'une certaine cause...
L'étau se resserre et malheureusement pour eux, une force sombre et autoritaire émerge et prend possession de la situation. Volesprit débarque et libère d'entrée une monstruosité! La bataille sera rude et fatidique pour certains, maudite pour d'autres... Volesprit est une Asservie, dévouée à la Dame, veuve du Dominateur, l'être le plus vil qu'ai connu ce monde.

La troupe est dépêchée au Nord et livre bataille à plusieurs endroits. Ils enrôlent alors "Corbeau", un énigmatique personnage rongé par la vengeance.

Les ennemis sont les Rebelles, ennemis parce qu'ils ne sont pas du côté de la Dame. Et la Compagnie se fout royalement de leur cause révolutionnaire à deux balles! Ils sont au service du plus offrant... Ils n'ont pas le choix en fait. La Dame, souveraine, s’immisce sournoisement dans l'inconscient de la Compagnie, et y trouve un réceptacle en la personne de Toubib, médecin en chef... ambulancier, pour être plus réducteur...
Les gars de la Compagnie ont beau l'air d'être des tire-au flanc, ils n'y vont pas par quatre chemins quand il s'agit de sous-tirer une information. Leurs meilleurs atouts sont Gobelins et Qu'un œil, les magiciens... ou plutôt les illusionnistes qui rivalisent de prouesses quand il s'agit de se prendre le bec! Les confrontations entre les deux magiciens sont toujours source de gros trips hallucinogènes pour le lecteur autant que pour la troupe!

Mais Murmure, le chef Rebelle n'a pas dit son dernier mot et se révèle aussi revêche que les Asservis eux-mêmes! La Compagnie va traquer cet enfoiré et ses lieutenants, Plume et Trajet, pour les asservir à leur tour. La scène ultime, le point d'orgue du roman (pour moi), est ce piège tendu au Boiteux et à Murmure. Toubib et Corbeau se retrouvent malgré eux transportés, à l'aide d'un tapis volant (c'est qui déjà les blaireaux qui comparaient ça aux Milles et une nuit?..) très instable et surtout très véloce, à l'endroit de la rencontre entre les deux conspirateurs.
La suite est assez rocambolesque, mais pleine de confiance pour Toubib (qui en manque un peu beaucoup^^), et les cibles sont maîtrisées, annihilées...puis asservies par la Dame.


Mais la conquête du Nord n'est pas grand chose. D'autres secrets concernant les Asservis et le Dominateur ainsi que sa Dame intéressent beaucoup de monde!
Au travers de leurs combats et surtout de leurs tranches de vie, on apprend à aimer et à respecter ces joyeux mercenaires morbides à l'allure patibulaire et au bon sens quasi inexistant.

Je m'éclate à relire ça! et ça enchaîne trop bien avec ce couard de Marron Shed!!
Modifié en dernier par Dark horse le 30 août 2017, 19:29, modifié 4 fois.
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5548
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Gregor » 07 nov. 2015, 12:04

cool ton message Dark Horse ça me rappelle de bons souvenirs :wub:

Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 517
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Dark horse » 07 nov. 2015, 19:48

Ouais c'est que du bonheur!

En plus, avec les cartes que j'ai trouvées sur ce forum (merci), j'ai pu me situer un peu mieux :)
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Avatar du membre
Jahrell
Bleusaille
Messages : 4
Enregistré le : 23 juil. 2015, 09:26
Lecture du moment : Stormlight Archives

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Jahrell » 15 déc. 2015, 23:56

Salut !

Je viens de terminer le 1er volume, et j'ai mis pas mal de temps : un peu plus de 3 mois... Pour à peine 300 pages, c'est limite scandaleux ha ha. Non non, je ne lis pas spécialement lentement normalement, c'est juste que là j'ai vraiment eu du mal à me faire au style de l'auteur et à rentrer dans l'histoire un peu confuse. Une lecture assez difficile pour moi.

Mais ça me frustre. J'ai tellement entendu parler de cette série en bien que j'ai l'impression de passer à côté de quelque chose. Et en quelque sorte, j'aimerais aimer cette série :) Je voulais donc savoir ce qui vous plaisait dans la Compagnie Noire. Est-ce qu'on capte mieux ce qui se passe avec les tomes d'après ? Est-ce que le style change ? Est-ce que ça vaut vraiment le coup de lire les tomes suivants sachant que j'ai pas trop accroché au premier ? Qu'est-ce qui vous à plu au point d'en faire une série culte ? J'ai également pu lire sur une critique que plus on avançait dans la série, plus ça commençait à trainer en longueur... C'est aussi votre avis ? Et autre question : Est-ce que la série est terminée ?

Voilà, merci pour vos conseils et vos avis !

Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 5548
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : L'épée de la Providence
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Gregor » 16 déc. 2015, 00:03

Jahrell a écrit :Salut !

Je viens de terminer le 1er volume, et j'ai mis pas mal de temps : un peu plus de 3 mois... Pour à peine 300 pages, c'est limite scandaleux ha ha. Non non, je ne lis pas spécialement lentement normalement, c'est juste que là j'ai vraiment eu du mal à me faire au style de l'auteur et à rentrer dans l'histoire un peu confuse. Une lecture assez difficile pour moi.

Mais ça me frustre. J'ai tellement entendu parler de cette série en bien que j'ai l'impression de passer à côté de quelque chose. Et en quelque sorte, j'aimerais aimer cette série :) Je voulais donc savoir ce qui vous plaisait dans la Compagnie Noire. Est-ce qu'on capte mieux ce qui se passe avec les tomes d'après ? Est-ce que le style change ? Est-ce que ça vaut vraiment le coup de lire les tomes suivants sachant que j'ai pas trop accroché au premier ? Qu'est-ce qui vous à plu au point d'en faire une série culte ? J'ai également pu lire sur une critique que plus on avançait dans la série, plus ça commençait à trainer en longueur... C'est aussi votre avis ? Et autre question : Est-ce que la série est terminée ?

Voilà, merci pour vos conseils et vos avis !
ça fuse les questions :happy:

Est ce qu'on capte mieux après ? bah Cook aime bien laissé de grosse part d'ombre, il faut accepter qu'on ne saura pas tout. Le style ne change pas c'est constant sur l'ensemble du cycle. Si ça vaut le coup bah tout ceux qui l'auront lu jusqu'au bout te dirons oui ceux qui auront abandonné avant te diront non, après il y a peut ête des gens qui ont lu jusqu'au bout sans aimé, mais personnellement ce cycle est toujours indétroné à ce jour. Le pourquoi est dur à dire, c'est une ambiance, des persos, un style etc etc. Après j'ai pas le sentiment que ça traine spécialement plus en avançant dans la série, il est vrai que les tomes prennent du volume mais ça c'est un classique dans les grands cycles. La série est belle et bien terminé même si une suite serait d'actualité, mais en tout état de chose quand on se lance on sait que ça se finit pas comme certains suivez mon regard :dry: :laugh:

Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3359
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Darkstar » 16 déc. 2015, 09:36

Pour ma part, j'ai trouvé ça sympa par moment, mais trop nébuleux dans la narration (c'est le style de Cook, même son agent Garett c'est pareil). Ça peut servir comme ça peut desservir, tout dépend l'effet escompté. Perso, c'est mitigé.
Du coup, je ne suis pas trop parti prenant dans le tapage que font certains autour de cette saga, mais c'est valable dans l'autre sens pour d'autres bouquins... bref c'est ainsi ! :D
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto

Avatar du membre
Lain
Porte Etendard
Messages : 611
Enregistré le : 03 mars 2005, 10:15
Lecture du moment : Janua Vera (J.P. Jaworski)
Localisation : Dans la jungle luxuriante d'un monde incréé
Contact :

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Lain » 16 déc. 2015, 11:48

Ce qui m'a surtout plu dans la CN, c'est que c'est une parodie des grands cycles de high fantasy (comme le Disque-Monde mais dans un autre genre). Cook détourne les codes du genre, et c'est vraiment libérateur.
L'histoire ne m'a pas toujours captivé (pas autant qu'ASoIaF ou les cycles de R Hobb), mais j'avais le sourire aux lèvres en lisant, ce qui est bien agréable. :D
- Close this world, open the nexT -

http://www.egocosmos.net/ et http://blog.matthy.net/ ;)

Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 517
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Dark horse » 16 déc. 2015, 12:24

Salut Jahrell !

Si tu veux encore laisser une chance à Glen Cook, tu peux essayer les deux tomes suivants (les trois premiers tomes forment les Livres du Nord) qui font partie des meilleurs de la saga. Le style ne change pas mais on se situe déjà bien mieux que dans le premier tome. L'histoire du second est très captivante et correspond bien à l'étiquette "Dark Fantasy" tandis que dans le troisième on découvre plus en détail l'endroit le plus emblématique de ce monde et on a le droit à un regard sur quelques bribes du passé...

Pour ce qui est de la suite j'ai parfois été moins emballé par un ou deux tomes, mais dans son ensemble, cette saga est vraiment unique et importante pour moi :wink:

Ça vaut le coup de lire les deux suivants et à toi de voir ensuite si tu veux continuer !
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Avatar du membre
Jahrell
Bleusaille
Messages : 4
Enregistré le : 23 juil. 2015, 09:26
Lecture du moment : Stormlight Archives

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Jahrell » 16 déc. 2015, 22:31

C'est cool, merci pour toutes vos réponses.
Je vais tenter la suite alors, les deux prochains tomes, histoire de finir les livres du nord.
Il y a quand-même quelques aspects pas mal dans ce premier tome (les persos, l'atmosphère et l'originalité) qui méritent de donner une autre chance à cette saga. Rendez-vous dans quelques mois (j'espère beaucoup moins) pour un avis définitif alors :)

Avatar du membre
amos
Lieutenant
Messages : 379
Enregistré le : 04 janv. 2014, 13:28
Localisation : Toulouse

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par amos » 16 avr. 2016, 15:05

SpoilerAfficher
A la fin du 1er tome, la dernière ligne dit ceci : [quote]37 ans avant le prochain passage de la comète. La vision est forcément mensongère. Je ne vivrais jamais aussi longtemps. Si ?[/quote] Quel age a donc Toubib ? Parce que si on part sur le principe qu'il est la trentaine, ça lui ferait 65-70 ans dans le tome 3. Et Quoi ? 90 ans dans le tout dernière tome de la saga ????

Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 517
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Dark horse » 16 avr. 2016, 16:27

SpoilerAfficher
Je suis d'accord sur le principe de la trentaine pour le début, et pourtant dans le tome 3 je ne le vois pas aussi vieux que 70 balais... Je crois même que Madame parle de lui comme d'un quarantenaire dans le tome 4. Du coup j'en sais trop rien, mais c'est clair que dans le dernier tome c'est un vieux débris :lol:
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Avatar du membre
amos
Lieutenant
Messages : 379
Enregistré le : 04 janv. 2014, 13:28
Localisation : Toulouse

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par amos » 16 avr. 2016, 20:05

SpoilerAfficher
Après dans le T3, je crois que la comète revient plus tôt que prévu, donc peut être moins que la soixantaine à ce moment là. Chérie a genre ... 7 ans je crois dans le T1 et dans le T3 elle n'a pas (7+37=44) la quarantaine, mais plutôt la vingtaine bien sonné.
Le pire de tous ça reste quand même Qu'un-oeil ... déjà centenaire au T1 imagine en fin de saga ??? lol


PS : je suis entrain de me refaire la saga, dans l'espoir de relancer mon envie de livre.

Fabien Lyraud
Porte Etendard
Messages : 571
Enregistré le : 25 déc. 2012, 20:13
Localisation : St Léonard de Noblat
Contact :

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Fabien Lyraud » 13 juin 2016, 13:03

Alberic parle souvent de l'influence des comics sur les auteurs de fantasy américains. Je ne sais s'il inclue Cook dedans. Mais les Asservis et la Dame font énormément penser aux entités cosmiques que l'on rencontre dans les univers de super héros mainstream. On pense aux Doyens de l'Univers de Marvel ou au New Gods de DC.
Volesprit inspiré par Darkseid ?

Avatar du membre
Dark horse
Porte Etendard
Messages : 517
Enregistré le : 12 août 2015, 22:16
Localisation : Bretagne

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Dark horse » 20 juin 2016, 20:13

Je ne connais pas bien les univers Marvel ou DC (à part Batman un peu), mais je ne vois pas les Asservis comme les entités surpuissantes que tu cites.

Pour moi les Asservis ont un côté plus décharné et terre-à-terre que Darkseid par exemple. Je ne dis pas qu'ils sont plus "humains", mais ils m'apparaissent plus comme des seigneurs Sith qui évoluent sur une seule et même planète.
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."

Fabien Lyraud
Porte Etendard
Messages : 571
Enregistré le : 25 déc. 2012, 20:13
Localisation : St Léonard de Noblat
Contact :

Re: Tome 1 : La Compagnie Noire

Message non lu par Fabien Lyraud » 22 juin 2016, 10:24

Dark horse a écrit :Je ne connais pas bien les univers Marvel ou DC (à part Batman un peu), mais je ne vois pas les Asservis comme les entités surpuissantes que tu cites.

Pour moi les Asservis ont un côté plus décharné et terre-à-terre que Darkseid par exemple. Je ne dis pas qu'ils sont plus "humains", mais ils m'apparaissent plus comme des seigneurs Sith qui évoluent sur une seule et même planète.
Par contre la Dame et le Dominateur sont bien de niveau cosmique eux.

Répondre