Tome 10 : Soldats de pierre

Ici tout ce qui se rapporte directement à la Compagnie Noire

Tome 10 : Soldats de pierre

UNREAD_POSTpar Dark horse » 12 Août 2017, 22:00

Image


La plaine scintillante irradie son monde d'une lumière blafarde et ténébreuse, réfléchie par l'action d'astres incertains. Mais c'est aussi la folie des Dieux, des Héros et des Hommes qui façonne la couleur de cet univers immortel. Un lieu immuable, au centre de tout et de rien, avec un édifice déliquescent en son sein, habité par un être intemporel. Ici joue un destin gourmand, toujours prêt à adjoindre une pincée de condiment pour relever le goût fade d'une mixture trop banale. Il ne pense qu'à une chose, se repaître avec malice de l'inéluctable fatalité des ingrédients qui ont composé son grand oeuvre.

Les anciens sont de retour. Toubib, Madame, Murgen et les autres n'ont pas pris une ride. Pas de nouvelles du moins car la stase forcée dans les cavernes de la forteresse sans nom les a conservés dans le même état qu'avant leur captivité. C'est à dire des vieux gardons pas frais. Depuis qu'ils ont rejoint leurs libérateurs, Roupille et consorts, ils ont franchi la porte d'ombre menant au pays des ombres inconnues. C'est de là que viennent Ombrelongue et ses potes. D'ailleurs, les locaux en gardent un amer souvenir et les dirigeants du royaume de Hsien sont prêts à marchander avec la Compagnie pour récupérer le mage de Belvédère. Ils veulent lui réserver un retour en grande pompe, avec les accolades et les petits gestes amicaux qu'ils fourbissent depuis de longues années...
La faune locale habite d'obscures créatures, invisibles tant qu'elles ne rentrent pas dans le champ de vision. Elles s"éprennent de Tobo, le fils de Murgen et Sahra, qui par ses pouvoirs magiques surdéveloppés peut communiquer aisément avec elles. Une bonne nouvelle pour la Compagnie alors que Qu'un Oeil dépérit d'heure en heure.
Une autre créature, attachée de longue date à la Compagnie Noire fait son ultime retour et donne tout son être pour se venger du distilleur ambulant.

De l'autre côté, dans un autre monde, Boubou, la fille de Toubib et Madame, a elle aussi grandi. Toujours protégée par un Narayan vieillissant et une Kina possessive. Les félons sont remontés à bloc ! L'année des crânes est imminente. Boubou a certes perdu les Livres des Morts, mais avec Kina en son être, elle peut encore les réécrire et finaliser son but.

Toubib trépigne. Les vacances au royaume de Hsien s'éternisent et il a le mal du pays qu'il n'a jamais connu le vieux ! On embarque les anciens comme Cygne et Murgen et on part en road trip au Khatovar histoire de voir si l'herbe est plus verte là-bas.
Roupille aussi a la bougeotte, toujours à prévoir ceci ou cela, elle fonce avec le reste de la troupe vers la forteresse sans nom.

Retour à Taglios, jolie cité de caractère, avec son palais labyrinthique, ses nouvelles fortifications et son petit côté désuet. Sa diversité culturelle, nourrie depuis des lustres par la cohabitation des trois religions principales, démontre à quel point la croyance en un pouvoir religieux peut engendrer toutes sortes de situations sociales. Misérables ou opulentes.
Volesprit est partie en vendetta. Mogaba tient la baraque, aidé d'Opal Singh et d'Aridatha Singh, qui lui sont fidèles. Avec le départ de la Protectrice, il s'agit maintenant de faire en sorte qu'elle ne revienne jamais... Sur ce coup-là, vaut mieux pas se planter !

Le nez qui pleure, les genoux qui grincent, le lumbago qui se réveille, ça sent le mauvais temps ça ! Toubib ressent les difficultés à venir alors qu'il vient à peine de franchir la porte d'ombre du Khatovar.
De sombres et étranges formes pointent le bout de leur nez dans les airs alors que lui et sa troupe viennent tout juste d'installer le campement. Ces menaces ne sont pas le seul souci de Toubib, car un équipier de longue date présumé mort réapparaît. Est-il toujours un fidèle de la Compagnie ? Le doute est plus que jamais permis...

Pendant ce temps-là, Roupille et compagnie traversent la porte d'ombre menant à son monde natal. C'est pas tout, mais faut choper Boubou et Narayan, botter les fesses de Volesprit et faire payer à Mogaba sa trahison. Sacré programme !


Insidieuse, étouffante, gouvernante. Lentement et sûrement, l'influence de Kina manipule les esprits et les mondes afin d'établir un nouveau règne. La fille de la Nuit est le vaisseau qui peut lui permettre d'arriver à ses fins. Elle peut compter sur une bande d'illuminés dévoués et des serviteurs totalement possédés. Elle peut compter sur la bêtise des Hommes en provoquant peur et doute dans les âmes et les cœurs.
Mais elle n'a aucun pouvoir sur le devoir fraternel obstiné d'un groupe d'Hommes bien décidé à lui barrer la route. Des hommes et des femmes bornés. Bornés à vivre et à survivre avec un but propre à chacun que même une antique déité ne pourra jamais annihiler.

J'ai fait des rêves. Je me suis rappelé tous ceux qui étaient partis avant moi. Où et quand ils étaient morts. En des lieux glacés ou brûlants, toujours à une époque de tension, de malheur, de peur et de souffrance. Certains meurent. D'autres pas. Quand on essaie de comprendre, ça n'a aucun sens. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.


Les mobiles de Shivetya, quand il refuse d'émettre des assertions catégoriques, prennent sans doute racine dans l'amertume que lui inspire son destin. De son propre aveu, il a connu la plupart des dieux. Le souvenir qu'il en a gardé est moins flatteur encore que ceux qui saupoudrent le plus clair de la mythologie gunnie, où bien peu d'entre eux sont érigés en modèles idéaux. Presque sans exception, les divinités gunnies sont cruelles, égoïstes et parfaitement dénuées du moindre sens du rajadharma céleste.



Image

:cry:
Dernière édition par Dark horse le 30 Août 2017, 19:13, édité 1 fois au total.
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."
Offline

Avatar de l’utilisateur
Dark horse
Lieutenant
 
Messages: 391
Inscrit le: 12 Août 2015, 22:16
Localisation: Bretagne

Re: Tome 10 : Soldats de pierre

UNREAD_POSTpar tam-tam » 26 Août 2017, 21:14

Yééé!! On a enfin une intégrale de compte-rendus dignes de ce nom pour ce cycle qui le mérite tant. :smoke2:
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
J’ai envie de tirer une balle entre les deux yeux de chaque panda qui refuse de baiser pour sauver son espèce- Chuck Palahniuk
Offline

Avatar de l’utilisateur
tam-tam
Sorcier
 
Messages: 3359
Inscrit le: 25 Jan 2007, 20:45
Localisation: Khatovar

Re: Tome 10 : Soldats de pierre

UNREAD_POSTpar Dark horse » 28 Août 2017, 19:39

Merci Tam :happy:
Il restera cependant un tome à rajouter :mrgreen: :punk:
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."
Offline

Avatar de l’utilisateur
Dark horse
Lieutenant
 
Messages: 391
Inscrit le: 12 Août 2015, 22:16
Localisation: Bretagne

Re: Tome 10 : Soldats de pierre

UNREAD_POSTpar Gregor » 28 Août 2017, 22:00

tes résumés mériteraient d'être compilé sur le site je dis :)
Offline

Avatar de l’utilisateur
Gregor
Sorcier
 
Messages: 5323
Inscrit le: 09 Fév 2004, 14:20
Localisation: Seine et Marne
Lecture du moment: L'épée de la Providence

Re: Tome 10 : Soldats de pierre

UNREAD_POSTpar Dark horse » 30 Août 2017, 19:12

Ben je sais pas, au début ça spoil un peu quand même, même si je reste très évasif. Mais si c'est assez qualitatif pour la communauté, pourquoi pas :)
A voir avec Albéric, c'est lui qui co-gère le site aussi je crois.
"La baleine de vent a effectué son approche et s'est arrimée en enroulant ses tentacules autour d'arbres et de rochers. Sa présence dans les airs décontenançait tout le monde dans le camp. J'aime bien ce mot, « décontenancer ». C'est une façon délicate de dire qu'ils chiaient dans leur bénard."
Offline

Avatar de l’utilisateur
Dark horse
Lieutenant
 
Messages: 391
Inscrit le: 12 Août 2015, 22:16
Localisation: Bretagne


Retour vers La Compagnie Noire

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité