Les Souffles Ne Laissent Pas De Trâce /Timothée Rey

Forum consacré aux autres genres : littérature classique, romans historiques ou policiers, essais, etc.
Fabien Lyraud
Porte Etendard
Messages : 574
Enregistré le : 25 déc. 2012, 20:13
Localisation : St Léonard de Noblat
Contact :

Les Souffles Ne Laissent Pas De Trâce /Timothée Rey

Message non lu par Fabien Lyraud » 07 févr. 2014, 12:52

Image
Une steppe froide, quelque part dans l'Europe paléolithique, non loin du grand glacier continental. Armés de sagaies à pointes d'os, neuf hommes et femmes traquent un bison. Mais voilà que, juste après l'abattage de l'énorme bête, l'un des chasseurs se volatilise sous les yeux de ses compagnons ! La peur s'installer dans le Val Velu, où se tient la grand Jamboree printanier réunissant tous les clans et nations. Chacun est convaincu que cette disparition est le fait des Souffles, les fantasques et cruels dieux des vents. Chacun ? Non. Collembole N'a-Qu'un-Oeil, quoique chamane du Clan des Ronces et servant du Grogneur, le dieu-ours de la mort, est un irréductible rationaliste. Il ne croit pas à la thèse surnaturelle. Accompagné de son disciple Queue-d'Aurochs, il mènera une enquête dangereuse, aux rebondissements insolites, pour débusquer le plus retors des meurtriers.
Timothée Rey après la SF et la fantasy s'attaque au roman préhistorique, et il nous donne en fait un roman policier préhistorique. Des meurtres mystérieux attribués aux Souffles ( les vents divinisés par certains clans), un chaman trop rationaliste pour y croire enquête accompagné par son jeune apprenti. L'auteur en fait s'amuse à reprendre le schéma type de Harry Dickson et à le transposer dans cet univers préhistorique. Il y introduit une bonne dose d'humour ( et des jeux de mots aussi mémorables que "la hase bine" ou "l'homme aux semoules de vent").
Il est clair que le monde aurignacien dépeint par Timothée Rey n'a pas grand chose de réaliste. Il reprend beaucoup d'éléments qui rappellent la culture des indiens des plaines ou même des cultures d'Afrique de l'ouest. Mais comme toujours chez Timothée Rey, c'est totalement jouissif à lire. Un auteur qui ne prend pas ses lecteurs pour des cons en employant un vocabulaire extrêmement riche et des tournure de phrase assez soutenu pour écrire un roman populaire de bonne facture ce n'est pas si souvent.
Je ne suis pas du tout objectif car totalement fan de l'auteur.

Albéric
Annaliste
Messages : 1907
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Les Souffles Ne Laissent Pas De Trâce /Timothée Rey

Message non lu par Albéric » 08 févr. 2014, 20:09

Fabien Lyraud a écrit :Image
Une steppe froide, quelque part dans l'Europe paléolithique, non loin du grand glacier continental. Armés de sagaies à pointes d'os, neuf hommes et femmes traquent un bison. Mais voilà que, juste après l'abattage de l'énorme bête, l'un des chasseurs se volatilise sous les yeux de ses compagnons ! La peur s'installer dans le Val Velu, où se tient la grand Jamboree printanier réunissant tous les clans et nations. Chacun est convaincu que cette disparition est le fait des Souffles, les fantasques et cruels dieux des vents. Chacun ? Non. Collembole N'a-Qu'un-Oeil, quoique chamane du Clan des Ronces et servant du Grogneur, le dieu-ours de la mort, est un irréductible rationaliste. Il ne croit pas à la thèse surnaturelle. Accompagné de son disciple Queue-d'Aurochs, il mènera une enquête dangereuse, aux rebondissements insolites, pour débusquer le plus retors des meurtriers.
Timothée Rey après la SF et la fantasy s'attaque au roman préhistorique, et il nous donne en fait un roman policier préhistorique. Des meurtres mystérieux attribués aux Souffles ( les vents divinisés par certains clans), un chaman trop rationaliste pour y croire enquête accompagné par son jeune apprenti. L'auteur en fait s'amuse à reprendre le schéma type de Harry Dickson et à le transposer dans cet univers préhistorique. Il y introduit une bonne dose d'humour ( et des jeux de mots aussi mémorables que "la hase bine" ou "l'homme aux semoules de vent").
Il est clair que le monde aurignacien dépeint par Timothée Rey n'a pas grand chose de réaliste. Il reprend beaucoup d'éléments qui rappellent la culture des indiens des plaines ou même des cultures d'Afrique de l'ouest. Mais comme toujours chez Timothée Rey, c'est totalement jouissif à lire. Un auteur qui ne prend pas ses lecteurs pour des cons en employant un vocabulaire extrêmement riche et des tournure de phrase assez soutenu pour écrire un roman populaire de bonne facture ce n'est pas si souvent.
Je ne suis pas du tout objectif car totalement fan de l'auteur.
Ma PAL ne te remercie pas... :wink:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Fabien Lyraud
Porte Etendard
Messages : 574
Enregistré le : 25 déc. 2012, 20:13
Localisation : St Léonard de Noblat
Contact :

Re: Les Souffles Ne Laissent Pas De Trâce /Timothée Rey

Message non lu par Fabien Lyraud » 15 oct. 2015, 11:53

Le deuxième volume de la série vient de sortir aux Moutons Electriques. Et c'est avec bonheur que l'on retrouve N'a qu'un oeil et les siens. Ici il doit débrouiller une sombre affaire de meurtre où l'on essaie de faire porter le chapeau à son disciple. Autant vous dire que notre chamane est très remonté.
Un roman de Timothée Rey ça se déguste un peu comme un bon vin. Il fait parti de ces auteurs rares qui arrivent à concilier une plume de qualité supérieure avec un récit populaire. C'est un bonheur de s'immerger dans une langue foisonnante, avec un auteur qui s'autorise des tonnes de chose y compris de maltraiter la langue mais toujours avec respect. On boit du petit lait. Le style précieux est au service d'un récit populaire et d'une gouaille qui ne l'est pas moins.

Je sais je suis un fan boy donc pas objectif pour deux sous.

Albéric
Annaliste
Messages : 1907
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Les Souffles Ne Laissent Pas De Trâce /Timothée Rey

Message non lu par Albéric » 18 oct. 2015, 16:17

elle me fait bien envie cette série, mais ma PAL ne désemplit plus depuis des mois et des mois... :chevalier:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Répondre