Crystal Rain / Tobias Buckell

Pour ceux qui lisent aussi de la science-fiction, ce forum est pour vous. Retrouvez-y les sujets abordant les grands classiques de la SF écrits par Philip K. Dick, Frank Herbert, Richard Matheson, Ray Bradbury, Dan Simmons, Pierre Bordage, Andreas Eschbach, René Barjavel, Norman Spinrad...
Fabien Lyraud
Porte Etendard
Messages : 552
Enregistré le : 25 déc. 2012, 20:13
Localisation : St Léonard de Noblat
Contact :

Crystal Rain / Tobias Buckell

Message non lu par Fabien Lyraud » 07 oct. 2016, 12:39

Un planète opera qui nous emmène sur une planète colonisé par des caribéens mais qui pour leur malheur doivent la partager avec des Aztèques manipulés par leurs dieux ( oui il y a un truc). Et le jour où les Aztèques envahissent le territoire occupé par les Caribéens c'est le début de l'apocalypse à moins que... Un homme amnèsique depuis vingt ans soit plus que le simple pêcheur qu'il ne paraît être et possède des connaissances qui puissent sauver le monde et qu'un mystérieux personnage qui a débarqué d'une capsule écrasée dans la jungle soit lui aussi plus que ce qu'il ne paraît et puisse se frayer un chemin dans l'adversité à coup de flingue et de machette.
Bref un roman sympathique qui prend une tournure assez différente avec les événements récents. Les Aztèques n'ont rien à envier à DAECH question cruauté. On aborde le problème des réfugiés. On parle de colonialisme et de manipulation des peuples. Et il y a aussi quelques subtilités qui font réfléchir. Et les héros sont loin d'être des chevaliers blancs et portent en eux une culpabilité liée à certains de leurs choix passés et à des choses qu'ils voudraient bien ne pas revivre.

Albéric
Annaliste
Messages : 1863
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Crystal Rain / Tobias Buckell

Message non lu par Albéric » 16 oct. 2016, 18:54

Fabien Lyraud a écrit :Un planète opera qui nous emmène sur une planète colonisé par des caribéens mais qui pour leur malheur doivent la partager avec des Aztèques manipulés par leurs dieux ( oui il y a un truc). Et le jour où les Aztèques envahissent le territoire occupé par les Caribéens c'est le début de l'apocalypse à moins que... Un homme amnèsique depuis vingt ans soit plus que le simple pêcheur qu'il ne paraît être et possède des connaissances qui puissent sauver le monde et qu'un mystérieux personnage qui a débarqué d'une capsule écrasée dans la jungle soit lui aussi plus que ce qu'il ne paraît et puisse se frayer un chemin dans l'adversité à coup de flingue et de machette.
Bref un roman sympathique qui prend une tournure assez différente avec les événements récents. Les Aztèques n'ont rien à envier à DAECH question cruauté. On aborde le problème des réfugiés. On parle de colonialisme et de manipulation des peuples. Et il y a aussi quelques subtilités qui font réfléchir. Et les héros sont loin d'être des chevaliers blancs et portent en eux une culpabilité liée à certains de leurs choix passés et à des choses qu'ils voudraient bien ne pas revivre.
ça a l'air vachement bien ! :)
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Répondre