Zombie Ball / Paolo Bacigalupi

Pour ceux qui lisent aussi de la science-fiction, ce forum est pour vous. Retrouvez-y les sujets abordant les grands classiques de la SF écrits par Philip K. Dick, Frank Herbert, Richard Matheson, Ray Bradbury, Dan Simmons, Pierre Bordage, Andreas Eschbach, René Barjavel, Norman Spinrad...
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3559
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Zombie Ball / Paolo Bacigalupi

Message non lu par tam-tam » 04 oct. 2015, 13:54

Image
Rabi, Miguel et Joe jouent près de l'abattoir de la ville. Il s'en dégage une terrible puanteur. Les adolescents mènent l'enquête et découvrent que l'alimentation toxique des vaches les transforme en zombies ! Les fast-foods de la région regorgent de burgers contaminés.
3 ados fans de base ball et de comics vont se retrouver confrontés à une invasion de zombies. Armés de leur insouciance et de leurs battes de base ball, ils vont remonter jusqu'aux origines du problèmes et organiser la riposte contre les vaches zombies, les burgers zombies ou les prof de base ball zombie.

Si c'est fun, punchy et plein d'humour le roman propose aussi une réflexion sur les pbs d'immigration, la mal-bouffe, ou les conditions de détention des animaux dans les abattoirs.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4317
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: Zombie Ball / Paolo Bacigalupi

Message non lu par Toon » 21 oct. 2015, 20:55

Ce très court roman mérite probablement le prix du meilleure clonage d'un roman de Stephen King, on retrouve en effet tous les ingrédients spécifiques distillés dans une carrière de plus de 40 ans: le groupe d'ados, la ville bien paumée aux habitants ne roulant pas sur l'or, les problèmes inhérents à la middle-class américaine et leur way of life.

Pour autant, j'ai bien aimé, mais toujours en me demandant si'l s'agissait d'un roman sérieux ou une parodie des livres de zombies, mention spéciale à Bart :lol:

niveau traduction des parties de baseball, c'est juste la cata, entre les termes qui n'existent pas et les contresens..'fin bon ca ne gênera que les excentriques comme moi.
Image
Image

Répondre