Aucun Souvenir Assez Solide / Alain Damasio

Pour ceux qui lisent aussi de la science-fiction, ce forum est pour vous. Retrouvez-y les sujets abordant les grands classiques de la SF écrits par Philip K. Dick, Frank Herbert, Richard Matheson, Ray Bradbury, Dan Simmons, Pierre Bordage, Andreas Eschbach, René Barjavel, Norman Spinrad...
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3511
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Aucun Souvenir Assez Solide / Alain Damasio

Message non lu par tam-tam » 25 mai 2015, 15:40

Image

Ce compte-rendu ne concerne que la 1ère nouvelle du recueil, à savoir Les Hauts® Parleurs®

La Loi sur la Propriété du Lexique, ou loi Sharush, votée par l’OMC en 2002, a privatisé de fait le langage. Désormais, pour utiliser publiquement un mot, il faut verser les droits d’exploitation attenants aux multinationales de la culture qui ont racheté par pans entiers le vocabulaire. Dans ce monde riant, les Hauts® Parleurs®, groupe révolutionnaire, élaborent les nouveaux argots libres capables d’échapper à la taxation généralisée. En leur sein, un poète, Spassky, a décidé d’aller jusqu’au bout pour retrouver l’usage libre du mot « chat ».

Ce récit s’inscrit en plein dans les thématiques traitées dans « La zone du dehors ». Il s’agit d’une nouvelle idéologique qui décrit les actions qu’un groupe d’anarchistes met en œuvre pour contourner, par la créativité, les interdits mis en place par les multinationales. On retrouve avec un immense plaisir la sémantique ciselée de l’auteur. Celle qui a fait de la joute verbale de la Horde du Contrevent l’un des moments les plus inoubliables de la littérature de genre.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Lain
Porte Etendard
Messages : 611
Enregistré le : 03 mars 2005, 10:15
Lecture du moment : Janua Vera (J.P. Jaworski)
Localisation : Dans la jungle luxuriante d'un monde incréé
Contact :

Re: Aucun Souvenir Assez Solide / Alain Damasio

Message non lu par Lain » 18 déc. 2015, 13:16

J'ai du mal avec ce recueil. Ce sont les mêmes idées, les mêmes jeux de langage que la Horde et la Zone, en moins bien : ça manque de maturité et de fluidité. La 1è nouvelle est sympa, celle sur la Harpe est très belle, mais ensuite... bof. On sent le potentiel gigantesque de Damasio, mais la plupart des nouvelles ont un goût d'inachevé, de brouillon, d'étude préparatoire.
Donc c'est à réserver aux fans de l'auteur, surtout n'essayez pas d'offrir ce recueil à un(e) ami(e) pour le lui faire découvrir. ^^
- Close this world, open the nexT -

http://www.egocosmos.net/ et http://blog.matthy.net/ ;)

Répondre