[Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Pour ceux qui lisent aussi de la science-fiction, ce forum est pour vous. Retrouvez-y les sujets abordant les grands classiques de la SF écrits par Philip K. Dick, Frank Herbert, Richard Matheson, Ray Bradbury, Dan Simmons, Pierre Bordage, Andreas Eschbach, René Barjavel, Norman Spinrad...
Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Albéric » 07 nov. 2012, 14:32

Page 100 :
Ce concept d’injection me fait furieusement penser à Seigneur de Lumière (Zelazny) et Endymion (Dan Simmons).
L’ambiance cyberpunk est quelque part entre Blade Runner et Transmetropolitan : c’est cool !
Mais j’ai un peu de mal avec ces récits qui ne nous ramènent que trop à notre sordide réalité et au futur proche.
Par contre le côté roman noir avec un magnat louche, une femme fatale et un enquêteur privé blasé me plaît.
Ces histoires de clones peuvent aller dans les directions de Zhonghuo (Wingrove) ou du Le Dragon de dort jamais (Cook), et je ne sais pas où Morgan veut nous amener avec les Maths (cela existe déjà, on appelle cela les habitants du Richistan).
Pour l’instant j’aime bien et je peine à reconnaître l’auteur de Terre de Héros : peut-être que la traduction d’Ange y est pour quelque chose (et oui contrairement à un site de fantasy bien connu, par défaut je considère que les traducteurs amènent une plus-value à une œuvre et pas qu’ils sabotent le travail par incompétence)

Si j'ai trop spoilé, n'hésitez pas à placer les balises qui vont bien aux bons endroits.

A+
Modifié en dernier par Albéric le 07 nov. 2012, 21:47, modifié 1 fois.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3542
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par tam-tam » 07 nov. 2012, 21:17

Le thème de l'injection a aussi été utilisé avec beaucoup d'à propos par John Scalzy dans le "vieil homme et la guerre"

PS: pas de spoiler à l'horizon matelot :wink:
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Albéric » 11 nov. 2012, 22:16

Je viens de finir ce Carbone modifié. Une roman noir cyberpunk solide et consistant.
Mais au final tout ce ramdam et 570 pages pour ça ?
SpoilerAfficher
une bonne vieille histoire de snuff movie et de chantage réalisé par un individu de pouvoir et d'argent qui en veut toujours plus


Finalement, je retrouve bien l'auteur de Terre de Héros, et après 3 livres (avec 3 traducteurs différents) je perçois les :
- marottes de l'auteur : sexe, drogue, violence (et rock'n'roll : Kovacs est hanté par le fantôme de Jimmy et l'IA de l'Hendrix) :wink:
- tics de l'auteur : background pas trop mis en avant, péripéties et personnages secondaires pas toujours clairs, et amoralité !!!

J'ai envie d'en dire (beaucoup) plus, mais je vais attendre que Toon l'ai fini pour ce faire... :happy:
J'ai bien aimé, et je lirais bien sûr les 2 autres aventures de Takeshi Kovacs mais plus tard ! :!:
Là, il faut que me lave l'esprit de toute cette amoralité avec 1 truc bien convenu et bien mièvre (Eragon ?)... Ou pas !
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4294
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Toon » 12 nov. 2012, 22:29

j'en suis qu'à la moitiée :oops: et pourtant ca me plait bcp mais peu de temps pour lire en ce moment
je ne sais aps si on peut tirer des conclusions mais voila ou j'en suis de les réflexions:

SpoilerAfficher
l'histoire que seul Bancroft pouvait ouvrir le meuble, du fait des empreintes, ca s'envole rapidement: ya des clones, en plus n'importe qui peut se faire injecter dans un corps
Image
Image

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4294
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Toon » 30 nov. 2012, 20:21

bon fini.
J'ai pas tout capté :oops: , et je me suis laissé dériver au fil des évènements :roll:
sans m'ennuyer un seul moment :D Y a des putains de bonnes idées mecs (notamment le
SpoilerAfficher
double enveloppement, mais du coup faut il est parfois compliqué de savoir qui est qui...
)
Bien plus immersif et compréhensible que le père William Gibson.

c'est curieux quandd même son monde de dans 500 ans n'est pas foncièrement différent de notre univers actuel, je passe sur le principe de digitalisation de l'esprit et des transmissions de données entre Harlan et la Terre, mais pour le reste on se croirait dans un futur relativement proche, type Blade Runner.

Comment sont le sautres tomes de la trilogie ? Aussi abordables ?
Image
Image

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3542
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par tam-tam » 10 déc. 2012, 13:38

Punaise j'avais même pas vu que tu l'avais fini.

Alors le 2ème est beaucoup plus linéaire: Tak abandonne son pardessus de détective pour endosser le treillis de mercenaire. L'intrigue paraît dans un premier temps plus simpliste, mais... Evidemment tout va se compliquer. Et on va voir du pays...

Le 3ème est encore différent! En plus d'une plongée dans le passé de Tak qui reste quand même assez hermétique de ce point de vue là dans les 2 1ères volumes, tu vas avoir droit à une belle histoire de vengence personnelle. Tak n'est pas content, et il le fait savoir à grands coups d'explosifs!

Difficile de dire lequel je préfère entre le 1 et le 3. Le 2 est très bien aussi mais d'un niveau légèrement moindre.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Albéric » 19 août 2013, 15:08

Concernant le tome 1 :

Avec Carbone Modifié, Richard Morgan nous offre un thriller cyberpunk d’excellente qualité quelque part entre le film Blade Runner et le comic Transmetropolitan.
Quoique qu’à plusieurs reprises difficile de ne pas aussi penser au manga culte Gunnm.
On appréciera aussi les clins d’œil au maître du genre William Gisbon (le bar Cablé) et à Matrix (et son célèbre Mr Anderson).

Le concept-clé du roman est fascinant : la digitalisation de la personnalité humaine.
Les corps ne sont que des costumes que l’on porte à loisir… seulement si on a de l’argent !
D’un côté on décortique toute une société : économie, justice, criminalité, religion, mode…
Si on vous tue, c’est l’Etat qui paye votre résurrection (à moins que vous ne soyez un fondamentaliste chrétien), si vous mourrez dans un accident, c’est votre assurance qui paye votre résurrection (à moins que vous ne soyez pas assuré…).
D’un autre côté on explore les paradis artificiels et les enfers virtuels du temps relativiste car dans la matrice le temps s’écoule plus vite ou plus lentement qu’IRL selon les besoins / goûts des usagers.
Ce dernier concept avait été brillamment traité par la série Au-delà du Réel, l’aventure continue dans l’épisode 2x22 intitulé La Sentence.
SpoilerAfficher
D’ailleurs l’inventeur de la technologie voulait absolument détruire sa création car il avait tout de suite compris qu’on pouvait infliger des décennies de sévices physiques et psychologiques en qques secondes sans enfreindre la moindre loi.


Takeshi Kovacs est excellent en détective blasé qui cultive esprit rebelle et humour noir.
Dommage qu’on en apprenne sur lui que lors de ses bad trips incompréhensibles.
A ses côtés on retrouve les classiques du roman noir : le milliardaire parano, la femme fatale, les flics intègres ou ripoux, la voyoucratie d’en bas et la voyoucratie d’en haut, les nombreuses victimes du système…
Bien évidemment pour l’auteur le roman est une dystopie inspirée des affres du néolibéralisme et il ne se prive pas de montrer du doigt un monde de merde et les situations pourries dont on ne peut s’en sortir que par le suicide menant à la Vraie Mort.
Si vous êtes immensément riches vous disposez de l’immortalité, de la jeunesse éternelle, de corps modelables à volonté, de psychés modelables à volonté, de paradis pour vos amis et d’enfers pour vos ennemis.
Dans le cas contraire vous n’êtes que des ressources humaines corvéables à merci.
Si vous êtes utiles vous vivrez plus longtemps et disposerez d’ersatz de luxe, si vous êtes inutiles vous n’êtes même pas considéré comme un être humain.
Le futur n’est jamais aussi flippant que lorsqu’il ressemble au présent.

L’auteur exploite à fond son concept quasi dickien mais si le background reste un peu limité, on est très prolixe niveaux cul, gore et substances psychotropes illicites sur lesquelles on est aussi explicite qu’intarissable.
Force est de reconnaître que l’auteur excelle dans le gritty style : difficile de faire mieux !
Bref un esprit très sex, drug and rock’n’roll sur lequel planent clairement les mânes de Jimmy Hendrix (le fantôme de Jimmy de Soto hante les bad trips du narrateur tandis que l’IA de l’hôtel Hendrix sert à plusieurs reprise d’ange gardien audit narrateur).

Là où le bat blesse un peu c’est qu’on sent des trucs forcés pour emmener l’antihéros là où il veut le voir sévir dans les scènes d’action bien bourrines et les scènes de cul bien voyeuristes.
SpoilerAfficher
Pourquoi un psychopathe ukrainien veut absolument la mort de Takeshi Kovacs ? WTF !
Pourquoi l’ex du milliardaire qui doit se faire oublier revient sur le devant de la scène ? WTF !
Pourquoi le chauffeur pète un gros câble et veut tuer Takeshi Kovacs ? WTF !
Pourquoi l’assistante du supervilain change plusieurs fois d’avis comme de chemise ? WTF !

Richard Morgan nous embrouille et s’embrouille tellement qu’il est obligé de recourir plusieurs fois aux grosses ficelles des intuitions diplos qui sont autant d’épiphanie à la Docteur House (on navigue à vue, et puis on se souvient qu’on a une énigme à résoudre, on observe un détail insignifiant et paf eureka : 1 fois cela marche, 3 fois de suite c’est carrément la construction de l’intrigue qui est bancale).

Et si le final de la mission d’infiltration dans un palace flottant avec enveloppement multiple est tout simplement génial, j’ai quand même envie de me dire tout ça pour ça !
Image

C’est clairement rythmé et testotéroné, bref endiablé : c’est très bon de bout en bout. :smoke2: :punk:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Albéric » 19 août 2013, 15:11

Concernant le tome 2 :

Je. N’ai. Pas. Aimé. Du. Tout. :sleep:
C’était laborieux en plus d’une montagne qui accouche d’une souris.

Pourtant tout commençait très bien avec un hôpital militaire qui nous rappelait aux belles heures du Fedmahn Kassad d’Endymion.
Et puis ensuite une aventure un peu dans le style du Trésor de la Sierra Madre.
Sauf qu’il faut passer par la case intrigue corpo ploutocrate prêt à tout et au reste.
A ce stade là, on aurait pu pardonner les ellipses qui relèvent du plaisir de compliquer.

Très intéressants auraient pu être les Magnificient Seven de Takeshi Kovacs :
SpoilerAfficher
- Ole Hansen, spécialiste en démolition
- Yvette Cruickshank, soldate multifonction enthousiaste
- Jiang Jianping, véritable ninja des temps modernes
- Ameli Vongsavath, spécialiste en pilotage
- Luc Deprez, spécialiste en assassinats
- Markus Sutjiadi, officier rebelle
- Sun Liping, spécialiste en systèmes d’armement

Là je me suis dit que l’histoire démarrait vraiment et que cela allait dépoter grave !
Et ben non, ils ne sont ni vraiment développés ni vraiment exploités : ils servent de faire valoir pour donner la réplique à Takeshi Kovacs et à l’accompagner dans ses délires violents d’où les morts gores à répétition…
Et ne parlons pas du whodunit !
SpoilerAfficher
Au lieu de multiplier les incohérences autour des associés de Takeshi Kovacs, il aurait été tellement plus logique d’injecter un agent kempiste ou un saboteur corpo parmi eux…
On aurait pu avoir un super partie de cherchez le traître à la Quand les Aigles attaquent !



On tease sur de la SF militaire cyberpunk, mais :
SpoilerAfficher
Comment a commencé le conflit entre le Protectorat et Joshua Kemp ? Mystère.
Quels en sont les tenants et les aboutissants ? On n’en saura rien.
Quelles en sont les évolutions ? 2 ou 3 trucs balancés au détour des dialogues.
Quel en est le dénouement ? On n’en saura rien du tout.

Bref cela sert presque de décorum pour justifier quelques scènes d’action.
Si le carnage de la plage est totalement illisible, le duel entre les 2 commandos du vide lui a de la gueule (heureusement sinon on tombait dans le FDG justement).

On tease sur le la SF space-op cyberpunk, mais :
SpoilerAfficher
Comment sont morts les Martiens du vaisseau ? Mystère.
Comment a disparu la civilisation martienne ? Mystère.
Quel était l’adversaire des Martiens ? Mystère.
Que devient le vaisseau martien aux mains d’un fourgue intersidéral ? Mystère

Là aussi on frôle le FDG…

Richard Morgan lance plein de pistes qu’il n’exploite pas et pose plein de questions auxquelles il ne répond jamais vraiment, avant de tout balancer dans les 20 dernières pages à grand coup d’intuitions diplos fort opportunes pour retomber sur ses pieds.
Et pendant les ¾ des romans il faut se farcir les bad trips incompréhensibles du narrateur, des scènes pornographiques et des scènes d’ultraviolence qui sortent ici presque nulle part.
C’est quand même bizarre de voir débouler des « bouffe-moi le cul ! » et autres joyeusetés.

On met en avant des points visiblement hyperimportants ou hyperinutiles, qui seront réutilisés des dizaines voire des centaines de pages plus tard, et en plus exploité à la va vite…
Et finalement je ne suis pas arrivé à savoir si c’est très bien ou très mal construit.
Car si on se met à reconstruire le puzzle ce n’est pas très logique voire pas très cohérent.
SpoilerAfficher
Takeshi Kovacs, l’agent quelliste qui déserte aussitôt arrivé avant de s’engager dans le camp d’en face pour le pognon et qui déserte à nouveau pour gagner encore plus de pognon ? WTF !
Et au bout de 500 pages de je-m’en-foutisme, il se transforme en héros martyr ? WTF x2 !
Tanya Wardani la pacifiste blasée qui lance 3 expéditions scientifiques pour remettre en marche la plus grande machine de guerre de tous les temps ? WTF !
Jan Schneider le kempiste repenti qui a tout à perdre à rouler pour Carrera et tout à gagner pour rouler pour Hand, que fait-il à votre avis ? WTF !
Et pourquoi proposer un deal à Takeshi et la Mandrake Corporation s’il avait déjà craché le morceau à Carrera ? WTF x2 !

Niveau cohérence scénaristique, on frôle quand même le nanar de luxe hollywoodien.
Ou alors l’auteur a largement céder à la tentation du plaisir de compliquer.
Parce que finalement cela ressemble à un script cyberpunk de luxe pour la série Stargate.

Encore une fois on baigne dans une amoralité étouffante que rien ne vient contrebalancer.
Dans l’espace intersidéral ultralibéral, on retrouve sans surprise des commissaires politiques et des camps d’internement pour ceux qui critiquent le gouvernement et les corpos.
Etonnement il semble qu’il y ait fort à faire : révolution religieuse sur Sharya, révolution anarchiste sur Harlan, révolution socialiste sur Sanction IV… Tout va pour le mieux dans la trentaine de mondes habités par l’humanité car le Protectorat et le Cartel veillent sur la destinée manifeste des crevards carriéristes et des pervers narcissiques.


A la fin, j’avais pris l’antihéros narrateur en grippe : il m’a fait l’impression d’un parfait connard qui se sent au-dessus du lot car ancien diplo avec aucune valeur et aucune conviction.
Là je suis très refroidi pour le tome 3, d’autant plus que Terre de Héros est la même eau… :dry:
Reste quand même des scènes marquantes avec le marché aux âmes, les nanobots lovecraftiens, l'anatomiseur…
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3542
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par tam-tam » 20 août 2013, 15:42

Je te trouve extrêment dur là Albéric. T'as mangé des cailloux ces derniers temps? :wink:
Je comprend qu'on ne puisse pas aimer ce bouquin mais de là à le qualifier de nanard...
En tout état de cause je ne partage pas du tout ton avis. (sauf pour dire que terre de héros c'est pas terrible)
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Albéric » 20 août 2013, 16:31

tam-tam a écrit :Je te trouve extrêment dur là Albéric. T'as mangé des cailloux ces derniers temps? :wink:
Je comprend qu'on ne puisse pas aimer ce bouquin mais de là à le qualifier de nanard...
En tout état de cause je ne partage pas du tout ton avis. (sauf pour dire que terre de héros c'est pas terrible)
Qui aime bien châtie bien, Carbone Modifié était tellement bon :smoke2:
(c'est d'ailleurs pour cela que j'ai reposté sur ce dernier : ce n'est pas un manque d'atomes crochus)
Remarque sur les cailloux... pas mal de déceptions dans mes dernières lecture. :wink:

Là c'est vraiment une grosse désillusion : je ne sais pas comment l'évaluer tellement je suis remonté.
(ce qui ne m'empêcherait pas de lui mettre sans doute un 7,5/10 si je devais lui mettre une note)
Ce n'est pas un nanar, mais la manière dont on tease à mort pour se retrouver avec une intrigue mal fagotée... :php34r:
Tous les ingrédients était là pour un gros carton, mais non on retrouve essentiellement le plaisir de compliquer, du cul dispensable, du gore dispensable, des détails en veux-tu en voilà sur les substances psychotropes illicites, les bads trips de TK qui ne servent rien (il sent la présence de Sémétaire le vaudou : yaou)...

Richard Morgan est talentueux et ambitieux mais là il se moque un peu du monde quand même...
Je préfère des livres moins stylés, mais qui ne cèdent pas au plaisir de compliquer pour masquer les creux.
Il y avait tellement mieux à faire avec exactement les mêmes éléments... :book2:
Je sais bien que tout n'a pas à être expliqué et cohérent dans un roman, mais là tam-tam faudra m'expliquer le pourquoi du comment des agissements des personnages principaux, car moi je n'ai pas compris grand chose.
SpoilerAfficher
(si encore TK avait été un agent quelliste infiltré chez Carrera et que devant le potentiel de destruction du Tanya Wardani il avait décidé de tout faire sauter pour qu'aucun des camps ne se l'approprie, cela aurait été excellent...)


J'avais l'impression d'être dans Prométheus : dès que je me remuais les méninges, rien ne tenait la route (rien n'était débile pour autant, mais les personnages donne cette impression parfois).
De toutes les manières, c'est Blackman qui tranchera !
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3542
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par tam-tam » 23 août 2013, 07:33

T'inquiètes pas Albéric, ton avis se tient et puis si Morgan écrivait des chefs d'oeuvre ça se saurait depuis longtemps.
C'est juste qu'on aimerait que tout le monde aime les livres qu'on a soit même aimé. (3 fois le verbe aimer dans la même phrase lol).
Ceci dit Anges déchus est le moins bon de la trilogie.
Et Black Man est un excellent choix!
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Albéric » 23 août 2013, 13:06

Le 3e tome de Takeshi Kovacs c'est quitte ou double !
Le 3e tome de Terre de Héros c'est quitte ou triple !
Je retenterai donc Richard Morgan avec Blackman.

Le 2e TK semblait de même facture que le 2e Terre de Héros : une mise en place de 450 pages qui ne débouche sur rien à part une grosse baston qui sort de presque nulle part et un relationship drama initialement très intéressant mais au final assez incohérent.
Le bougre a énormément de talent, c'est assez donc assez frustrant ! :barbare:
J'ai lu 4 richard Morgan et 4 "David Gunn" et l'un m'a bien mois déçu que l'autre...
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

arsenie
Asservi(e)
Messages : 2446
Enregistré le : 04 mars 2004, 11:40

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par arsenie » 26 août 2013, 10:48

Ma mémoire pleine de trous n'est pas fiable du tout, mais je rejoins Alberic pour la déception du tome 2
Sûr : je l'ai lu! - sûr : j'ai pas aimé ! -sûr, j'ai le tome 3 sédimenté quêkpar sans intention d'y toucher !
Pas sûre : mon sentiment ! impression de foutage de gu. que c'était une resucée lamentable du 1?
Par contre, Blackman est tout bon en testéroné!
lectures en cours : Par delà la lue bleue de simon Green
vision : le Prisonnier

Avatar du membre
amos
Lieutenant
Messages : 379
Enregistré le : 04 janv. 2014, 13:28
Localisation : Toulouse

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par amos » 03 juin 2015, 19:13

Mode Archéologue : ON

J'en suis peut-être à la moitié ... juste après
SpoilerAfficher
le génocide du labo dans lequel T.K. a été torturé
.

Alors points positifs :
° ça ressemble à du Gunn.
° j'aime le anti-héros "dégueulasse" et "blasé". Pas si dégueulasse et pas si blasé que ça, mais bon ce sont des caractéristiques du personnage central.
° les scènes d'action sont intéressantes, un peu trop "facile" mais bon ... ça passe bien, c'est pas pire que les Aux sur ce plan là.

Points négatifs :
° si j'avais voulu un bouquin de cul j'aurai pris un vieux playboy ou un truc de routard bien sordide avec des p'tites filles tout juste majeure, pas ça ! Bon dieu, une scène de cul pour moi c'est : description vague des étapes du truc et point barre pas obligé de TOUT nous passer par le détail sur plusieurs pages.
° trop de stups. beaucoup trop de stups.
° trop de déduction "diplo" DEUS EX MACHINA.

J'en suis qu'à la moitié donc, ça peut encore s'arranger ou empirer, j'espère que les points forts vont prendre plus de poids et qu'on en a fini avec le coté vraiment glauque et sombre de l'être humain, une fois jusqu'au coup dans la fange pas besoin de continuer à creuser.

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Albéric » 03 juin 2015, 19:33

J'ai lu 4 livres de l'auteur : sexe, drogue et violence sont au rdv
mais niveau scénario, peut mieux faire hein !!! :vader:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Albéric
Annaliste
Messages : 1897
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Albéric » 13 nov. 2016, 19:13

http://www.imdb.com/title/tt2261227/?ref_=fn_al_tt_1
sci-fi est en train d'adapter le tome 1 en série télé ?
pourquoi pas, surtout que la casting a de la gueule !
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4294
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Toon » 20 nov. 2016, 20:18

omg...énormément t de perso déjà, à part TK et Bancroft les autres ne me disent déjà plus rien... :whistle:
Image
Image

Avatar du membre
Tatooa
Soldat
Messages : 51
Enregistré le : 09 nov. 2017, 20:44
Lecture du moment : Sépulcre de K. Mosse

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Tatooa » 18 févr. 2018, 18:44

Très franchement la série assure ! (et c'est proche mais pas pareil que le tome 1 (le seul que j'ai lu pour l'instant)).

Je vous mets mon avis, qui ne date que d'il y a quelques jours.

"Argl ! J'ai A-DO-RE !
Alors bon oui par moments, on est carrément perdu dans l'intrigue.
Oui aussi, les "intuitions diplos" sont une solution facile à des soucis compliqués, et un brin trop nombreuses.

Mais quel univers ! Quelles idées ! Quelle imagination ! Oulala ! Franchement c'est du lourd, poussé à fond (ce que j'aime), on sent que l'auteur a une idée très claire de son monde cyber à mort. A vie ?

Pour le lecteur par contre c'est un peu plus compliqué. C'est tellement clair pour lui que parfois c'est compliqué à imaginer, à visualiser, du moins pour moi.

C'est outrancier, politiquement, moralement et sexuellement incorrect, sex, drug & rock'n'roll comme dit Alfaric (Albéric ici, lol) très justement. Dans un registre différent, ça m'a fait penser au comic Preacher, Jesse (le perso principal de Preacher) et Takeshi sont jumeaux karmiques, c'est pas possible autrement !

Ils croisent les mêmes mecs de pouvoir, les mêmes racailles, les mêmes femmes fatales, les mêmes femmes guerrières, et ils essaient de redresser des torts dont tout le monde se fout à part eux, bref, héros jumeaux, histoires différentes, même fond.

Le futur ne fait jamais autant flipper que quand il ressemble au présent, c'est encore Alfaric qui a dit ça dans son avis, je suis entièrement d'accord avec lui, et ce bouquin il déchire à ce niveau-là.

J'ai adoré être dans la tête de Takeshi, moi qui, fût un temps détestait les écrits en "je". C'est même l'énorme plus par rapport à la série (j'ai été forcée de lire le livre par mes hommes qui ont voulu commencer la série, maintenant c'est bon j'ai de l'avance, lol !), où il nous manque, je trouve, la voix "off" de Takeshi. Où on a tout ce qu'il ressent (ou pas).
Dans la série, on ne comprend pas vraiment ce qu'est "être un diplo" alors qu'on le vit dans le livre.

C'est tout l'avantage de la lecture, il y en a ! ;)

Bref, moi j'ai plongé tête première dans les aventures de Takeshi, je regrette de pas pouvoir sauter direct sur le tome 2 (l'an prochain j'arrête certains challenges, sûr, parce que ça me gonfle à force !), du coup, les défauts qu'il y a, je m'en fiche. Je lui colle 5 étoiles, paf !"
"Quand la liberté n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie."
Prévert

Avatar du membre
mzelle
Lieutenant
Messages : 415
Enregistré le : 14 août 2014, 09:55
Lecture du moment : L'Oeil Brisé - Le Porteur de Lumière

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par mzelle » 19 févr. 2018, 18:58

Y a que moi qui ai trouvé que la traduction laissait à désirer ? Certaines phrases n'ont ni queue ni tête.
Quelle sensation, la destruction !
Tas de viande avariée vous allez payer !

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3542
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par tam-tam » 19 févr. 2018, 18:59

Haaaann une nouvelle fan du Tak :happy: On va bien s'entendre 8) 8)

Et oui la série est assez fidèle dans l'ensemble. Du moins au point où j'en suis (épisode 6). Elle exploite bien les concepts de piles corticales et d'enveloppement par exemple. Mais format oblige (10 épisodes de 50 mn), ça délaye l'intrigue alors que dans le bouquin je la trouvais plus percutante. Mais c'est de la bonne quand même. Je donnerai un avis définitif quand j'aurai tout vu.

Pour ce qui est de te plonger dans le tome 2. Dis toi juste que le Tak enlève son vieux pardessus de détective pour enfiler un treillis de mercenaire. Ça donne une tout autre ambiance mais c'est tout aussi plaisant.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3542
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par tam-tam » 19 févr. 2018, 19:01

mzelle a écrit :
19 févr. 2018, 18:58
Y a que moi qui ai trouvé que la traduction laissait à désirer ? Certaines phrases n'ont ni queue ni tête.
Je n'ai plus trop de souvenirs mzelle. Je peux pas trop dire...
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk

Avatar du membre
Tatooa
Soldat
Messages : 51
Enregistré le : 09 nov. 2017, 20:44
Lecture du moment : Sépulcre de K. Mosse

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Tatooa » 20 févr. 2018, 17:34

J'ai pas fait gaffe, mais quand je suis vraiment prise par un bouquin, il arrive que je ne vois même pas les problèmes de style ou de traduction. Pour le second là il est en pause, je le reprendrai du début quand j'aurais fini cette fichue trilogie du drow Drizzt qui a complètement bouleversé mon programme de lecture ! :laugh:
"Quand la liberté n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie."
Prévert

Avatar du membre
Cymoril
Sorcier
Messages : 2985
Enregistré le : 15 nov. 2004, 16:39

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Cymoril » 21 févr. 2018, 18:08

Je l'ai terminé récemment. J'ai beaucoup aimé l'univers et le personnage principal (assez pour me dire qu'il faut absolument que je regarde la série) même si certains passages sont assez durs (voire horribles). J'ai le tome 2 qui m'attend sur ma liseuse mais il a l'air bien différent du 1er dont l'ambiance policier cyberpunk est très réussie.
Sinon je n'ai pas eu l'impression que la traduction était bâclée mais pareil que Tatooa, si je suis plongée dedans, c'est le genre de choses qui ne me saute pas aux yeux (sauf si c'est vraiment écrit avec les pieds).

Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4294
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : LA route du Patriarche/RAS
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Toon » 22 févr. 2018, 12:34

Dans mon message ICI j'avais dit que j'avais pas tout capté,ya peut être rapport cause/effet avec ce qu'indique Tatooa :lol:
Image
Image

Avatar du membre
Tatooa
Soldat
Messages : 51
Enregistré le : 09 nov. 2017, 20:44
Lecture du moment : Sépulcre de K. Mosse

Re: [Cycle] Carbone Modifié / Richard Morgan

Message non lu par Tatooa » 17 mars 2018, 17:51

Roh j'ai oublié de vous donner mon avis sur le tome 2 !
date : 5 mars 2018
"Alors alors... Mes amis Babelio ne sont pas tous d'accord sur ce bouquin, et je comprends pourquoi...

Je comprends l'avis d'Alfaric quand il dit qu'il y a des tas de pistes inexploitées ou mal exploitées, quand il dit que l'intrigue est bizarrement construite, également quand il dit que les personnages secondaires ne sont que des faire-valoir de Tak, qui est beaucoup moins attachant dans ce tome que dans le premier, tant sa moralité (qui semble suivre sa queue) s'est dégradée entre les deux... On dirait presque un autre personnage, c'est un brin dérangeant.

Le hic, c'est que le bouquin aurait pu faire 200 pages de plus facile, avec toutes ces questions qui restent en suspens.

A dire vrai, je n'ai pas accroché à ce bouquin autant qu'au premier, j'en suis resté à 14% (de l'ebook) pendant longtemps, le temps de finir d'autres bouquins en cours. J'ai du relire le début, d'ailleurs, pour me rappeler de quoi il s'agissait.

Par contre, une fois la porte des étoiles ouverte (vive Stargate !), j'ai eu du mal à le lâcher, l'action devenant omniprésente, et, effectivement, ultra-gore, et l'histoire des Martiens et leur vaisseau tout à fait passionnante de mon point de vue.

J'avoue aussi que je n'ai rien compris au pourquoi du comment des raisons de Wardani pour faire ce qu'elle a fait. Strictement - rien - compris. Autant on est dans la tête de Takeshi donc on suit ses pérégrinations (même si un peu pénibles dans leur amoralité), autant on n'est pas dans la tête de Wardani, donc euh bon. Il aurait fallu que je relise pour comprendre (ou pas, je sais pas), mais j'avais pas envie...

Autrement dit, la chute de l'histoire est un brin "what the fuck ?!" et laisse perplexe. Je ne vais pas lire le dernier dans la foulée, ça ferait overdose, je crois.

Bref, je comprends ceux qui ont kiffé, parce que j'ai kiffé, mais je comprends aussi ceux qui n'ont pas kiffé, parce que j'ai pas tout kiffé non plus. Mdrrrrrr ! Donc la note sera entre les deux mon coeur balance !"
"Quand la liberté n'est pas libre, la liberté n'est pas vraie."
Prévert

Répondre