Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Pour ceux qui lisent aussi de la science-fiction, ce forum est pour vous. Retrouvez-y les sujets abordant les grands classiques de la SF écrits par Philip K. Dick, Frank Herbert, Richard Matheson, Ray Bradbury, Dan Simmons, Pierre Bordage, Andreas Eschbach, René Barjavel, Norman Spinrad...
Albéric
Annaliste
Messages : 1982
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Albéric »

Image
Tout ceci est pur divertissement, et si vous y dénichez quoi que se soit de cérébral, je vous conseille de respirer profondément et de vous détendre. C'est tout l'intérêt de cette littérature !
C'est délicieusement désuet certes mais daté voire vieillot pour la plupart des lecteurs actuels, assez basique, voire parfois culcul la praline, bref c'est loin de casser 3 pattes à 1 canard : en SF comme en Fantasy, ses prédécesseurs ont écrit beaucoup mieux, et lui-même a d'ailleurs écrit beaucoup mieux...

Mais au-delà du pur divertissement sans prise de tête et de l'hommage aux maître du pulp annoncés par l'auteur, l'intérêt est ailleurs que dans la qualité car on voit évoluer dans son style et dans son imaginaire un incontournable de la SFFF, et rien que pour cela c'était très intéressant.


Concernant le Guerrier de Mars :

Globalement on retrouve la prose fluide, rythmée et efficace de l'auteur qui connaît bien son métier, mais chez le prolifique maître britannique, il existe 2 sortes de cycles :
- ceux qui se bonifient au fil des récits
- ceux qui se délitent au fil des récits
Le Cycle du Guerrier de Mars est plutôt une bonne surprise puisqu'il appartient plutôt à la 1ère catégorie.

La Cité de la Bête
Le Seigneur des Araignées
Les Maîtres de la Fosse

Comme vous l'aurez remarqué, en mettant en avant le moment le plus palpitant et le plus exotique du récit, les titres font office d'illustration de couverture qu'on parvient sans peine à imaginer.

Car grâce aux leçons qu'il a reçu d'un maître d'armes franco-russe et d'un caprice du destin, Michael Kane l'homme de science va s'échapper de la médiocrité de son quotidien pour devenir un héros sauveur de planètes, secoureur de civilisations et pourfendeur de monstres (Doctor Who copyright).
Et ce à notre plus grand bonheur car cela permet d'assouvir la soif d'aventures de l'auteur et de ses lecteurs !

Entre Howard le fondateur de l'héroïc-fantasy et Edmond Hamilton le spécialiste du space-opera vintage, Michael Moorcock nous livre une trilogie éminemment pulpienne dans la grande tradition d'Edgar Rice Burrough en lorgnant évidemment sur les aventures martiennes de John Carter.
Et c'est avec un esprit tout britannique qu'il aborde le très rempli cahier des charges du roman-feuilleton : chaque chapitre doit être un récit en soi avec une aventure, un péril extrême, une situation désespérée, un sauvage miraculeux et un rebondissement qui nous amène vers de nouvelles péripéties...
Et dire que tout cela commence à la terrasse d'un café de l'arrière pays niçois !

Bien sûr ces incroyables successions d’événements avec leurs lots de redondances et d'invraisemblances sont peu crédibles, mais qu'importe puisque qu'on peut retrouver avec plaisir les héros intelligents, beaux, musclés, courageux et généreux, les amis loyaux jusqu'à la mort, les ennemis fourbes et retors à souhait, et les demoiselles particulièrement bombesques pas forcément si en péril que cela...
Toute une époque désormais révolue pour le meilleur comme pour le pire.

On notera toutefois que le Seigneur des Araignées et les Maîtres des Fosses sont construits exactement dans le même moule :
un régime tyrannique à renverser, une quête, une découverte, un ralongi occidental avec moult péripéties et un danger extrême exotique, un retour à la civilisation, une solution provisoire, mais un nouveau danger et de nouvelles péripéties...
Toutefois le fond et la forme gagne au fil du temps en qualité et en densité tandis que s'esquisse ce qui va devenir l'Eternel Champion (et l'Eternel Compagnon) : on trouve ici et là les brouillons d'Elric (le héros tourmenté et ses amours impossibles), de Corum (géant bleus = Fhoi Myore ? Hool Haji = Goffanon/Ilbrec ?), d'Erekosë (l'humain lamba emporté dans le tourbillon du temps pour devenir un héros béni/maudit), d'Hawkmoon (le côté post apocalyptique, les technologies disparues, les régimes totalitaires dystopiques) et même du psychiatre hospitalier qui remonte le temps à la recherche de Jésus Christ dans la cultissime nouvelle Voici l'Homme...
C'est plus dans les impressions que dans les faits, et j'aurais sans doute du mal à argumenter bien précisément, mais il y a sans conteste matière à une belle étude littéraire !!!


Concernant les aventures de Sojan :

Dans ces nouvelles alimentaires destinées à alimenter les magazines à la fin fiveties, la filiation avec Howard apparaît encore plus clairement : Conan, Kull et peut-être même El Borak sont des modèles évidents pour ce Sojan Porte-Bouclier, mercenaire barbare venu du Nord qui a gravi tous les échelons militaires de l'Empire d'Hatnor, qu'il a sauvé à plusieurs reprises d'envahisseurs ou de comploteurs, avant de repartir de nouveau à l'aventure...
D'ailleurs son infiltration sur l'île de Rhan ressemble à s'y méprendre à celle de la Tour de l’Éléphant par Conan dans la nouvelle du même nom...
Une Immortelle Théocratie de Rhan qui par ailleurs fait immédiatement penser à celle de Pang Tang (les grands méchants du Cycle d'Elric ndt).

Le tout est chaleureusement accompagné par une ambiance capes & épées et/ou pirates & flibustiers dans laquelle les bateaux sont remplacés par des dirigeables, qui pourrait annoncer certains planet-opéra vanciens (et peut-être même un Frey si on remplace en plus le décor héroïc-fantasy par un habillage western...).

Par contre j'ai ressenti dans la dernière nouvelle de Sojan un frémissement qui annoncerait presque celles de Karl Eward Wagner concernant Kane...
… Et ce dernier ne s'y est pas trompé en n'hésitant pas à rendre hommage au maître britannique en faisant apparaître sa plus célèbre création dans l'une d'entre elle (le Prince des Ruines Elric de Melniboné ndt)

Fort heureusement pour la fantasy en particulier et la SFFF en général, le très prolifique et le très imaginatif Michael Moorcock n'est pas resté bloqué à la fin des années 1950 à faire du sous-Howard : il a suivi ses propres voies et comme certains de ses héros, en défrichant d'innombrables pistes il a fait émerger du néant des pans entier des littératures de l'imaginaire.


Concernant La Sorcière perdue :

C'est avec une toute autre exigence et une toute autre ambition qu'un Michael Moorcock plutôt en fin de carrière nous offre un hommage à Leigh Brackett la Reine des pulps, qui épousa Edmond Hamilton précédemment cité, avec son capitaine John Mc Shard quelque part entre John Wayne, Capitaine Flam, Lord Greystocke et Doc Savage !
(pas trop difficile à démasquer ce Tan-Arz élevé par des primates mercuriens et ramené dans les Îles Britanniques par son oncle paternel).
Mais c'est quand même rageant de voir que quand il s'en donne les moyens, Michael Moorcock fait bel et bien partie des meilleurs écrivains de SFFF, car il a quand même écrit pas mal de récits complètement en dilettante...
… Alors que dans le cas présent j'en aurais volontiers redemandé !!!
Le Banning était à présent chargé de l'énergie vitale des dieux.
Il allait bientôt se mettre à chasser le gros gibier.
En bref : oeuvre mineure, de jeunesse et alimentaire
- parfait comme littérature de pure divertissement pour déconnecter les neurones entre 2 pavés plus ou moins truffés de longueurs calculées, surtout si vous êtes nostalgiques des pulps de SF, de Fantasy ou tout simplement d'aventures...
- très intéressant pour les fans de Michael Moorcock pour voir l'évolution d'un monument qui a marqué de son empreinte les littératures de l'imaginaire
- complètement dispensable pour les autres qui trouveront bien mieux ailleurs !
Modifié en dernier par Albéric le 10 nov. 2012, 15:15, modifié 3 fois.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3656
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par tam-tam »

Et hop, sujet déplacé dans la bonne section. :wink:

Quelques explications s'imposent: Maintenant, on évite les gros sujets fourre-tout parcequ'il est difficile d'y retrouver une information particulière sur un titre bien précis. Mais en des temps anciens ( un temps ou le forum portait un tout autre nom) ce genre de pratique existait. Désormais on créé un sujet par titre/cycle c'est plus simple. Et pour bien s'y retrouver il existe des index qui sont régulièrement mis à jour:Index SF. Il y a 1 index par sous-forum de littérature.

J'ajouterai juste que pour une question d'esthétique générale du forum le titre des topics sont présentés comme ci-dessus. On met des majuscules à tous les mots parce que ça fait trop la classe :smoke2: (sauf sur les tous petits).

Mais bon ne t'embête pas trop avec tout ça. Il est plus important d'écrire de bons articles que d'y mettre des majuscules ou de les mettre au bons endroits. Le cas échéant, on corrige rapidos et on en parle plus.
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk
Albéric
Annaliste
Messages : 1982
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Albéric »

Merci tam-tam, les explications s'imposaient car sur le forum ou je "sévissais" auparavant... c'était exactement l'inverse ! :peur:

J'avais ouvert un topic sur le Moyen-Âge dans la Fantasy qui avait emballé du monde (plus de 50 interventions, le plus souvent assez copieuses, en moins de 5 jours), et on était sur le point d'ouvrir un spin-off sur l'Antiquité dans la Fantasy...
... quand la modération a déclaré sèchement que tout cela s'éparpillait et a tout fusionné avec un topic sur les lectures historiques qui ne correspondait pas du tout aux conversations qui s'étaient développées (et qui du coup ont été stoppées net).
De la même manière quand on avait été plusieurs à proposer de nettoyer un topic Moorcock devenu quasiment illisible en ouvrant autant de sujets qu'il y avait d'incarnations du Champion Éternel, on nous a répondu plutôt qu'ils le feraient quand ils auraient décidé de le faire s'ils avaient un jour l'envie de le faire.

Je ne sais pas s'ils étaient super tâtillons ou si vous êtes super cools, mais dans tous les cas vive vous ! :punk:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/
Avatar du membre
tam-tam
Sorcier
Messages : 3656
Enregistré le : 25 janv. 2007, 20:45
Localisation : Khatovar

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par tam-tam »

Albéric a écrit :ou si vous êtes super cools
ca doit être quelque chose comme ça oui :whistle:
Image
Le bonheur, c'est simple comme un coup de feu - David Gunn
Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents - Alain Damasio
C'est seulement quand on a tout perdu qu'on est libre de faire tout ce que l'on veut - Chuck Palahniuk
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6317
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Gregor »

tam-tam a écrit :
Albéric a écrit :ou si vous êtes super cools
ca doit être quelque chose comme ça oui :whistle:
ça dépend, prenons le cas de Toon par exemple :php34r:
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Albéric
Annaliste
Messages : 1982
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Albéric »

désolé par avance pour le hors-sujet

J'ai lu le topic "Toon est-il diplomate" et moult interventions de l’intéressé : et bien franchement, par rapport à certains happy few d'un site de fantasy très connu que je me suis coltinés pendant 5 ans, Toon c'est Kofi Annan en mieux.

Un potonaute qui avait posté son désamour pour la trilogie de Peter Jackson s'est pris un "je ne supportent pas les cons de puristes aux raisonnement qui sentent la fin de race" dans la face... et de la part d'un modérateur en plus ! :php34r:
(et il s'est fait sermonner par un autre modérateur quand il a utilisé, avec courtoisie (chapeau bas), son droit de réponse...)

Tenez, j'en prends au hasard un autre de ses happy few (s'il d'aventure il passe par ici il se reconnaîtra) :
"je ne lis qu'en VO car les VF sont systématiquement médiocres et la fantasy française n'a aucun intérêt"
Gemmell ? "on peut difficilement faire pire"
Greg Keyes ? "très médiocre : stéréotypes creux, scénarii sans suspens/surprise, style pauvre et dialogues affligeants"
Brandon Sanderson ? "tout juste dans la moyenne"
...
Et dire que c'est un administrateur censé promouvoir la fantasy au quotidien ! :peur:
Au secours : avec de tels "amis", la fantasy n'a plus besoin d'ennemis. :cry:


Pour en revenir au Guerrier de Mars, c'est pulpien (= neurones débranché), immature sur la forme et cul-cul sur le fond...
... et pourtant j'ai trouvé cela plus intéressant et mieux fait que le John Carter de chez Mickey ! :happy:
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/
Avatar du membre
Cymoril
Sorcier
Messages : 3228
Enregistré le : 15 nov. 2004, 16:39

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Cymoril »

Je te sens assez marqué par ta période sur "un site de fantasy très connu". ^^ T'en fais pas, ici, du moment que les échanges se font dans le calme et la courtoisie, toutes les opinions sur la SF-Fantasy sont admises (même celle qui veut que Feist ait écrit les chefs-d’œuvre les plus géniaux de la fantasy ^^).
Sinon, pour en revenir à Moorcock, j'étais ultra fan étant ado (quasiment tous les livres des cycles Elric et Corum y sont passés) mais ça fait des années que je n'ai pas ouvert un de ses livres. Ça me tenterait presque (surtout qu'il est aux Utopiales ce week-end).
Avatar du membre
AJP77
Capitaine
Messages : 1768
Enregistré le : 10 juin 2004, 21:56
Localisation : Troyes

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par AJP77 »

Tant que tu ne critiques pas Martin, il n'y aura pas de problèmes ici... critiques et agonies toutes les œuvres que tu veux !
Image
Albéric
Annaliste
Messages : 1982
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Albéric »

@ Cymoril

Tu ne crois pas si bien dire... car au bout d'un certain temps on découvre des trucs édifiants : mélonisme, faucisme, copinages suspects avec des professionnels, 2 poids 2 mesures et tyrannie de forum (j'avais jamais vécu cela en 15 ans de Toile).
Image

Et la cerise sur le gâteau, c'est mon cas perso (insultes de la part de la Présidente du genre "démago inculte", "intello élitiste", "troll sexiste", "rageux mytho", MP agressifs de la part d'administrateurs genre "tu nous insupportes, vas faire mumuse ailleurs", accusations/mensonges grotesques de la part de modérateurs)
Finalement on ouvre les yeux et s'aperçoit qu'on est cerné par : :cthulhu:
Image

Revenons à Moorcock :)
J'ai relu des petits morceau d'Elric, et si c'est moins épique et moins grandiose que dans mes souvenirs d'ado c'est toujours aussi plaisant à lire car avec cette atmosphère désespérée on ressort de sa lecture avec des images pleins la tête.
Lire Les Buveurs d'Âmes coécrit avec Fabrin Colin est un véritable bol d'air frais vintage à côté des machinlogies qui n'en fissent plus (on pourrait penser qu'en fantasy l'imagination et l'évasion doivent primer, ben non c'est les qualités stylistiques intrasèques qui priment sur... Bon ok j'arrête (quoique j'ai lu "Moorcock ? un homme du passé incapable de sortir des clichés"))
Du coup, j'ai vraiment envie de me refaire Corum un de ces jours mais je ne les retrouve plus dans mes cartons. :cry:
Moorcock étant capable du meilleur comme du médiocre, j'ai été vraiment surpris par la qualité littéraire de La Sorcière perdue.


@ APJ77
Tant que tu ne critiques pas Martin
Justement pour l'instant je me suis abstenu vu le bashing dont j'avais été l'objet quand j'avais critiqué le fait qu'il allait falloir un temps certain pour voir arriver A Dance With Dragons ("faisons confiance à GGRM"), et le lynchage dont j'avais été l'objet quand j'avais écrit qu'il faudrait s'armer de patience pour voir la fin de la saga avec l'arbre de Pythagore des points of view.
(et ce après avoir loué l'oeuvre et son auteur, mais cela les bisounous tueurs l'avaient déjà oublié)
Modifié en dernier par Albéric le 09 nov. 2012, 18:58, modifié 1 fois.
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6317
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Gregor »

de toutes façons tout est critiquable sur cette terre hormis Zlatan bien entendu :D
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
AJP77
Capitaine
Messages : 1768
Enregistré le : 10 juin 2004, 21:56
Localisation : Troyes

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par AJP77 »

Albéric a écrit : Justement pour l'instant je me suis abstenu vu le bashing dont j'avais été l'objet quand j'avais critiqué le fait qu'il allait falloir un temps certain pour voir arriver A Dance With Dragons ("faisons confiance à GGRM"), et le lynchage dont j'avais été l'objet quand j'avais écrit qu'il faudrait s'armer de patience pour voir la fin de la saga avec l'arbre de Pythagore des points of view.
(et ce après avoir loué l'oeuvre et son auteur, mais cela les bisounous tueurs l'avaient déjà oublié)
Tu rigoles j'espère ? Martin est le meilleur prof de patience au monde. C'est lui qui m'a appris à attendre et à attendre encore.

J'espère juste que que son œuvre ne finira pas comme celles de Gemmell ou Jordan (paix à leur âme).
Image
Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4725
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : Feu&Sang T2
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Toon »

Albéric a écrit :désolé par avance pour le hors-sujet

J'ai lu le topic "Toon est-il diplomate" et moult interventions de l’intéressé : et bien franchement, par rapport à certains happy few d'un site de fantasy très connu que je me suis coltinés pendant 5 ans, Toon c'est Kofi Annan en mieux.
:lol :lol: :lol: c'est gentil, mais quand même ce Gregor quel espèce de supporter de l'OM ! :D Me rappeller la seule fois ou j'ai pété les plombs face à des gens qui croyaient que la fantasy ce n'était que Conan et Robin Hobb, moi je dis Gregor tu es aussi méchant qu'Aulas et Pape Diouf réuni! :lol:
Image
Image
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6317
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Gregor »

Toon a écrit : moi je dis Gregor tu es aussi méchant qu'Aulas et Pape Diouf réuni! :lol:

héhé :twisted:
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4725
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : Feu&Sang T2
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Toon »

Cymoril a écrit :Je te sens assez marqué par ta période sur "un site de fantasy très connu". ^^
Mais c'est Elbakin ce site ? Pas de langue de bois ici hein :)
T'en fais pas, ici, du moment que les échanges se font dans le calme et la courtoisie, toutes les opinions sur la SF-Fantasy sont admises (même celle qui veut que Feist ait écrit les chefs-d’œuvre les plus géniaux de la fantasy ^^).
Même chose pour Hobb Aaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrggggggggggggggggggg
Sinon, pour en revenir à Moorcock, j'étais ultra fan étant ado (quasiment tous les livres des cycles Elric et Corum y sont passés) mais ça fait des années que je n'ai pas ouvert un de ses livres. Ça me tenterait presque (surtout qu'il est aux Utopiales ce week-end).
Pareil pour moi, mais outre l'age est-ce que cela s'explique aussi par le fait qu'on ait lu alors que peu de fantasy ? (mon cas mais peut-être pas le tien Cymoril)
Mais à ta place, le détour par le stand Moorcock me parraît être du même niveau qu'un pélerinage pour un croyant.. :happy:
Image
Image
arsenie
Capitaine
Messages : 2446
Enregistré le : 04 mars 2004, 11:40

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par arsenie »

hey! c'est que ça me redonne envie de lire, une critique pareille!
lectures en cours : Par delà la lue bleue de simon Green
vision : le Prisonnier
Albéric
Annaliste
Messages : 1982
Enregistré le : 27 oct. 2012, 19:57

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Albéric »

@ Toon
oui, il s'agit bien d'eux... mais je suis arrivé au stade ou même écrire leur nom sur mon clavier m'écorche les doigts ! :barbare:
Ex: "heureusement que les modérateurs n'ont pas eux-mêmes à respecter les règles de la modération" modérateur copyright
oui, heureusement que les juges et les policiers ne sont pas obligés de respecter les lois, car sinon où irait le monde... :roll:

@ arsenie
au plaisir ! :wink: (tu m'a toi-même donné envie de (re)lire plein de trucs)
Fans de Gemmell ? Venez nous rejoindre : http://david-gemmell.frbb.net/
Avatar du membre
Toon
Sorcier
Messages : 4725
Enregistré le : 06 févr. 2004, 12:33
Lecture du moment : Feu&Sang T2
Localisation : Somewhere In Time / 22 Acacia Avenue
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Toon »

une super semaine pour le forum: 2 excellentes recrues :popcorn: et le retour d'une grande Ancienne qu'on adore ! :cthulhu:
Image
Image
Avatar du membre
Cymoril
Sorcier
Messages : 3228
Enregistré le : 15 nov. 2004, 16:39

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Cymoril »

Toon a écrit : Pareil pour moi, mais outre l'age est-ce que cela s'explique aussi par le fait qu'on ait lu alors que peu de fantasy ? (mon cas mais peut-être pas le tien Cymoril)
Mais à ta palce, le détrour par le stand Moorcock me apraît être du même niveau que qu'un pélerinage pour un croyant.. :happy:
Oui, tu as raison, à cette époque, je n'avais lu qu'assez peu de fantasy : tous les Tolkien-McCaffrey-Zimmer Bradley sur lesquels j'avais pu mettre la main et c'était tout. Alors forcément, quand je suis tombée sur Elric de Melnibonée, quintessence de la sombritude (pardon les yeux, tout ça), prince damné, personnage épique et torturé entre tous, je suis instantanément tombée en amour. J'étais jeune... Ça aurait pu être pire, j'aurais pu me faire tatouer le nom d'un certain vampire qui brille au soleil. :vahid:
Cela dit, je soupçonne les traductions de Pocket de n'être pas terrible terrible. Mais l'univers de Moorcock lui est vraiment top.

Et je te plussoie, le retour d'Arsenie, ça c'est vraiment trop cool !
Avatar du membre
Bran Noircorbac
Sorcier
Messages : 2690
Enregistré le : 21 janv. 2005, 22:29
Localisation : Elsass
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Bran Noircorbac »

hem, bon, maintenant, est ce qu'on peut parler de l'oeuvre dont il est question dans le titre du sujet plutôt que sur les méchants d'en-face? :happy:
Votre talent [lecture de textes vains] vient d'augmenter d'un point
Avatar du membre
Darkstar
Asservi(e)
Messages : 3431
Enregistré le : 05 janv. 2006, 17:02
Lecture du moment : Le Sentiment du Fer
Localisation : Front de l'est
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Darkstar »

Ouah l'aut' hey, sale modo ! :popcorn:
"When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground." Cersei Lannister
Phnglui mglw nafh cthulhu r'lyeh wgah nagl fhtagn.
"Et c'est ainsi, par la petite porte, que je m'introduisis dans la famille du Podestat." Benvenuto
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6317
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Gregor »

Fini le T1 "La Cité de la bête"

Albéric a une fois de plus tout dit. On est dans le cliché avec un héros a qui tout réussi, tout est facile pour lui et ça n'a rien de crédible, mais on s'en fiche, mieux on s'en félicite car c'est ce qu'on veut lire quand on se lance dans ce genre de livre.
Lecture très reposante :happy:
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Avatar du membre
Gregor
Sorcier
Messages : 6317
Enregistré le : 09 févr. 2004, 14:20
Lecture du moment : Hypérion
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Re: Le Cycle du Guerrier de Mars / Michael Moorcock

Message non lu par Gregor »

Fini le T2 dans la même veine, le héros rencontre pépin sur pépin et s'en sort avec un peu de poussière sur l'épaule :D

Mais j'aime bien ça se lit tellement facilement. Et juste derrière Mars la rouge c'est le jour et la nuit
Ma bibliothèque : viewtopic.php?f=9&t=4351
Répondre