Yumington 2075 : Le Rêve Oméga - Quatre enquêtes de Garibor Coont / Jeff Balek

Pour ceux qui lisent aussi de la science-fiction, ce forum est pour vous. Retrouvez-y les sujets abordant les grands classiques de la SF écrits par Philip K. Dick, Frank Herbert, Richard Matheson, Ray Bradbury, Dan Simmons, Pierre Bordage, Andreas Eschbach, René Barjavel, Norman Spinrad...
Avatar du membre
mzelle
Porte Etendard
Messages : 669
Enregistré le : 14 août 2014, 09:55
Lecture du moment : Gotrek et Felix, Tome 1 : Tueur de trolls

Yumington 2075 : Le Rêve Oméga - Quatre enquêtes de Garibor Coont / Jeff Balek

Message non lu par mzelle »

Image
Yumington, 2075. Garibor Coont est un ouvrier disséqueur. Son métier : extraire les organes des morts afin de les préparer à la transplantation. Si son quotidien est banal, ses hobbies le sont bien moins : Coont a la capacité extraordinaire de décoder les mémoires d'Heisenberg, les implants mentaux dont est équipé l'essentiel de la population de Yumington. Un don qui va attirer l'attention de l'Organisation, une société secrète dont l'objectif est de résoudre des crimes aussi technologiques que mystérieux. Sous la contrainte, Coont devra enquêter pour leur compte.
Un excellent livre de SF qui se dévore malgré ses plus de 800 pages.

Ce livre contient 4 nouvelles qui se déroulent à Yumington, une cité technologique banale pour 2075.

La plupart des humains ont des implants qui augmentent leurs capacités ou leur mémoire. Garibor Coont qui a une capacité unique (celle de décoder et de pouvoir lire les mémoires des gens et donc d'accéder à leurs souvenirs) est recruté pour des missions secrètes.

Un récit à la première personne et un vrai "page-turner" comme on dit, une écriture fluide et facile à lire, mais certainement pas simpliste. Un petit twist à la 3ème nouvelle et un gros twist (bien que facile à imaginer) sur la dernière.
Habituellement je n'aime pas les récits à la première personne mais dans ce cas-là, on lit en fait des enregistrements et cela sert formidablement bien l'histoire.

Entre certains chapitre, des publicités qui sont parfois hilarantes et vraiment décalées viennent rompre le sérieux du récit. Une très belle découverte et un coup de cœur.

A la fin du bouquin, on apprend qu'en fait l'auteur a créé un univers sur plusieurs médias. Je n'ai pas encore creusé ce point mais c'est quelque chose que j'adore.
Quelle sensation, la destruction !
Tas de viande avariée vous allez payer !
Répondre